in

Loi anti-pâturage ouvert : une vache pourrait coûter 2 millions de nairas – Miyetti Allah met en garde Lagos

Loi anti-pâturage ouvert : une vache pourrait coûter 2 millions de nairas - Miyetti Allah met en garde Lagos

Actuexpress Le 2021-09-09 10:53:09, Loi anti-pâturage ouvert : une vache pourrait coûter 2 millions de nairas – Miyetti Allah met en garde Lagos

L’association des éleveurs de bétail Miyetti Allah a averti que le prix d’une vache pourrait monter en flèche à 2 millions de nairas dans l’État de Lagos si le gouvernement va de l’avant avec le projet de loi anti-pâturage.

Meikudi Usman, le secrétaire de zone de l’Association des éleveurs de bétail Myetti Allah, MACBAN, dans le sud-ouest, l’a déclaré lors d’une audition publique d’une journée organisée par la Chambre de l’Assemblée de l’État de Lagos.

Rappelons que le projet de loi anti-pâturage a été transmis lundi à la commission de l’agriculture après son passage en deuxième lecture à la Chambre d’assemblée.

Usman, lors de l’audience publique, a appelé le gouvernement de l’État de Lagos à aider les éleveurs de vaches, soulignant qu’il est beaucoup moins cher d’élever des vaches ouvertement que de les garder à un seul endroit – l’élevage en ranch.

Le secrétaire de zone a convenu qu’il y avait des criminels parmi les bergers, mais a fait valoir que l’élevage en ranch pouvait augmenter le prix d’une vache jusqu’à 2 millions de nairas.

Il a également supplié l’administration du gouverneur Babajide Sanwo-Olu de subventionner le coût de l’élevage du bétail en un seul endroit.

« Si les bovins sont élevés en un seul endroit, le prix pourrait atteindre environ 2 millions de nairas chacun.

« Nous avons convenu avec certains chefs locaux dans d’autres États que quiconque souhaite élever des vaches dans un endroit doit s’inscrire et indiquer quand il part », a-t-il déclaré.

« Nous avons rencontré des parties prenantes dans les États d’Ekiti, d’Ondo et même d’Oyo et nous avons conclu des accords avec eux », a déclaré Usman dans une déclaration du secrétaire de presse en chef du président de la Chambre, M. Eromosele Ebhomele.

Plus tôt, le Miyetti Allah Kautal Hore avait exhorté l’Assemblée nationale à arrêter la promulgation des lois sur les pâturages ouverts par les gouverneurs du Sud.

Saleh Alhassan, le secrétaire national de l’organisation socioculturelle peule, a déclaré que l’Assemblée nationale devrait empêcher les gouverneurs de promulguer la loi car elle cible les pasteurs peuls.

Alhassan a lancé cet appel lors d’un sommet national pour la paix et d’une investiture de la reine mère Amina Temitope Ajayi en tant qu’ambassadrice de la marque Miyetti Allah, dans l’État de Nasarawa.

Il a déclaré que la loi saperait la paix et la stabilité relatives dont jouissent actuellement les communautés locales, menacerait l’ordre social et exacerberait le vol de bétail.

Attentats dans le Sud-Est : Déclarer Miyetti Allah groupe terroriste – HURIWA exhorte FG

What do you think?

13 Points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
Série d'invincibilité de l'Algérie : chaque équipe qu'ils ont battue

Série d’invincibilité de l’Algérie : chaque équipe qu’ils ont battue

L'Irak et l'Algérie discutent des moyens de surmonter les difficultés dans la lutte contre la corruption

L’Irak et l’Algérie discutent des moyens de surmonter les difficultés dans la lutte contre la corruption