in

Rapport: 400 suspects arrêtés pour avoir financé Boko Haram, des bandits

Rapport: 400 suspects arrêtés pour avoir financé Boko Haram, des bandits

Actuexpress.net Le 2021-04-20 09:28:20, Rapport: 400 suspects arrêtés pour avoir financé Boko Haram, des bandits

Environ 400 hommes d’affaires auraient été arrêtés pour avoir prétendument financé des insurgés et des bandits de Boko Haram.

Depuis plus d’une décennie, il n’y a pas eu d’informations claires sur la manière dont les insurgés de Boko sont financés.

Selon Daily Trust, les hommes d’affaires ont été arrêtés dans le cadre d’une opération coordonnée par la Defense Intelligence Agency (DIA), et en collaboration avec le Département des services d’État (DSS), l’Unité nigériane de renseignement financier (NFIU) et la Banque centrale du Nigéria (CBN).

L’opération aurait été approuvée par le président Muhammadu Buhari en 2020.

Le journal a rapporté qu’une liste initiale de 957 suspects comprenant des opérateurs de bureau de change (BDC), des mineurs et des vendeurs d’or et d’autres hommes d’affaires est en train d’être prise en compte.

Une source a cependant déclaré au journal qu’environ 400 personnes ont été arrêtées à Kano, Borno, Abuja, Lagos, Sokoto, Adamawa, Kaduna et Zamfara.

Parmi les opérateurs de BDC arrêtés figurent Baba Usaini, Abubakar Yellow (Amfani), Yusuf Ali Yusuf (Babangida), Ibrahim Shani, Auwal Fagge et Muhammad Lawan Sani, un négociant en or.

Les personnes arrêtées seraient détenues dans des installations militaires et du DSS à Abuja et ailleurs.

« Parce qu’il s’agit d’une guerre économique contre les insurgés et d’autres groupes militants, le président, lors de l’approbation de l’opération, a ordonné à la NFIU de prendre la tête en tant que centrale du renseignement financier du pays », a déclaré le Daily Trust citant une source.

La source a ajouté qu ‘«avec l’approbation présidentielle, une équipe spéciale était composée d’officiers supérieurs choisis personnellement qui ont été déployés sous l’égide de la DIA pour mener à bien la mission spéciale».

« La personne principale qui coordonne le réseau de financement de Boko Haram est sous notre garde, lui et son allié le plus proche dans l’entreprise », a-t-il déclaré.

Une autre source aurait déclaré qu’environ 19 BDC appartenant à des personnes ayant «un lien direct avec Boko Haram» ont été découvertes, tandis que plus de 300 milliards de nairas auraient été utilisées pour financer le terrorisme.

Outre une personne à Borno et une autre à Zaria, dans l’État de Kaduna, la source a déclaré que plus de 50 milliards de nairas avaient été attribués au financement des groupes armés.

«Un certain nombre de personnes arrêtées ont divulgué des informations vitales, y compris des détails opérationnels sur les bandits et les insurgés de Boko Haram. Mais ils sont gardés pour aider à de nouvelles arrestations », aurait déclaré la source.

Les membres de la famille des personnes arrêtées, a rapporté le journal, ont appelé le gouvernement à leur libération.

En 2020, TheCable avait rapporté comment six Nigérians ont également été emprisonnés aux Émirats arabes unis (EAU) pour avoir prétendument financé Boko Haram.

Mohammed Yerima, porte-parole de l’armée, n’était pas immédiatement disponible pour commenter le développement.

What do you think?

26 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
Preuve d'utilisation en Algérie - Propriété intellectuelle

Preuve d’utilisation en Algérie – Propriété intellectuelle

Le coronavirus frappe Total au Congo

Le coronavirus frappe Total au Congo