in

L’unité du Nigeria est négociable, selon Atiku

Atiku-Abubakar1

Actuexpress.net Le 2021-08-20 04:16:52, L’unité du Nigeria est négociable, selon Atiku

L’ANCIEN vice-président Atiku Abubakar a déclaré que contrairement à la croyance dans certains milieux, l’unité du Nigeria est négociable.

Il a expliqué qu’un mariage ne peut pas être déclaré non négociable, lorsqu’une partie fait tout pour semer la discorde au sein d’une même union.

Atiku a déclaré cela lors d’un dialogue national et d’une présentation publique d’un livre, « Remaking Nigeria : soixante ans, soixante voix » à Abuja, jeudi.

Il a déclaré : « Je trouve cela amusant lorsque les gens déclarent que l’unité du Nigeria est fixe et non négociable tout en faisant tout ce qui est en leur pouvoir pour détruire cette unité fragile.

« Rien dans les relations entre les peuples n’est fixé pour l’éternité. Vous ne pouvez pas déclarer votre mariage non négociable en faisant tout pour semer la discorde dans ce même mariage.

« Vous pouvez fouetter des groupes de personnes pour former un pays, mais vous ne pouvez pas les fouetter pour former une nation. Les nations sont construites par un accord conscient ou même inconscient de peuples qui croient qu’être ensemble est, dans l’ensemble, plus bénéfique que d’être séparé.

Atiku a également déclaré que le gouvernement fédéral n’avait pas fait assez dans la construction de la nation, les accusant d’annuler les réalisations des administrations précédentes à cet égard.

Copyright PUNCH.

Tous les droits sont réservés. Ce matériel et tout autre contenu numérique de ce site Web ne peuvent être reproduits, publiés, diffusés, réécrits ou redistribués en tout ou en partie sans l’autorisation écrite expresse préalable de PUNCH.

Contact: [email protected]

What do you think?

26 Points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Loading…

0
أسعار الذهب اليوم الخميس 19 أغسطس 2021 في الجزائر

Cours de l’or aujourd’hui, jeudi 19 août 2021 en Algérie

Channels Television

L’Algérie va revoir ses relations avec le Maroc après les incendies de forêt