in

La présidence de la RDC devrait être pour une personne congolaise née de père et mère congolais -Avant-projet de loi

DRCONGO-VOTE

Actuexpress.net Le 2021-07-10 09:20:08, La présidence de la RDC devrait être pour une personne congolaise née de père et mère congolais -Avant-projet de loi

Un projet de loi présenté au parlement de la République démocratique du Congo renforcerait les règles de nationalité pour le chef de l’État et exclurait le candidat potentiel Moise Katumbi.

« Ma proposition (…) vise à restreindre l’accès au rôle de président de la République, qui devrait être réservé exclusivement aux Congolais nés d’un père et d’une mère congolais », a déclaré à l’AFP l’initiateur du projet de loi et ancien candidat à la présidentielle Noel Tshiani.

Tshiani estime que de nombreux postes de direction, notamment celui de premier ministre, de ministres, de chefs de la police et de l’armée, ne devraient être occupés que par des personnes dont les parents étaient tous les deux congolais.

Mais son projet de loi vise la présidence, avant la prochaine élection présidentielle de décembre 2023.

Tshiani est proche de l’actuel président Félix Tshisekedi. Les deux hommes sont originaires de la région du Kasaï.

C’est un ancien responsable de la Banque mondiale qui s’est présenté à la présidence en 2018 mais a reçu moins d’un pour cent des voix, comme il l’avait fait en 2011.

Le projet de loi a été présenté au parlement par le député Nsingi Mpululu du Front commun pour le Congo (FCC), qui soutient le prédécesseur de Tshisekedi et son grand rival Joseph Kabila.

Mpululu a déclaré que la mesure de la nationalité avait le soutien de 260 des 500 députés parlementaires.

Tshisekedi a déjà fait part de son intention de se représenter en 2023.

Le candidat potentiel Katumbi, figure politique majeure et ancien gouverneur du Katanga dans le sud-est, a dénoncé le projet de loi, a indiqué son camp.

« L’UDPS (parti présidentiel) et le président Tshisekedi veulent exclure les candidats potentiels à la présidentielle en instrumentalisant la loi sur la nationalité », a déclaré à l’AFP son directeur de cabinet Olivier Kamitatu.

Accusant les partisans du projet de loi de « préparer une parodie électorale afin d’installer un régime autocratique », Kamitatu a déclaré que soumettre ce projet de loi au Parlement pour débat serait « une ligne rouge à ne pas franchir » par Tshisekedi et ses partisans, qu’il accuse d’être derrière la proposition.

Homme d’affaires aisé et propriétaire du prestigieux club de football TP Mazembe, Katumbi a une mère congolaise et un père grec.

(AFP)

What do you think?

14 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
en Tunisie, les hôpitaux exténués par le Covid-19

en Tunisie, les hôpitaux exténués par le Covid-19

أول تحرك برلماني لوقف تنفيذ محور الجزائر بالمعادي وإيجاد حلول بديلة

Le premier geste parlementaire pour arrêter la mise en œuvre de l’axe d’Alger à Maadi et trouver des solutions