in

L’Église Cheribim rejette la décision du gouvernement

Rendez nos écoles, baptiste, ECWA dit au gouvernement de Kwara

Porter le hijab dans les écoles de Kwara: l'Église Cheribim rejette la décision du gouvernement
Valeurs

L’Église du Mouvement des Chérubins et des Séraphins du monde entier à Kwara a rejeté dimanche l’utilisation du hijab par les étudiantes du Cherubim and Seraphim College, à llorin, ordonné par le gouvernement de l’État.

Dimanche, le président et père spirituel de l’église, le révérend Samuel Abidoye, a fait connaître la position de l’église aux journalistes d’Ilorin.

Selon Abidoye, le mouvement est contre le port du foulard musulman par les étudiantes de l’école, puisque l’église serait chargée de nommer la direction de l’institution et déciderait du code vestimentaire et de l’utilisation du béret.

Le secrétaire du siège du mouvement dans le district d’Ilorin, Samson Ibidoja, a également souligné que l’entretien de l’école était de la seule responsabilité de l’église.

Il a dit que le Cherubim and Seraphim College de Sabo-oke en llorin, propriété de Seraphim Church Worldwide, a été créé en 1969 pour s’occuper du développement éducatif des enfants.

L’église a donc recommandé au gouvernement de revoir sa décision en la matière afin d’éviter des transgressions inutiles susceptibles d’entraîner l’effondrement de la loi et de l’ordre dans n’importe quelle partie de l’État.

En reacción, el presidente de las partes interesadas musulmanas en Kwara, el profesor Hamzat AbdulRaheem, dijo que la decisión del gobierno estatal sobre el uso del hiyab por parte de las estudiantes en todas las escuelas debe ser respetada para permitir que la paz continúe reinando en l’état.

« Ce que les frères et sœurs chrétiens apportent au monde entier est faux, il y a de nombreuses écoles chrétiennes privées dans l’État où les musulmans ne peuvent pas imposer l’utilisation du hijab, mais celle des écoles publiques est différente », a-t-il dit.

Il a déclaré que le Cherubim and Seraphim College, comme certaines écoles créées par certaines organisations musulmanes, ne sont pas la propriété exclusive des missions qui les ont créées et ne peuvent pas dicter le fonctionnement des écoles.

AbdulRaheem, cependant, a recommandé à l’Église des Chérubins et des Séraphins de se conformer à la décision du gouvernement de l’État sur l’utilisation du hijab par les étudiantes ou de demander la prise de contrôle de l’école en partageant leurs actifs et leurs responsabilités.

L’Agence nigériane de presse (NAN) rappelle que le gouvernement de l’État a fermé 10 écoles chrétiennes en raison de l’interdiction du port du hijab par les étudiantes de ces écoles.

Le gouvernement de l’État est immédiatement passé à l’action en convoquant un dialogue avec les parties prenantes entre chrétiens et musulmans, puis a pris la décision d’autoriser le port du hijab par les étudiantes dans toutes les écoles de l’État.

Nouvelles de pointe au Nigeria

What do you think?

26 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
Des milliers d'emplois perdus et d'autres menacés

Des milliers d’emplois perdus et d’autres menacés

Algérie : Archaïques pesages - Maghreb Online

Algérie : Archaïques pesages – Maghreb Online