in

La police tue des dizaines d’IPOB et de membres d’ESN à l’OMI après la directive de l’inspecteur général

La police tue des dizaines d'IPOB et de membres d'ESN à l'OMI après la directive de l'inspecteur général

Actuexpress.net Le 2021-08-28 10:36:00, La police tue des dizaines d’IPOB et de membres d’ESN à l’OMI après la directive de l’inspecteur général

Un nombre non précisé de membres du Réseau de sécurité de l’Est et des peuples autochtones du Biafra, dont l’un de leurs dirigeants, ont été tués lors d’une fusillade avec des membres du commandement de la police de l’État d’Imo.

Les membres de l’aile de sécurité du groupe des peuples autochtones du Biafra (IPOB) ont été tués vendredi lors d’un raid effectué dans leurs camps dans l’État d’Imo par des agents de la police de la communauté d’Akata dans la zone de gouvernement local d’Oru Est de l’État.

Selon le Daily Post, trois policiers ont également été blessés par balle au cours de l’opération et ont été transportés d’urgence à l’hôpital pour un traitement immédiat.

SaharaReporters avait rapporté plus tôt dans la semaine que l’inspecteur général de la police, Usman Baba, avait ordonné à la police d’être impitoyable avec les membres de l’IPOB et de l’ESN, tout en les désignant comme terroristes.

Selon le commissaire de police du commandement de l’État d’Imo, CP Rabiu Hussaini, qui a fait la divulgation à Owerri vendredi, l’un des officiers est décédé sur le chemin du centre médical tandis que les deux autres sont actuellement en traitement dans un hôpital public.

Le commissaire a révélé que l’opération faisait suite à des informations crédibles de l’unité de renseignement du commandement qui affirmaient que certains bandits soupçonnés d’être des groupes IPOB se mobilisaient pour attaquer des formations de police et des installations gouvernementales dans la région.

« En fouillant le camp et les buissons alentours, les objets suivants ont été récupérés, à savoir ; trois engins explosifs improvisés, deux pistolets à pompe, neuf cartouches, un pistolet de fabrication locale et un véhicule SUV Toyota Highlander immatriculé IMO DFB 535 LC et ont été emmenés à la gare.

« Sur le chemin du retour, à l’insu de l’équipe de police, les bandits s’étaient renforcés et regroupés, tendant une embuscade à l’aide de troncs de palmiers pour bloquer tous les chemins de sortie dans la brousse. C’est au quatrième blocus que l’équipe de police a subi de lourdes attaques en enlevant le quatrième tronc de palmier utilisé pour bloquer le chemin de sortie. Les bandits ont lancé des cocktails Molotov et des engins explosifs improvisés sur les véhicules de police.

« Encore une fois, l’équipe tactique a réussi à déloger les terroristes où plusieurs d’entre eux ont été neutralisés et d’autres se sont enfuis dans la brousse avec des blessures par balles. Malheureusement, l’un des véhicules de police Hilux a été incendié à cause des cocktails Molotov lancés dessus par l’ESN.

Selon le PC, les équipes tactiques ratissent actuellement la brousse pour une éventuelle récupération d’autres armes et engins explosifs improvisés.

Le commissaire de police a promis de soutenir les opérations et d’arrêter tous les éléments criminels impliqués dans la violence dans l’État en particulier, alors que le commandement se lance dans des opérations de ratissage pour arrêter les restes des membres de l’IPOB et de l’ESN terrorisant l’État, un exploit qui a a résulté en la paix et la tranquillité dans l’état ces derniers temps.

What do you think?

24 Points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
NDTV News

L’Algérie pleure 69 morts alors que les incendies de forêt en Méditerranée se propagent

أسعار اليورو والدولار في الجزائر اليوم السبت 28 أغسطس 2021

Le cours de l’euro et du dollar en Algérie aujourd’hui, samedi 28 août 2021