in

Soyez un homme, asseyez-vous sur la chaise de Yar’Adua – Le milliardaire Otedola dit qu’il a encouragé Goodluck Jonathan à prendre le pouvoir en 2010

Soyez un homme, asseyez-vous sur la chaise de Yar'Adua - Le milliardaire Otedola dit qu'il a encouragé Goodluck Jonathan à prendre le pouvoir en 2010

Actuexpress.net Le 2021-08-16 18:43:05, Soyez un homme, asseyez-vous sur la chaise de Yar’Adua – Le milliardaire Otedola dit qu’il a encouragé Goodluck Jonathan à prendre le pouvoir en 2010

L’homme d’affaires milliardaire Femi Otedola a expliqué le rôle qu’il a joué en encourageant le vice-président de l’époque, Goodluck Jonathan, à assumer la présidence lorsque le président Umaru Yar’Adua a été frappé d’incapacité en 2010.

Otedola, dans son prochain livre dont la sortie est prévue en novembre, a rappelé comment il avait demandé à Jonathan d’« être un homme » et d’occuper le siège vide de Yar’Adua lors de la prochaine réunion du Conseil exécutif fédéral.

Selon Channels TV, Otedola les a déclarés dans son livre, écrivant sur les événements survenus lorsque Yar’Adua n’a pas officiellement transféré le pouvoir à son vice-président lorsqu’il a été envoyé à l’étranger pour un traitement médical.

Il y avait eu des tensions à travers le pays en raison de la vacance du pouvoir, qui a conduit à des protestations publiques, aurait déclaré Otedola dans le livre.

L’homme d’affaires a écrit : « Inquiet par la tension et l’incertitude, j’ai décidé de faire quelque chose par moi-même. Au cours de la première semaine de février 2010, je me suis rendu à Minna, dans l’État du Niger, avec Hajia Bola Shagaya, pour plaindre le général Ibrahim Babangida de la mort de sa femme, Maryam.

« Dans sa résidence Hilltop, nous avons parlé d’un large éventail de problèmes, mais je lui ai dit que je devais discuter d’un problème urgent et vital. Il m’a emmené dans son bureau, où nous étions seuls tous les deux. Je lui ai dit que l’état de la nation avait agité mon esprit.

« Il a répondu : ‘Femi, avise ton ami que lorsqu’il se rendra dans la salle du Conseil la semaine prochaine pour la réunion du Conseil exécutif fédéral, il devrait aller s’asseoir sur la chaise du président.’ J’ai trouvé cela fascinant et lui ai assuré que je ferais passer le message.

«Je suis retourné à Abuja par la route dans la soirée et suis allé directement dîner avec le Dr Jonathan. Je n’ai pas perdu de temps à lui livrer le message du général. Il a hoché la tête et m’a demandé : « Qu’en pensez-vous ? J’ai ri et j’ai dit : ‘Soyez un homme, Votre Excellence. Va t’asseoir sur cette chaise !

« Il m’a regardé pendant un certain temps et m’a répondu qu’il y réfléchirait. Une semaine plus tard, le mardi 9 février, l’Assemblée nationale a adopté la fameuse « Doctrine de la nécessité » pour faire du Dr Jonathan le président par intérim en attendant le retour du président Yar’Adua de son congé médical.

« Des mouvements en coulisses d’éminents Nigérians ont précédé cette décision. La résolution législative était sans précédent, mais la nation avait été tendue. Les lignes de faille étaient tellement alimentées qu’une solution inhabituelle était nécessaire pour faire face à la situation unique.

« Avec Jonathan désormais légalement habilité à agir en tant que président, il restait l’optique critique : remplacerait-il le président avec confiance et autorité ? Ou essaierait-il de maintenir une attitude modérée ?

« Le lendemain, c’était la réunion du FEC. Lorsque le Dr Jonathan entra dans la salle du conseil, il dut s’asseoir sur la chaise du vice-président, son siège habituel.

« Alors que l’officier du protocole sortait la chaise du vice-président, le Dr Jonathan s’est dirigé vers le siège réservé au président. Et il s’est assis dessus !

« C’est à ce moment-là que le Dr Goodluck Jonathan a pris le contrôle du pouvoir. Par cet acte, il a envoyé un signal fort à tous les Nigérians qu’il était désormais aux commandes. Le même jour, Jonathan a même remanié le cabinet.

Yar’Adua est décédé le 5 mai 2010 et Jonathan a prêté serment en tant que président pour terminer le mandat de Yar’Adua. Il a remporté les élections présidentielles de 2011.

GEJ a renoncé au pouvoir en 2015 lorsqu’il a perdu l’élection présidentielle face à l’ancien chef de l’État militaire, Muhammadu Buhari.

What do you think?

26 Points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Loading…

0
En Tunisie, la société civile se mobilise pour les campagnes de vaccination

En Tunisie, la société civile se mobilise pour les campagnes de vaccination

Le ministre saoudien des Affaires étrangères affirme le soutien du Royaume à l'Algérie

Le ministre saoudien des Affaires étrangères affirme le soutien du Royaume à l’Algérie