in

Les dirigeants du PDP prennent d’assaut le NASS pour protester contre la nomination d’Onochie au poste de commissaire de l’INEC – Channels Television

Channels Television

Actuexpress.net Le 2021-06-30 16:37:30, Les dirigeants du PDP prennent d’assaut le NASS pour protester contre la nomination d’Onochie au poste de commissaire de l’INEC – Channels Television


Le chef de la minorité sénatoriale Enyinnaya Abaribe et le chef national du PDP Uche Secondus lors de la manifestation à la porte du NASS.

Les dirigeants du principal parti d’opposition, le Parti démocratique du peuple (PDP), ont pris mercredi d’assaut l’Assemblée nationale en signe de protestation.

Les dirigeants demandent l’annulation immédiate de la nomination par le président Muhammadu Buhari de Lauretta Onochie au poste de commissaire national de la Commission électorale nationale indépendante (INEC).

Lauretta Onochie est actuellement l’assistante médiatique du président Buhari sur les réseaux sociaux.

Dirigé par son président national, Uche Secondus, le PDP a qualifié cette nomination de parodie de la démocratie.

À LIRE AUSSI: Le président du Sénat confirme la défection de trois sénateurs du PDP à l’APC

Secondus a déclaré qu’Onochie, en tant que membre titulaire d’une carte du All Progressives Congress (APC), ne peut pas être nommé à un poste nécessitant un niveau élevé de neutralité.

Il a exhorté la direction de l’Assemblée nationale à convaincre le président Muhammadu Buhari de retirer immédiatement sa nomination.

Le parti s’est également inquiété de la récente défection de certains membres du PDP à l’APC et l’a imputée à l’approche utilisée par l’APC pour attirer les transfuges.

Le parti a en outre accusé l’administration actuelle d’appauvrir le Nigeria et de soumettre les citoyens à des difficultés indicibles.

Certains législateurs du PDP, dont le chef de la minorité sénatoriale, la sénatrice Eyinnaya Abaribe, figuraient parmi ceux qui se sont joints à la manifestation.

Plus tôt en octobre, le président Buhari a écrit au Sénat pour confirmer la nomination de l’une de ses assistantes médiatiques, Lauretta Onochie, et de trois autres en tant que commissaires de la Commission électorale nationale indépendante (INEC).

Les autres sont le professeur Mohammed Sani (Katsina) ; Professeur Kunle Ajayi (Ekiti) et Seidu Ahmed (Jigawa).

Les dirigeants ont également soumis une lettre exprimant pleinement leurs demandes et leur rejet de la nomination d’Onochie. La déclaration a été signée par le secrétaire national du parti, Umaru Ibrahim Tsauri.

Voir la lettre ci-dessous…

Le président,
Commission sénatoriale sur l’INEC,
Complexe de l’Assemblée nationale,
Zone à trois bras,
Abuja.

Cher Monsieur,

REJET DE LA NOMINATION DE LAURETTA ONOCHIE
COMME COMMISSAIRE INEC

Le Comité national de travail (NWC) du Peoples Democratic Party (PDP) a appris la nomination de Mme Lauretta Onochie en tant que commissaire à l’INEC par M. le Président et Commandant en chef de la République fédérale du Nigeria.

La nomination qui a été lue sur le parquet du Sénat et transmise à votre commission pour examen a suscité beaucoup d’inquiétudes dans la cour de l’opinion publique et du jugement.

Notre Parti considère qu’il est important de porter à l’attention de votre commission le fait que notre devoir est de vous faire savoir que l’Assemblée nationale doit s’efforcer de faire les choses correctement et conformément aux préceptes des lois du pays.

La Constitution nigériane de 1999 telle qu’amendée interdit clairement à des personnes comme Mme Onochie, qui est très partisane, en fait, membre titulaire d’une carte d’un parti politique, d’être nommée à l’INEC en tant qu’arbitre électoral. L’article 156 (i) (a) et la troisième annexe, partie 1, point F, paragraphe 14 (1) de la Constitution l’ont carrément disqualifiée.

Nous vous écrivons donc pour demander au Président de ne pas ridiculiser le Président du Sénat, le Sénat lui-même et Monsieur le Président.

Nous appelons votre comité à rejeter la nomination d’Onochie parce qu’elle ne peut pas être neutre ou indépendante car elle est connue dans les faits pour être un membre impénitent de l’APC avec un nombre incalculable de preuves.

Sa confirmation sera un abus salutaire des principes démocratiques et traînera la réputation du président et du Sénat dans la boue politique.

S’il vous plaît, ne faites pas une erreur législative et politique évitable pour le pays.

Veuillez agréer les assurances de notre plus haute considération et estime.

Sénateur Umaru Ibrahim Tsauri, CON
Secrétaire nationale

What do you think?

26 Points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Loading…

0
Quatre joueurs quittent le stage des Aigles de Carthage

Quatre joueurs quittent le stage des Aigles de Carthage

أسعار الذهب في الجزائر اليوم الأربعاء 30 يونيو 2021

Cours de l’or en Algérie aujourd’hui, mercredi 30 juin 2021