in

Un tribunal empêche la police d’arrêter Oba Elegushi et d’autres

Oba-Saheed-Elegushi

Actuexpress.net Le 2021-07-16 01:25:13, Un tribunal empêche la police d’arrêter Oba Elegushi et d’autres

Une Haute Cour siégeant sur la place Tafawa Balewa, dans l’État de Lagos, a interdit à l’inspecteur général de la police d’arrêter les Elegushi du royaume d’Ikate à Lagos, Oba Saheed Elegushi et deux autres.

Le juge Gafar Safari a rendu l’ordonnance dans le cadre d’un procès intenté par le monarque et deux membres de la famille royale d’Elegushi, le chef Abdulahi Elegushi et le prince Akeem Elegushi, accusant les accusés de harcèlement, de chasse à l’homme et de tentative de les arrêter pour une affaire civile foncière. La famille royale a également accusé les intimés d’avoir comploté pour s’emparer des terres appartenant à la famille dans la zone de gouvernement local d’Eti-Osa.

Bela Vista Property and Development Company Limited ; Commissaire adjoint de la police, Kolo Yusuf ; le surintendant adjoint Ibrahim Agu ; Un Supol Udofia et le procureur général et commissaire à la justice de Lagos sont les premier à cinquième défendeurs dans la poursuite.

Les requérants alléguaient que pendant que l’action était pendante, les accusés avaient eu recours à l’auto-assistance, invitant des policiers mobiles de MOPOL 46 à se rendre sur le terrain pour arrêter tout membre de la famille royale Elegushi trouvé sur le terrain ou n’importe où à proximité. Ils ont également allégué que l’IGP avait falsifié un rapport de police qui a été présenté au tribunal, cédant la propriété de leur terrain à Bela Vista Property.

Lors de l’audience de l’affaire jeudi, l’avocat des requérants, Mme Adepeju Omotayo, a déclaré au juge que la police avait envoyé ses hommes à Ikate, cherchant à arrêter les requérants afin de faire échouer l’affaire.

Cependant, l’un des avocats, Anthony Osara, a nié que la police ait envoyé ses hommes pour arrêter les requérants. Un autre avocat, Victor Okoye, a également exhorté le tribunal à rejeter la demande d’ordonnance d’interdiction des requérants, ajoutant que la police n’avait jamais été déployée au domicile de la famille royale pour arrêter qui que ce soit.

Dans une décision judiciaire, le juge Safari a ordonné à toutes les parties de maintenir le statu quo et de s’abstenir de faire quoi que ce soit pour faire échouer la procédure en attendant l’audience et la décision de la poursuite. Il a également statué que l’ordonnance subsiste en attendant l’audition et la décision d’une action en justice pour l’application des droits fondamentaux déposée par les requérants.

Le juge a ajourné l’affaire jusqu’au 17 août 2021 pour une audience.

Copyright PUNCH.

Tous les droits sont réservés. Ce matériel et tout autre contenu numérique de ce site Web ne peuvent être reproduits, publiés, diffusés, réécrits ou redistribués en tout ou en partie sans l’autorisation écrite expresse préalable de PUNCH.

Contacter: [email protected]

What do you think?

26 Points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Loading…

0
FG donne à Jega, Udoma, d'autres de nouveaux rendez-vous

FG donne à Jega, Udoma, d’autres de nouveaux rendez-vous

أسعار الذهب اليوم الخميس 15 يوليو 2021 في الجزائر

Cours de l’or aujourd’hui, jeudi 15 juillet 2021 en Algérie