in

Le vice-président s’excuse pour l’option « écrasement » alors que la NBA respecte l’état de droit

Actuexpress Le 2021-07-06 20:34:22, Le vice-président s’excuse pour l’option « écrasement » alors que la NBA respecte l’état de droit

Par Robert Egbe

L’Association du barreau nigérian (NBA) a affirmé son attachement à l’état de droit et au droit à l’expression civique à la suite de la controverse suscitée par la déclaration d’un de ses vice-présidents sur la gestion par le gouvernement fédéral des agitations sécessionnistes.

Le président de la NBA, Olumide Akpata, a dissocié l’association de la position du 1er vice-président John M. Aikpokpo-Martins, qui a fait valoir que le président du Nigeria est tenu par la Constitution d’« écraser » les agitateurs en faveur de la sécession.

Aikpokpo-Martins fait l’objet de tirs d’avocats depuis samedi à la suite de sa publication sur Facebook dans laquelle il a en outre soutenu que les agitations pour l’autodétermination telles que celles menées par Boko Haram, le leader du Peuple indépendant du Biafra (IPOB) Nnamdi Kanu et Sunday Adeyemo, alias Sunday Igboho , sont « tout simplement inconstitutionnels ».

Réagissant à la controverse dans un communiqué, Akpata a noté que, comme l’a rapporté The Nation, l’opinion de son vice-président était personnelle et non celle de la NBA.

Il a déclaré : « Mon attention a été attirée sur des reportages, actuellement en circulation, dans lesquels le 1er vice-président de l’Association du barreau nigérian (NBA), M. John Aikpokpo-Martins, a été cité comme disant que le président du Nigeria est constitutionnellement lié à « écraser » les agitateurs sécessionnistes au Nigeria.

« En réponse aux nombreuses demandes que j’ai reçues jusqu’à présent de la part des membres de l’Association et même du grand public, il est devenu nécessaire de déclarer catégoriquement que, comme cela a été affirmé dans ledit reportage, les opinions exprimées par le 1er vice-président sont ses opinions personnelles qu’il a publiées sur son compte Facebook au cours d’un échange en ligne, et que lesdites opinions ne représentent pas la position de la NBA sur le sujet.

« Pour éviter tout doute, la NBA, en tant qu’association fondée pour défendre l’État de droit, continuera à défendre et à défendre les droits de chaque citoyen et/ou groupe nigérian, y compris, entre autres, le droit de manifester de manière légale et pacifique. ; le droit de faire des demandes légitimes reconnu par la Constitution nigériane ou les chartes internationales applicables au Nigéria ; et le droit de bénéficier de la présomption d’innocence jusqu’à preuve du contraire par un tribunal dans le cadre d’un procès libre et équitable conforme aux principes fondamentaux de la justice naturelle.

Aikpokpo-Martins a également clarifié ses commentaires, déclarant qu’il n’avait ni l’intention ni l’intention d’être considéré comme donnant au président l’approbation de gérer les agitations sécessionnistes de manière illégale ou inconstitutionnelle.

Il a déclaré: « Je n’ai jamais eu l’intention de suggérer de vider ledit poste, et cela n’a pas suggéré que le bureau du président de la République fédérale du Nigéria ou toute autre personne soit libre de traiter ou d’engager toute personne ou citoyen pour quelque raison que ce soit en dehors des limites constitutionnelles et des restrictions statutaires garanties et établies par la constitution et les lois de la République fédérale du Nigéria.

« Permettez-moi de dire qu’en tant que personne, avocat et 1er vice-président de l’Association du barreau nigérian, je n’ai pas, ne peux pas et ne vais pas plaider en faveur d’une sanction extra-judiciaire et/ou extrajudiciaire qui soit contraire et hostile à la promotion de l’état de droit dans les limites de la constitution de la République fédérale du Nigéria à l’encontre de toute personne soupçonnée d’avoir commis un crime…

« À la lumière de ce qui précède, il ne peut donc être que convenable et courageux de dire ; Je suis désolé pour l’agitation.

What do you think?

26 Points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Loading…

0
le système de santé tunisien craque face au variant Delta

le système de santé tunisien craque face au variant Delta

Les buts du match entre l'Algérie et l'Arabie saoudite aujourd'hui en finale de la Coupe arabe junior 2021

Les buts du match entre l’Algérie et l’Arabie saoudite aujourd’hui en finale de la Coupe arabe junior 2021