in

RUPTURE: Pas de «  réaction indésirable  » à la vaccination contre le COVID-19 – NPHCDA

Par Alao Abiodun

L’Agence nationale pour le développement des soins de santé primaires (NPHCDA) a précisé que le pays n’a pas encore observé de «réaction indésirable similaire».

L’agence dans un communiqué publié via son identifiant officiel @NphcdaNG, a expliqué que tous les effets secondaires rapportés par ceux qui ont reçu le vaccin ont été «légers».

Il a expliqué que l’agence est consciente des préoccupations de précaution qui ont été soulevées concernant un lot spécifique du vaccin AstraZeneca, à savoir l’ABV5300.

«Nous comprenons que des recherches sont en cours pour déterminer si le lot est en quelque sorte lié à un effet secondaire observé.

«Nous sommes convaincus que les preuves cliniques indiquent que le vaccin Oxford-AstraZeneca est sûr et efficace.

En attendant le résultat des enquêtes, il est important de préciser que le Nigéria n’a reçu aucune dose du lot de vaccins en question.

«Notre évaluation est conforme à celle de pays comme l’Espagne et le Royaume-Uni qui ont indiqué qu’ils continueraient d’administrer le vaccin, car il continue d’être un outil important de protection contre le COVID-19.

«La sécurité des vaccins livrés au Nigéria est primordiale pour le groupe de travail présidentiel sur le COVID-19. Pour cette raison, la collaboration multisectorielle entre les parties prenantes et les entités techniques telles que FMOH, NPHCDA, NAFDAC, l’OMS et l’UNICEF s’est améliorée », a ajouté l’agence.

L’agence a encouragé les Nigérians qui font partie de ceux qui bénéficient de la priorité dans la phase actuelle à maintenir leur confiance et leur enthousiasme pour le programme national de vaccination.

What do you think?

26 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
le président Tebboune fixe la date des élections législatives anticipées au 12 juin

le président Tebboune fixe la date des élections législatives anticipées au 12 juin

L’opportunité de la Chine de combler le fossé entre l’Algérie et le Maroc