in

L’Italie enquête sur un officier de l’ONU sur la mort d’un diplomate en RD Congo | Italie

Actuexpress.net Le 2021-06-09 09:00:00, L’Italie enquête sur un officier de l’ONU sur la mort d’un diplomate en RD Congo | Italie

Les procureurs italiens ont placé un officier de l’ONU sous enquête concernant le meurtre de l’ambassadeur d’Italie en République démocratique du Congo, qui a été tué en février avec deux autres personnes lors d’une attaque dans l’est agité du pays d’Afrique centrale.

Des magistrats à Rome enquêtent sur le rôle d’un officier du Programme alimentaire mondial (PAM) des Nations Unies en RDC, dont le nom n’a pas été divulgué, qui est accusé d’avoir omis de prendre toutes les mesures de sécurité nécessaires pour se prémunir contre une éventuelle attaque.

Les procureurs de Rome ont récemment interrogé cinq responsables du PAM au sujet de l’attaque, au cours de laquelle l’ambassadeur d’Italie, Luca Attanasio, le soldat italien Vittorio Iacovacci et un chauffeur ont perdu la vie après une fusillade entre un groupe d’assaillants et des gardes forestiers congolais. L’embuscade a eu lieu vers 10h30 heure locale (08h30 GMT), lors d’une tentative d’enlèvement près de la ville de Kanyamahoro, à environ 16 km au nord de la capitale régionale, Goma.

Luca AttanasioLuca Attanasio a été tué dans une fusillade entre des assaillants et des gardes forestiers congolais. Photo : ministère italien des Affaires étrangères/Reuters

A l’issue de l’interrogatoire, l’un d’eux, un officier responsable de la sécurité de l’expédition, a été mis en examen.

Selon les procureurs, le responsable de l’entreprise n’a pas pris toutes les mesures nécessaires pour assurer la protection du convoi.

Quelques jours après l’attentat, le ministère italien des Affaires étrangères a annoncé qu’une équipe du groupe d’opérations spéciales des carabiniers avait été envoyée en RDC pour recueillir des preuves pour l’enquête du procureur de Rome sur l’affaire.

Dans une interview accordée au Corriere della Sera, la veuve d’Attanasio, Zakia Seddiki, a émis des doutes sur la sécurité du convoi. Attanasio avait été invité ce jour-là par le PAM pour visiter un projet humanitaire dans une école voisine.

« Ils n’ont pas fait ce qu’ils auraient dû faire en traversant une zone à haut risque », a déclaré Seddiki à Corriere.

Des dizaines de groupes armés opèrent dans et autour des Virunga, qui se trouvent le long des frontières de la RDC avec le Rwanda et l’Ouganda. Les gardes du parc ont été attaqués à plusieurs reprises, car les forces de sécurité locales manquent de ressources, sont mal formées et corrompues.

Attanasio a rejoint le service diplomatique italien en 2003 et avait auparavant servi en Suisse, au Maroc et au Nigeria. Il est le deuxième ambassadeur européen à avoir été tué alors qu’il servait en RDC.

What do you think?

26 Points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Loading…

0

La police tue des membres présumés de l’IPOB/ESN et envahit trois camps à Imo

Vidéo.. Un reportage révèle des détails passionnants sur les victimes des explosions nucléaires françaises en Algérie

Vidéo.. Un reportage révèle des détails passionnants sur les victimes des explosions nucléaires françaises en Algérie