in

Internet en RD Congo rétabli après une suspension de 20 jours en raison des élections | Joseph Kabila Actualités

Internet en RD Congo rétabli après une suspension de 20 jours en raison des élections |  Joseph Kabila Actualités

Actuexpress.net Le 2019-01-20 09:00:00, Internet en RD Congo rétabli après une suspension de 20 jours en raison des élections | Joseph Kabila Actualités

Les responsables du gouvernement de la RD Congo ont coupé les services Internet et SMS dans tout le pays pour empêcher le « chaos » des résultats des élections.

Internet fonctionne à nouveau en République démocratique du Congo après avoir été bloqué depuis le 31 décembre dans une tentative probable d’étouffer les spéculations sur les résultats de l’élection présidentielle.

Barnabe Kikaya bin Karubi, conseiller principal du président Joseph Kabila, a déclaré à l’époque que les services Internet et SMS avaient été coupés pour préserver l’ordre public après que des « résultats fictifs » ont commencé à circuler sur les réseaux sociaux. « Cela pourrait nous conduire directement au chaos », a déclaré Kikaya, ajoutant que les connexions resteraient coupées jusqu’à la publication des résultats complets le 6 janvier.

Les résultats des élections ont été contestés et Internet est resté éteint jusqu’à ce que la Cour constitutionnelle du pays ne confirme dimanche la victoire de Felix Tshisekedi.

The Economist a rapporté que la fermeture a engendré un commerce de contrebande de cartes SIM de téléphones portables en provenance de la République voisine du Congo. Les deux pays sont séparés par le fleuve Congo tourbillonnant. Les résidents de la RD Congo dans la capitale, Kinshasa, pourraient se connecter à Internet dans le pays voisin, s’ils étaient suffisamment proches de la berge.

Des problèmes pour les hôpitaux

Il y a près de deux semaines, les Nations Unies ont appelé le gouvernement de la RD Congo à réactiver Internet.

« Une fermeture générale du réseau est une violation flagrante du droit international et ne peut être justifiée par aucun moyen », a déclaré David Kaye, le rapporteur spécial des Nations Unies sur la liberté d’expression.

« L’accès à l’information est crucial pour la crédibilité du processus électoral en cours. Les fermetures sont préjudiciables non seulement à l’accès des personnes à l’information, mais aussi à leur accès aux services de base », a déclaré l’expert.

L’ambassadeur américain au Congo, Mike Hammer, a tweeté samedi 20 jours sans Internet dans le pays, c’est « 20 jours de trop » et que l’accès coupé juste après l’élection présidentielle contestée « doit être rétabli maintenant ».

L’ambassadeur britannique John Murton a tweeté vendredi que « cela pose des problèmes pour les hôpitaux, les universités, le commerce ».

Haru Mutasa d’Al Jazeera, rapportant de Kinshasa, a tweeté à propos de la panne d’Internet le 18 janvier, affirmant que les Congolais « étaient en colère au début mais réalisent maintenant qu’ils ne peuvent rien y faire jusqu’à ce que les autorités la réactivent ».

Lorsque le service Internet est revenu dans le pays, des messages de joie ont commencé à apparaître sur les réseaux sociaux.

What do you think?

26 Points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Loading…

0
Airplane

Les Émirats arabes unis lèvent l’interdiction des vols en provenance du Nigeria, cinq autres

Ahmed Musa envoie un message au commentateur algérien : Merci, Hamid Labarawi, je parlais pour les Egyptiens.. Vidéo

Ahmed Musa envoie un message au commentateur algérien : Merci, Hamid Labarawi, je parlais pour les Egyptiens.. Vidéo