in

Tir présumé à mort d’un vendeur de melons d’eau par un soldat: l’armée commence une enquête, recherche de l’auteur

Tir présumé à mort d'un vendeur de melons d'eau par un soldat: l'armée commence une enquête, recherche de l'auteur

Actuexpress.net Le 2021-05-11 10:29:01, Tir présumé à mort d’un vendeur de melons d’eau par un soldat: l’armée commence une enquête, recherche de l’auteur

Tir présumé à mort d'un vendeur de melons d'eau par un soldat: l'armée commence une enquête, recherche de l'auteur

Par Kingsley Omonobi

L’armée nigériane a déclaré mardi qu’elle avait ouvert une enquête sur le meurtre présumé d’un commerçant de melons d’eau par un soldat après que le vendeur eut exigé le paiement des marchandises achetées au soldat à Sokoto.

Une déclaration signée par le général de brigade Mohammed Yerima, directeur des relations publiques de l’armée, a déclaré: «L’officier général commandant le major général de la 8 division Usman Yusuf a depuis commandé une enquête pour démêler les circonstances qui ont conduit aux altercations qui ont finalement coûté la vie à une personne alors que les efforts sont en cours pour arrêter l’auteur qui n’a pas encore été identifié.

Tout en notant que le triste événement est regrettable, l’armée a exprimé ses condoléances à la famille du défunt tout en ajoutant qu’aucun véhicule opérationnel militaire n’a été incendié comme le prétend une publication des médias.

Le communiqué résume: «L’attention de l’armée nigériane (AN) a été attirée sur un reportage par un média en ligne, du 10 mai 2021, alléguant qu’un vendeur de pastèques a été abattu alors qu’il exigeait son salaire d’un militaire qui achetait de l’eau. melon de lui et a refusé de payer.

«Il a également été allégué que des jeunes en colère de la région avaient réagi et chassé le soldat dans un hôtel le long de la route Gusau – Sokoto.

«Il est également indiqué dans le rapport que les jeunes en colère ont bloqué le passage de contournement de Gusau – Sokoto Road et ont incendié un véhicule opérationnel de l’armée.

«L’AN tient à déclarer que le triste incident est tout à fait regrettable et a des condoléances avec la famille du défunt.

«Il convient de noter que l’officier général commandant la division 8, le général de division Usman Yusuf, a depuis commandé une enquête afin de démêler les circonstances qui ont conduit aux altercations qui ont finalement coûté la vie à une personne alors que les efforts sont en cours pour arrêter l’auteur qui n’a pas encore été identifié.

«De plus, il est important de déclarer qu’aucun véhicule opérationnel militaire n’a été incendié comme le prétend le rapport.

«L’AN reste professionnelle et ne tolérera jamais aucun acte d’inconduite de la part des troupes contre les personnes mêmes qu’elles sont déployées pour protéger.

«L’armée tient à déclarer clairement que l’auteur présumé, une fois identifié, fera l’objet d’une enquête approfondie et, s’il le jugera insuffisant, devra faire face à toute la colère de la loi conformément aux dispositions en vigueur.

«En outre, l’AN souhaite assurer les bonnes personnes de l’Etat de Zamfara que la normalité a été rétablie dans la zone générale et que l’armée reste engagée dans l’exercice de ses responsabilités constitutionnelles.

«L’Armée s’efforce également de mettre en place des mesures pour s’assurer qu’un tel incident ne se reproduira plus jamais.»

Vanguard News Nigeria

What do you think?

26 Points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Loading…

0
Les géants hors forme Zamalek et Mazembe ont désespérément besoin de points en Algérie

Les géants hors forme Zamalek et Mazembe ont désespérément besoin de points en Algérie

أسعار اليورو والدولار في الجزائر اليوم

Prix ​​de l’euro et du dollar en Algérie aujourd’hui, mardi 11 mai 2021