in

La communauté d’Enugu se dissocie du procès de N100M contre UNN

La communauté d'Enugu se dissocie du procès de N100M contre UNN

La communauté d'Enugu se dissocie du procès de N100M contre UNN

Lundi, la communauté Ejuona Obukpa de la région de l’administration locale de Nsukka, dans l’État d’Enugu, s’est dissociée d’un procès de 100 millions de nairas intenté contre l’Université du Nigéria Nsukka (UNN).

Le plaignant, Nnemeka Aleke, a traîné UNN devant le tribunal pour demander 100 millions de nairas de dommages-intérêts pour la dégradation présumée de l’environnement de la communauté, par l’entrepreneur gérant la construction de l’abri de 11 900 chambres d’UNN, en raison d’une mauvaise canalisation de l’eau.

Mais après une réunion de dirigeants communautaires lundi, les gens se sont dissociés de l’action en justice.

Le dirigeant traditionnel d’Ejuona Obukpa, Son Altesse Royale Igwe Matthias Ezea, qui s’est adressé aux journalistes, a décrit l’action d’Aleke comme une tentative délibérée de ternir l’image de la communauté.

«Il s’agit de dire au public qu’Aleke est seul dans ce procès, car il n’a pas le soutien de la communauté pour intenter une action en justice contre UNN et Viagem Property Investment Limited, l’entrepreneur qui construit le refuge étudiant pour l’université.

«Il n’y a pas eu le temps que la communauté a envisagé ou discuté de la question de traîner UNN et son entrepreneur devant les tribunaux, car il n’y a pas de différend entre la communauté et UNN.

« Depuis la création de l’UNN en 1960, la communauté d’Ejuona a entretenu une relation cordiale avec l’université », a-t-il déclaré.

Le dirigeant traditionnel a déclaré que la communauté était embarrassée par une publication récente dans certaines sections des médias, d’Aleke affirmant qu’il avait intenté une action en justice contre l’UNN et au nom de la communauté d’Ejuona.

« Le plaignant est seul et n’agit pas au nom de la communauté d’Ejuona », a-t-il souligné.

Ezea a déclaré qu’Aleke n’occupait aucun poste dans la communauté d’Ejuona et ne pouvait donc pas parler ou agir au nom de la communauté, et a expliqué que la communauté a récemment rendu visite au professeur Charles Igwe, le vice-recteur de l’UNN, à ce sujet.

Dans sa contribution, M. Fabian Ozioko, président général de la communauté Ejuona Obukpa, s’est dit surpris d’entendre parler du procès.

«En tant que l’une des communautés d’accueil de l’UNN, nous sommes heureux que l’université construise une auberge pouvant accueillir 11 900 étudiants. Ce projet aidera à résoudre les problèmes de logement de l’école », a-t-il déclaré.

Ozioko, qui était représenté par le vice-président, M. Christian Omeje, a déclaré que le plaignant donnait une mauvaise image à la communauté.

Pendant ce temps, le procès d’Aleke, numéro HN / 86/2020 contre UNN et Viagem Property Investment Limited, est en cours devant la Haute Cour d’Enugu à Nsukka.

Nouvelles de pointe au Nigeria

What do you think?

26 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
Dalila Dalléas Bouzar, la peinture comme arme contre le patriarcat – Jeune Afrique

Dalila Dalléas Bouzar, la peinture comme arme contre le patriarcat – Jeune Afrique

Le travail au noir prend de l'ampleur

Le travail au noir prend de l’ampleur