in

Ne nous blâmez pas pour la fuite du toit de l’Assemblée nationale, dit Lawan aux Nigérians

WhatsApp Image 2021-06-22 at 12.57.48 PM

Actuexpress.net Le 2021-06-23 15:12:02, Ne nous blâmez pas pour la fuite du toit de l’Assemblée nationale, dit Lawan aux Nigérians

Le président du Sénat, Ahmad Lawan, a demandé aux Nigérians de cesser de blâmer les législateurs fédéraux pour la non-réhabilitation de l’Assemblée nationale qui a entraîné la fuite de son toit à la suite d’une averse mardi.

De nombreux Nigérians se sont tournés vers les médias sociaux immédiatement après que le rapport sur les toits qui fuit ait frappé les espaces médiatiques mardi.

Lawan, qui a pris la parole en séance plénière tout en statuant sur une motion d’ordre soulevée à ce sujet par le sénateur Sabi Abdullahi, mercredi, a noté que ceux qui blâmaient les législateurs le faisaient dans l’ignorance.

Il a expliqué que la Federal Capital Development Authority était chargée de l’entretien des structures dans les locaux de l’Assemblée nationale.

Il a déclaré que la direction de l’Assemblée nationale, dans le courant de 2019, a rencontré le président, le général de division Muhammadu Buhari (à la retraite), sur la nécessité de réhabiliter le parlement fédéral.

Il a déclaré que le président avait approuvé 37 milliards de nairas pour la réhabilitation de l’édifice, mais que le FCDA avait été chargé de le faire.

Lawan a déclaré: «Le fait qu’il y ait eu une fuite pour moi est un témoignage clair, une confirmation et une justification de la position prise initialement par l’Assemblée nationale.

« Tout le monde sait que cet endroit est en retard pour la réhabilitation. Nous sommes allés voir Monsieur le Président et il a été courtois et il nous a demandé de rencontrer FCTA, les propriétaires de l’immeuble.

« Moi-même, l’orateur, le défunt chef de cabinet et ministre des Finances nous sommes réunis pour chercher de l’argent pour la réhabilitation de l’Assemblée nationale. Lorsque les 37 milliards de nairas ont été approuvés, ce n’était pas un budget de l’Assemblée nationale, c’était un budget FCDA.

« Si cet endroit fuit, nous ne tenons pas notre démocratie avec le respect qu’elle a. Nous attendons de la presse qu’elle informe les gens de manière responsable

« Cette maison est la maison des Nigérians. Il appartient aux Nigérians et il mérite d’être réhabilité.

Sabi, qui est le whip adjoint, avait déclaré plus tôt qu’il n’y avait pas de fuite dans la chambre mais autour des locaux.

Il a dit : « Il a été rapporté qu’à cause de cette fuite, cela a retardé notre séance. Ce n’était pas correct non plus. La direction avait des questions d’ordre administratif et jusqu’à ce que la direction entre dans la chambre, la séance ne pouvait pas commencer.

« Troisièmement et le plus critique, la direction a approuvé 37 milliards de nairas pour la réhabilitation. Ce n’est rien de plus éloigné de la vérité.

«Lorsque le 9e Sénat est entré en scène, la direction a constaté la vétusté et la nécessité de réhabiliter le complexe de l’Assemblée nationale.

« Le président et le président du Sénat ont approché M. le Président pour signaler cette affaire et nous avons tous été informés que M. le Président était disposé à faire en sorte que quelque chose soit fait à ce sujet.

«Lorsque la pandémie est arrivée, le N37bn a été réduit à N9bn afin que nous puissions procéder à la réhabilitation par phases. Au moment où nous parlons, rien n’est fait.

Les nettoyeurs embauchés par une entreprise d’installations qui entretient le complexe de la Maison Blanche de l’Assemblée nationale ont eu du mal à récupérer de l’eau du Parlement fédéral mardi.

Les législateurs fédéraux, le personnel parlementaire, les journalistes et les visiteurs de l’institution législative suprême ont regardé, impuissants, l’eau de pluie tomber de manière incontrôlable du plafond de la maison blanche lors de fortes pluies.

La Maison Blanche, qui abrite les deux chambres du Sénat et la Chambre des représentants, a été achevée en 1999 sous le régime de feu le général suprême, feu le général Sani Abacha.

Les nettoyeurs, au nombre d’une vingtaine, ont été immédiatement envoyés dans le hall pour récupérer l’eau de la partie inondée de l’édifice.

Le toit qui fuyait s’est également propagé au centre de presse de l’aile du Sénat de l’institution législative suprême du pays et a également perturbé le personnel des entreprises privées, en particulier les banques situées au rez-de-chaussée du complexe.

What do you think?

26 Points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Loading…

0
Clôture des scrutins lors des élections en Algérie dénoncées par les manifestants comme « impostures » |  Élections Nouvelles

Clôture des scrutins lors des élections en Algérie dénoncées par les manifestants comme « impostures » | Élections Nouvelles

تونس تحتل ثاني أكبر نسبة في عدد المهندسات في العالم

La Tunisie a le deuxième plus grand pourcentage de femmes ingénieurs dans le monde