in

Kano approuve un nouveau salaire minimum pour le personnel de ses propres universités

Kano approuve un nouveau salaire minimum pour le personnel de ses propres universités

Actuexpress.net Le 2021-05-06 14:01:57, Kano approuve un nouveau salaire minimum pour le personnel de ses propres universités


Ganduje prolonge l'âge de la retraite des enseignants et des chargés de cours à 65 ansGouverneur Abdullahi Umar Ganduje de l’État de Kano.

Par Abdulmumin Murtala, Kano

Le Conseil exécutif de l’État de Kano a approuvé la mise en œuvre d’un nouveau salaire minimum pour le personnel académique et non universitaire des universités des deux États, avec un déblocage mensuel de 49 695 509,26 millions de nairas.

Il a toutefois indiqué que les arriérés accumulés depuis le moment de l’approbation de la nouvelle structure salariale jusqu’à ce jour seraient déterminés en attendant l’amélioration de la situation financière actuelle de l’État.

Le commissaire d’État à l’information, Malam Muhammad Garba, l’a annoncé tout en informant les journalistes des résultats de la réunion du conseil, qui s’est tenue à Africa House, Government House, à Kano.

«Les deux institutions, l’Université Yusuf Maitama Sule et l’Université des sciences et technologies de Kano, Wudil recevraient une allocation mensuelle de 24 560 479,72 millions de nairas et de 25 135 029,54 millions de nairas respectivement pour la structure salariale II du personnel universitaire consolidé (CONUASS II) et l’enseignement supérieur consolidé. Structure salariale des établissements II (CONTISS II).

«Le conseil a également approuvé l’attribution d’un contrat pour la fourniture et l’installation de deux groupes électrogènes de 1 500 KVA à la station de traitement d’eau de Watari 75mld afin de remédier à une pénurie aiguë d’approvisionnement en eau dans les villes et villages desservis par la station de traitement.

«Le contrat, d’une valeur de 355 027 831,20 millions de nairas, a été attribué à MM. Mantrac Nigeria Limited pour la station de traitement conçue pour desservir les pipelines Watari-Kano, Watari-Bagwai et Watari-Tsanyawa, chacun avec une sortie de pompage séparée.

«Le conseil a donné l’approbation de la libération de 11 médecins résidents pour poursuivre le programme de formation en résidence dans différents domaines de spécialisation dans divers hôpitaux universitaires de l’État.

«Les médecins étaient en poste permanent et ouvrant droit à pension auprès du Conseil de gestion des hôpitaux d’État et ont pu obtenir des admissions à l’hôpital spécialisé Muhammad Abdullahi Wase ou à l’hôpital universitaire Aminu Kano pour le programme de résidence.

«Le programme de formation visait à permettre aux médecins-conseils d’obtenir leur diplôme en tant que consultants dans leurs divers domaines de spécialisation sous le parrainage du gouvernement de l’État de la politique de cautionnement qui prévoit également le paiement d’un salaire mensuel et d’une allocation annuelle de projet / livre de N372,000.00 pour la durée du programme.

«Le conseil a également approuvé la création d’un département supplémentaire au sein du Conseil de gestion contributive des soins de santé de l’État pour gérer le traitement des demandes de remboursement des frais des établissements sans utiliser l’organisation de maintenance de la santé», a déclaré le commissaire à l’information Muhammad Garba.

Il a ajouté que la mesure permettait à l’agence d’économiser des ressources substantielles et de se conformer également au Fonds de fourniture de soins de santé de base et à la loi nationale sur la santé, qui interdit l’engagement d’un administrateur tiers pour gérer le traitement des demandes.

Vanguard News Nigeria

What do you think?

26 Points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Loading…

0
L'Algérie annonce 1 appel d'offres pour les énergies renouvelables - PV Magazine International

L’Algérie annonce 1 appel d’offres pour les énergies renouvelables – PV Magazine International

Alertes de troubles en Tunisie suite à la fuite d'un document gouvernemental sur la levée des subventions et le licenciement des salariés

Alertes de troubles en Tunisie suite à la fuite d’un document gouvernemental sur la levée des subventions et le licenciement des salariés