in

L’utilisation excessive des réseaux sociaux tue le destin, prévient Oyedepo aux jeunes

Bishop Oyedepo

Rédaction Le 2021-05-21 16:42:12, L’utilisation excessive des réseaux sociaux tue le destin, prévient Oyedepo aux jeunes

Le chancelier de l’Université Covenant, Ota, État d’Ogun, le Dr David Oyedepo, a mis en garde les jeunes contre l’utilisation excessive des médias sociaux.

Oyedepo a donné l’avertissement vendredi lors de la 15e cérémonie de remise des diplômes de doctorat honorifique et remise des prix à l’école d’Ota.

La chancelière a noté que l’impact négatif des médias sociaux sur les jeunes ne pouvait pas être surestimé, car cela leur fait perdre leur concentration et les prive de leur destin.

«La saga des médias sociaux a érodé la substance du destin en privant inconsciemment les jeunes de leur avenir et de leur temps.

«L’honneur de cette génération a été effacé, discutant toute la journée sans avoir le temps de réfléchir, de planifier un programme et de s’engager de manière productive dans la poursuite de n’importe quelle tâche.

«Certains professionnels ont classé la dépendance aux médias sociaux avec les drogues, l’alcool et le sexe.

«Les médias sociaux qui sont censés être un plus pour les jeunes sont soudainement devenus un inconvénient, car tout ce qui a de la valeur est livré grâce à un investissement en temps», a-t-il déclaré.

Le chancelier a noté que la vie sans vision était une aventure de frustration et que la vie sans portée était un fardeau.

Selon lui, seuls ceux qui savent où ils vont vont jamais.

«Personne n’arrive jamais à un avenir qu’il ne peut pas voir, et personne n’arrive à un avenir auquel il n’est pas préparé.

«Il est temps pour chaque jeune de se réveiller de son sommeil et de prendre son destin entre ses mains», a-t-il déclaré.

Oyedepo a conseillé aux jeunes de sortir du nid en s’engageant dans une planification stratégique, car chacun était absolument responsable du résultat de sa vie.

Auparavant, le professeur Abiodun Adebayo, vice-chancelier de l’institution, avait déclaré que l’université s’était engagée à former des penseurs experts qui proposeraient des solutions aux problèmes de la nation et restaureraient la gloire perdue de la race noire.

Adebayo a déclaré que l’institution occupait ses étudiants avec des activités qui les préparaient au leadership et au dialogue productif, tout en les dotant de compétences pour changer leur monde.

Le vice-chancelier a exhorté les diplômés à être des agents du changement, des porteurs de lumière, des fournisseurs de solutions et des pionniers pour faire face aux nombreux défis qui tourmentent le Nigéria et le monde en général.

Adebayo a félicité les diplômés et leurs parents ainsi que les tuteurs pour leur noble réalisation.

L’agence de presse du Nigéria rapporte qu’un total de 1664 étudiants ont obtenu leur diplôme pour la session académique 2019/2020.

Ils comprenaient 201 étudiants qui ont fait des honneurs de première classe; 793, honneurs supérieurs de deuxième classe; 595, deuxième classe inférieure; 75, troisième classe et 254 étudiants de troisième cycle.

NAN rapporte également que Mlle Paula-Peace Onyinyechi, diplômée du Département de biochimie du Collège des sciences, est devenue la meilleure étudiante diplômée, avec une moyenne pondérée cumulative (CGPA) de 4,98. (NAN)

What do you think?

26 Points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Loading…

0
décès de la militante culturelle et féministe Zeyneb Farhat

décès de la militante culturelle et féministe Zeyneb Farhat

Prix ​​de l'or en Algérie aujourd'hui, vendredi 21 mai 2021

Prix ​​de l’or en Algérie aujourd’hui, vendredi 21 mai 2021