in

Personne en garde à vue sur ordre de citoyens puissants, selon le DSS

Yusuf-Bichi

Actuexpress Le 2021-08-05 15:07:14, Personne en garde à vue sur ordre de citoyens puissants, selon le DSS

Le Département des services d’État a nié avoir arrêté et détenu des Nigérians sur ordre de citoyens puissants.

La police secrète a déclaré qu’elle suivait la procédure opérationnelle standard sur l’administration de la justice pénale.

Le DSS réagissait à un commentaire d’un ancien collaborateur médiatique du défunt président Umaru Musa Yar’adua, Olusegun Adeniyi.

Adeniyi avait dans sa chronique intitulée : « Au-delà de l’acte d’accusation d’Abba Kyari » publiée jeudi, a déclaré que des centaines de citoyens innocents croupissent actuellement dans les centres de détention de la police et des services de sécurité de l’État suite à des arrestations ordonnées par des hommes et des femmes puissants.

Cependant, dans une réaction du porte-parole du DSS, Peter Afunanya, jeudi, a déclaré qu’il ne pouvait pas parler pour d’autres agences de sécurité mais pour le DSS, rien de tel n’existe.

Il a dit : « M. Olusegun Adeniyi, sans efforts pour se joindre à vous sur une opinion exprimée par vous dans votre article du 5 août 2021 sur le sujet ci-dessus, le SSS prend des exceptions à la partie qui déclare que « des centaines de citoyens innocents croupissent actuellement dans les centres de détention de la police et des services de sécurité de l’État à travers le pays, à la suite d’arrestations ordonnées par des hommes et des femmes puissants ».

« Ce n’est pas vrai. Je ne parle pas au nom de la police mais il est certain qu’aucun nigérian ni personne d’ailleurs n’est détenu par le SSS/DSS sur ordre(s) de citoyens ou de personnes privées. Le SSS a une procédure opérationnelle standard sur l’administration de la justice pénale.

Afunanya, cependant, a exigé le retrait immédiat de la déclaration faite par Adeniyi, notant que les agences de sécurité méritaient d’être félicitées, respectées et soutenues par les citoyens.

Il a déclaré : « Les médias ont le devoir, poussés par la bonne conscience et le bien commun, de guider les récits publics sur certaines agences gouvernementales et leurs sacrifices pour maintenir la sécurité, la paix et l’unité de cette nation, le Nigeria.

« Le SSS ne doit pas être délabré à la moindre opportunité. Vous étiez aux sommets de la gouvernance et de l’administration et de la gestion de la sécurité nationale pour comprendre les problèmes afin de ne pas désinformer le public.

« Il est inacceptable qu’un chroniqueur respectable de votre expérience et de votre statut fasse une déclaration aussi radicale que celle qui est présentée ici. Il est trompeur, incitant, dénigrant, humiliant, désinformant et doit être retiré.

« Le SSS et même les agences de sécurité, s’ils ne sont pas loués, devraient être soutenus. L’Organisation n’est peut-être pas parfaite, mais elle fait tellement pour le pays. Il respecte et aime les citoyens et les résidents et s’efforce de les servir sur la base des meilleures pratiques, de l’état de droit/de l’engagement et d’un équilibre entre les droits et la sécurité nationale.

What do you think?

26 Points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Loading…

0
Le Pentagone appelle à une nouvelle coopération avec l'Algérie pour contrer l'influence croissante de la Russie en Afrique - The Washington Post

Un judoka algérien refuse un éventuel combat olympique contre un Israélien – The Washington Post

Tunisie.. "Ennahda Shura" appelle au dialogue national et aux révisions internes

Tunisie.. « Ennahda Shura » appelle au dialogue national et aux révisions internes