in

Rendez nos écoles, baptiste, ECWA dit au gouvernement de Kwara

Rendez nos écoles, baptiste, ECWA dit au gouvernement de Kwara

Controverse sur le hijab: Redonnez nos écoles, baptiste, ECWA Tell Kwara Government
Valeurs

Par Demola Akinyemi – Ilorin

Il y a des tensions dans l’État de Kwara alors que la Conférence baptiste et l’Église évangélique gagnante pour tous, ECWA, ont déclaré au gouvernement de l’État qu’elles résisteraient à porter le hijab (voile) dans leurs écoles par tous les moyens légitimes et ont également exigé le retour immédiat de leurs enfants. . écoles.

Les deux organismes chrétiens, lors de différentes conférences de presse à Ilorin, la capitale de l’État, ont déclaré qu’ils n’avaient pas été consultés avant que les décisions ne soient prises.

Ils ont souligné que le gouvernement de l’État avait eu tort d’approuver l’utilisation de couvertures hijab par les étudiantes des écoles de mission à charte de l’État.

LIRE AUSSI: Un tribunal allemand confirme l’interdiction du voile pour les avocats musulmans en formation

Rappelons qu’après la controverse qui a suivi l’utilisation du hijab dans les écoles missionnaires subventionnées, le gouvernement de l’État a approuvé la semaine dernière l’utilisation du hijab par des écolières.

Baptiste

S’exprimant, le président de la Conférence baptiste de Kwara, le révérend Victor Dada Baptist, a déclaré qu’il n’y avait pas moins de 38 écoles à travers l’État.

Selon le révérend Dada, «le gouvernement de l’État a mal agi en prenant cette décision. L’État a même agi en outrage au tribunal, car l’affaire est toujours pendante devant la plus haute juridiction du pays – la Cour suprême.

«Nous voulons avertir le gouvernement que le pas qu’il veut franchir en approuvant l’utilisation du hijab dans toutes les écoles publiques et les écoles à charte de l’État entraînera une avalanche de réactions dont personne ne peut prédire la fin.

«Avec cette mesure, le gouvernement de l’État dit que les droits supposés des musulmans sont supérieurs à ceux des chrétiens.

«Ce que nous disons, c’est que personne, pas le gouvernement de l’État de Kwara ou même le gouvernement fédéral, ne peut imposer le hijab à nos enfants ou dans nos écoles.

«Nous n’hésiterons pas à utiliser tous les moyens légitimes pour protéger notre patrimoine. Nous défendrons notre foi et protégerons nos biens.

«La famille baptiste attend de plus amples instructions. Au vu de ce qui précède, nous demandons le retour de toutes nos écoles sans plus tarder ».

ECWA

De même, le président du conseil de l’église du district d’Ilorin de l’ECWA, le révérend John Owoeye, a déclaré que «nous exigeons sérieusement le retour de nos écoles.

«De même, nous voulons que le gouvernement soit informé que sa décision et son plan de fournir des hijabs et de faire appliquer leur utilisation dans nos écoles financées par la mission chrétienne ne seront pas tolérés.

«Pour nous, c’est une violation de notre liberté de religion inscrite dans la constitution nigériane.

«De plus, nous disons que nous rejetons l’application du hijab sur nos élèves et étudiants par le gouvernement de l’État.

«Nos écoles sont l’héritage de l’Église et nous utiliserons tous les moyens légaux pour les protéger. Nous promettons de défendre notre foi et nos biens avec toute notre force et toute notre puissance. « 

Nouvelles de pointe au Nigeria

What do you think?

26 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
ghedbane tqo olympic handball

l’Algérie avec des absences de taille en Allemagne

maroc entree can U17 cadet

L’Algérie « blacklistée » par le Maroc !