in

Les dirigeants du delta du Niger donnent trois mois à FG pour restructurer le Nigeria

Edwin Clark

Actuexpress Le 2021-06-26 13:53:38, Les dirigeants du delta du Niger donnent trois mois à FG pour restructurer le Nigeria

Dennis Naku, Port Harcourt

Publié 26 juin 2021

Les dirigeants du delta du Niger ont lancé un ultimatum de trois mois au gouvernement fédéral pour restructurer le pays et convoquer un dialogue national comprenant des représentants des groupes ethniques afin de tracer une nouvelle voie pour le pays.

Cette position était contenue dans un communiqué publié à l’issue d’une conférence de zone Sud-Sud qui s’est tenue vendredi à Port Harcourt, la capitale de l’État de Rivers.

La conférence qui réunit des parties prenantes essentielles et des représentants des nationalités ethniques de la région a été organisée par le Savannah Center for Diplomacy, Democracy and Development en partenariat avec Agape Birthrights Development Initiative.

L’ancien homme d’État et leader Ijaw, le chef Edwin Clark, était représenté à l’événement par le chef Obiuwevbi Ominimini qui a lu son discours. Parmi les autres participants à la conférence figurent le diplomate de carrière et ancien ambassadeur du Nigeria en Tchécoslovaquie, le Dr Godknows Igali; et le Président National du Forum Pan Niger Delta, le Sénateur Emmanuel Ebok-Essien.

Tout en réaffirmant le besoin urgent de restructuration et de dévolution de plus de pouvoirs aux États, ils ont déclaré que les tendances oppressives et répressives contre la région du delta du Niger et ses habitants ne seraient plus tolérées et ont exhorté le gouvernement faîtier à cesser de vendre ses ressources aux Chinois et à d’autres. .

Les parties prenantes réparties dans les neuf États de la région ont déclaré qu’à l’expiration du délai de trois mois, les habitants du delta du Niger entameraient le processus qui garantira leur liberté et leur progrès.

Le communiqué a été lu par une militante de premier plan du delta du Niger et présidente de l’Initiative de développement des droits de naissance d’Agape, Mme Ann Kio-Brigss a déclaré en partie : nos préoccupations envers la re-fédéralisation du régime politique, en convoquant un dialogue national des représentants des groupes ethniques au Nigeria pour tracer une nouvelle voie pour le pays.

« À l’expiration de cette fenêtre de trois mois, nous, les habitants du delta du Niger, commencerons le processus qui garantira notre liberté et notre progrès.

« Notre peuple devrait mobiliser toutes les ressources humaines pour que le fédéralisme fiscal et la dévolution des pouvoirs soient inclus dans la constitution. Il devrait y avoir une justice interne parmi nous – la charité commence à la maison.

« Nous, les habitants du delta du Niger, réaffirmons par la présente leur communauté, leur unité et leur unité malgré nos diversités multiethniques.

« Le peuple du delta du Niger, qui est le soutien de famille du Nigéria, exige d’être entendu et équitablement, traité avec équité par l’État nigérian oppressif, et par extension, la classe politique nigériane insensible, comme seule base pour une coexistence pacifique.

« Nous, les habitants du delta du Niger, demandons une restructuration, avec les États comme unités fédératrices et la dévolution de plus de pouvoirs aux États.

« Nous, les nationalités ethniques du sud-sud, affirmons le droit des peuples à l’autodétermination et à contrôler pleinement leurs ressources pour arrêter et mettre fin à la privation et à la spoliation de leur environnement qu’ils ont subies au cours des 60 dernières années.

« Le peuple du delta du Niger prendra toutes les mesures légales pour développer un programme de liberté, de libération et de développement de la région.

« Les nationalités ethniques du delta du Niger exigent par la présente que les gouverneurs du Sud-Sud mettent immédiatement en place des dispositifs de sécurité dans leurs États respectifs et se mettent en réseau dans la région pour protéger nos territoires contre les terroristes, les criminels, les accapareurs de terres et d’autres criminels qui opèrent souvent. comme bandits et ravisseurs.

« Les Deltans du Niger exigent que les gouverneurs de la région Sud-Sud mettent immédiatement en place des forces de défense communautaires dans toutes les zones de gouvernement local du Sud-Sud.

« Les nationalités ethniques du delta du Niger exigent du gouvernement fédéral du Nigéria qu’il mette immédiatement un terme aux nominations, affectations et déploiements sélectifs de responsables de la sécurité principalement non de la ceinture moyenne et du sud du Nigéria dans le delta du Niger, afin d’opprimer notre peuple.

« Le delta du Niger exige une représentation, un contrôle et une direction égaux de toutes les organisations de sécurité et militaires pertinentes dans le pays. Le delta du Niger demande et exprime le souhait d’une disposition dans la constitution nigériane pour l’exercice du droit inaliénable à l’autodétermination par le biais d’un référendum conforme aux lois internationales.

« Le delta du Niger exige des droits de propriété totaux sur les terres, les ressources naturelles, les mers et les eaux par les communautés, où qu’elles se trouvent dans la région.

« Le delta du Niger a décidé de mettre fin à toutes les tendances oppressives et répressives de l’État nigérian contre notre région et prévient que nous ne tolérerons plus la même chose de la part d’autres nationalités. »

What do you think?

26 Points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Loading…

0
où en est la sélection ?

où en est la sélection ?

الأهلي ضد الترجي .. ماذا فعل موسيمانى أمام بطل تونس فى 3 مواجهات؟

Al-Ahly contre l’Espérance.. Qu’a fait Musimani face au champion tunisien en 3 confrontations ?