in

La République du Congo lance son offre d’obligations

La République du Congo lance son offre d'obligations

Actuexpress.net Le 2021-03-16 06:47:52, La République du Congo lance son offre d’obligations

La République du Congo a lancé une offre publique d’obligations. L’opération «EOCG 6,25% NET 2021-2026», qui vise à lever 100 milliards de francs CFA, a un taux d’intérêt net de 6,25% pour une maturité de 5 ans. La période d’offre s’étendra du 12 mars au 20 mars 2021.

Conformément aux annonces du ministère congolais des Finances et du Budget, représenté par le ministre Calixte Nganongo, la République du Congo lance officiellement son émission obligataire «EOCG 6,25% NET 2021-2026» d’un montant de 100 milliards de francs CFA, à taux d’intérêt de 6,25% et une maturité de 5 ans. Les titres seront cotés à la Central African Market Exchange (BVMAC). La période d’offre est ouverte du 12 mars au 20 mars 2021.

La valeur unitaire nominale des 10 millions de titres sera de 10 000 francs CFA avec une offre minimale de 50 obligations. Une période de report du capital de deux ans est à prévoir, avant le remboursement linéaire, c’est-à-dire le versement d’un tiers du capital chaque année pendant trois ans. Le prêt sera ainsi amorti sur cinq ans. Un mécanisme de sécurité par l’ouverture d’un compte séquestre à la Banque des États de l’Afrique centrale garantira les remboursements.

Le ministère congolais des Finances et du Budget est assisté par AX Capital Corporation pour le conseil. Le directeur et chef des opérations est la société ESS Bourse, CBC Bourse agissant en tant que directeur général adjoint. Les souscriptions seront reçues dans les bureaux des sociétés membres du syndicat d’investissement à Brazzaville (LCB Capital), à Douala, (ESS Bourse, Upline Securities Central Africa, Financial Capital, EDC Investment Corporation, Société Générale Capital Securities), ainsi qu’à Libreville ( BGFIBourse et CBC Bourse).

A travers ce programme, la République du Congo affirme son ambition budgétaire d’établir son financement de développement, ainsi que son plan de stabilisation de la dette. Le produit sera entièrement consacré à ces deux objectifs. Il permettra ainsi notamment de financer un certain nombre de projets au titre de la loi de finances 2021, dans différents secteurs cruciaux pour le développement du pays. Parmi ceux-ci figurent les infrastructures, l’énergie et les hydrocarbures, l’éducation et l’économie forestière.

Malgré le fort leadership de l’État dans de nombreuses régions en développement ces dernières années, la crise provoquée par la pandémie de Covid-19 a perturbé l’économie congolaise. Fort des perspectives économiques prometteuses du pays et de la reprise économique à venir, le programme est déterminant pour les projets de développement de l’Etat congolais et la croissance nationale au-delà des énergies fossiles.

«Nous sommes fiers de lancer cette offre obligataire. Cela servira directement le développement de notre pays, tout en favorisant l’épargne locale, montrant la vitalité du marché régional de la CEMAC, la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale. L’horizon s’éclaircit pour la République du Congo, grâce au prochain rebond de l’économie internationale, ainsi qu’au travail du gouvernement qui, par une gestion durable et prudente, assure la stabilité des finances du pays. – Calixte Nganongo, ministre des Finances et du Budget de la République du Congo.

Conformément aux dispositions régissant l’appel public à l’épargne au sein de la zone CEMAC, le document d’information a été déposé le 17 février 2021 par la Commission de Surveillance des Marchés Financiers Centrafricains (COSUMAF) sous le numéro COSUMAF-APE-01/21. Ce document d’information sera remis ou adressé gratuitement à tout souscripteur, acheteur ou investisseur potentiel, ou à toute personne qui en ferait la demande, dans la limite des stocks disponibles. Il sera également mis à la disposition du public: sur le site Web du gouvernement (https://gouvernement.cg), sur le site Web du ministère des Finances ([http://www.finances.gouv.cg)]www.finances.gouv. cg), de la Direction générale du Trésor, sur le site Internet de la Bourse des valeurs de l’Afrique centrale (www.bvm-ac.com) et sur le site Internet de la Commission de surveillance des marchés financiers de l’Afrique centrale (www.cosumaf.org).

Cliquez ici pour télécharger le document d’information de l’offre publique obligataire sur le site du Ministre des Finances et du Budget de la République du Congo

Distribué par African Media Agency au nom de la République du Congo.

Merci d’avoir lu et de l’intérêt que vous portez à l’Afrique. Le contenu est produit en collaboration entre l’équipe éditoriale d’Africa.com et nos partenaires – y compris des organisations non gouvernementales, des parties prenantes du secteur privé, des agences et des institutions. Si vous souhaitez raconter des histoires de manière percutante pour mettre en lumière un problème particulier, veuillez envoyer un e-mail à editor@africa.com. Nous avons hâte d’avoir de tes nouvelles.

Comme ça:

J’aime chargement …

Continuer la lecture

What do you think?

26 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
Le Nigeria va bientôt se séparer, les politiciens mangeant le dernier gâteau national - Pastor Giwa

Le Nigeria va bientôt se séparer, les politiciens mangeant le dernier gâteau national – Pastor Giwa

Parents 'Space Algeria Lien pour révéler les points des étudiants 2021 dans divers États via le site Web du ministère de l'Éducation

Parents ‘Space Algeria Lien pour révéler les points des étudiants 2021 dans divers États via le site Web du ministère de l’Éducation