in

CONGO: le gouvernement lance les travaux d’une centrale solaire hybride à Impfondo

CONGO: the government launches work on a hybrid solar power plant in Impfondo © Presidency of the Republic of Congo /Shutterstock

Actuexpress Le 2021-03-11 09:00:00, CONGO: le gouvernement lance les travaux d’une centrale solaire hybride à Impfondo

Le président Denis Sassou-Nguesso s’est récemment rendu à Impfondo, dans le département de la Likouala, avec une importante délégation lors de sa campagne de réélection à la tête de la République du Congo. C’était pour la cérémonie de poser la première pierre du projet de construction d’une centrale solaire hybride. L’installation, qui aura une capacité de 3,4 MW, sera construite par Produits de construction de Brazzaville (Procob).

La filiale de la société belge ABC Contracting mettra en œuvre ce projet en plusieurs phases. La partie solaire de l’installation couvrira une zone clôturée de 11 hectares. Procob installera 11 520 panneaux solaires d’une capacité de 6 480 kVa. L’installation de la centrale solaire prendra 10 mois. Le coût de cette installation n’a pas été révélé, mais Procob estime que la partie thermique du projet nécessitera un investissement de 2,9 milliards de francs CFA (4,42 millions d’euros).

Une alternative aux générateurs

Procob assurera également la construction d’une ligne d’évacuation de 20 kV, ainsi que l’extension du réseau de distribution d’électricité d’au moins 7,5 km. L’entreprise basée à Brazzaville réhabilitera et prolongera le réseau basse tension existant dans la ville d’Impfondo. La centrale solaire hybride de 3,4 MW sera livrée avant fin décembre 2021. L’ensemble du projet est financé par le Trésor public congolais.

Le projet sécurisera l’accès à l’électricité dans la ville d’Impfondo. Les ménages et les entreprises de la ville principale de Likouala sont alimentés en électricité par des générateurs appartenant à la Société nationale d’électricité (SNE). Cependant, depuis plusieurs années, l’entreprise peine à approvisionner ses groupes électrogènes en carburant. En conséquence, ses abonnés ont dû subir des délestages. La situation d’Impfondo est symptomatique de la situation dans d’autres localités congolaises.

Le pays a une capacité installée de 650 MW. Selon le rapport 2018 de la Banque mondiale, le taux d’accès à l’électricité au Congo est de 68,5%. Si la situation s’est améliorée ces dernières années dans les grandes villes comme Brazzaville et Pointe-Noire, les zones rurales restent à la traîne, avec un taux d’accès à l’électricité de seulement 5%.

Jean Marie Takouleu

What do you think?

24 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
Comment l'Assemblée de Borno dirigée par Abdulkarim Lawan a dissipé les rumeurs de destitution contre le gouvernement Zulum

Comment l’Assemblée de Borno dirigée par Abdulkarim Lawan a dissipé les rumeurs de destitution contre le gouvernement Zulum

Nouvelles de l'Égypte |  Sport local / Zamalek a fixé jeudi la date de son voyage en Algérie pour affronter le Mouloudia

Nouvelles de l’Égypte | Sport local / Zamalek a fixé jeudi la date de son voyage en Algérie pour affronter le Mouloudia