in

Le secrétaire général de l’OPEP conclut sa mission au Congo en visitant Pointe-Noire

Le secrétaire général de l'OPEP conclut sa mission au Congo en visitant Pointe-Noire

Actuexpress.net Le 2021-08-25 20:13:37, Le secrétaire général de l’OPEP conclut sa mission au Congo en visitant Pointe-Noire


Pointe-Noire, République du Congo, 25 août 2021–Le Secrétaire général de l’OPEP, SE Mohammad Sanusi Barkindo, a conclu sa mission en République du Congo en visitant la ville côtière et le port de Pointe-Noire.

La mission réussie a abouti à une rencontre avec des représentants de compagnies pétrolières internationales implantées au Congo. La réunion s’est déroulée en présence de SE Bruno Jean-Richard Itoua, ministre congolais des Hydrocarbures, de hauts fonctionnaires du ministère et d’une délégation de l’OPEP, ainsi que le maire de Pointe-Noire, Jean François Kando.

Le Ministre Itoua a ouvert la réunion en souhaitant à nouveau la bienvenue au Secrétaire Général et à la délégation qui l’accompagnait. Le ministre a également remercié le secrétaire général pour sa visite au Congo, le plus récent pays membre de l’OPEP.

« Au terme de cette visite, je tiens à remercier SE Barkindo pour le temps qu’il a accordé pour visiter le Congo, qui est la toute première visite dans le pays d’un secrétaire général de l’OPEP », a déclaré le ministre.

Le ministre a également souligné que la République du Congo était honorée de devenir un pays membre de l’OPEP en 2018.

Lors de la réunion, le Secrétaire général a souligné le rôle vital du Congo dans le succès du processus de l’Organisation et de la Déclaration de coopération (DoC).

Barkindo a également noté les contributions croissantes du pays à l’industrie de l’énergie, soulignant l’astuce, la diplomatie et la compétence technique de ses dirigeants et personnalités de l’industrie.

« L’OPEP est très fière d’avoir le Congo comme nouveau pays membre, qui l’a rejoint en juin 2018. Il fait partie du contingent africain croissant au sein de l’OPEP, qui comprend également l’Algérie, l’Angola, la Guinée équatoriale, le Gabon, la Libye et le Nigeria », a-t-il déclaré.

Le secrétaire général a félicité SE Denis Sassou Nguesso, président et chef de l’État du Congo, soulignant que « le président Nguesso est un leader visionnaire ». Il a également souligné le rôle central du président et son soutien à l’OPEP et au DoC.

Le secrétaire général a salué les avancées notables de Pointe-Noire, soulignant que la ville et son port offrent des infrastructures cruciales pour les activités des industries pétrolières et gazières.

Lors de la visite d’aujourd’hui, Barkindo a déclaré: « Nous sommes ravis d’avoir l’opportunité de visiter l’une des plates-formes offshore et de rencontrer certaines des sociétés pétrolières qui travaillent ici au Congo en coopération avec la société nationale des pétroles du Congo. (SNPC).’

Le secrétaire général a également fait l’éloge du projet offshore de Lianzi, entre autres. Le projet est une coentreprise entre le Congo et un autre pays membre de l’OPEP, l’Angola, et a commencé la production en 2015.

Sur la transition énergétique, Barkindo a noté qu’un dialogue et une coopération continus à tous les niveaux seront essentiels dans les années à venir. Il a également souligné plusieurs problèmes auxquels l’industrie de l’énergie est confrontée, tels que les faibles niveaux d’investissement.

« L’industrie mondiale du pétrole et du gaz doit fournir les bonnes conditions et un environnement favorable pour soutenir des investissements industriels adéquats, des flux de capitaux et une coopération sur des solutions de haute technologie », a-t-il souligné, ajoutant : « Des efforts tels que ceux-ci seront impératifs pour améliorer l’efficacité globale du secteur pétrolier tout en contribuant au développement des économies et en créant des opportunités.

« L’OPEP continuera à rechercher des politiques qui soutiennent une transition énergétique équilibrée et inclusive, promeuvent toutes les sources d’énergie et accordent la priorité aux investissements dans les pays en développement, y compris ceux d’Afrique. Cela garantira que personne ne sera laissé pour compte dans la transition énergétique », a déclaré Barkindo.

En conclusion, le Secrétaire général a exprimé sa gratitude aux dirigeants et responsables du Congo pour leur aimable hospitalité et les excellentes dispositions prises pour la mission, ajoutant : « Nous sommes impatients de tirer parti de ces excellentes réunions pour approfondir les liens entre l’OPEP et la République du Congo pour les années à venir.

Le président exécutif de la Chambre africaine de l’énergie, NJ Ayuk, a souligné que l’Afrique a besoin d’investissements supplémentaires dans les secteurs du pétrole et du gaz. Il a ajouté que le continent a besoin que davantage de compagnies pétrolières internationales y investissent.

Ayuk a également invité toutes les parties prenantes des hydrocarbures à participer à la Semaine africaine de l’énergie, qui se tiendra au Cap, en Afrique du Sud, du 9 au 12 novembre 2021.

Le Secrétaire Général et le Ministre ont reçu des présentations des représentants des compagnies pétrolières internationales actives au Congo, dont TotalEnergies, Eni et Perenco.

Une vidéo retraçant l’histoire de l’OPEP depuis sa création en septembre 1960 à Bagdad, en Irak, a également été projetée lors de la réunion.

Le Secrétaire Général a tenu une conférence de presse conjointe avec le Ministre Itoua à l’issue de la rencontre avec les firmes internationales.

Plus tôt dans la journée, le secrétaire général et la délégation de l’OPEP qui l’accompagne ont été reçus par le ministre Itoua et des hauts fonctionnaires du ministère à leur arrivée à Pointe-Noire et ont visité ensemble le principal terminal d’exportation de pétrole du port.

Au cours de la visite, la délégation a visité Pointe-Noire et a reçu une présentation détaillée du fonctionnement du terminal et des installations de chargement et de raffinage par le gestionnaire du site.

Le voyage à Pointe-Noire conclut une visite de quatre jours au Congo, au cours de laquelle le Secrétaire général s’est entretenu avec un certain nombre de hauts fonctionnaires et de dirigeants de l’industrie, dont SE Anatole Collinet Makosso, Premier ministre congolais ; SE Pierre Ngollo, Président du Sénat ; et SE Isidore Mvouba, Président de l’Assemblée nationale.

Clause de non-responsabilité

OPEP – Organisation des pays exportateurs de pétrole publié ce contenu sur 25 août 2021 et est seul responsable des informations qu’il contient. Distribué par Public, non édité et non modifié, sur 25 août 2021 18:10:09 UTC.

What do you think?

26 Points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Loading…

0
La présidence fait exploser Ortom, l'accusant d'avoir causé la mort de Nigérians innocents

La présidence fait exploser Ortom, l’accusant d’avoir causé la mort de Nigérians innocents

Maroc et Algérie : sévère division sur la rupture des relations diplomatiques entre les deux voisins

Maroc et Algérie : sévère division sur la rupture des relations diplomatiques entre les deux voisins