in

Plan de réponse aux réfugiés de la République démocratique du Congo janvier-décembre 2021 – Democratic Republic of the Congo

Plan de réponse aux réfugiés de la République démocratique du Congo janvier-décembre 2021 - Democratic Republic of the Congo

Actuexpress Le 2021-04-01 09:00:00, Plan de réponse aux réfugiés de la République démocratique du Congo janvier-décembre 2021 – Democratic Republic of the Congo

Avant-propos

La République démocratique du Congo (RDC) est l’une des crises humanitaires les plus complexes et les plus anciennes en Afrique. Fin 2020, quelque 940 421 réfugiés et demandeurs d’asile congolais étaient hébergés sur tout le continent africain. Les conflits en cours dans l’est de la RDC, ainsi que la violence intercommunautaire, continuent de provoquer des déplacements forcés à l’intérieur de la RDC et vers les pays voisins, ainsi que des pertes tragiques en vies humaines et la destruction de communautés. En 2021, nous pouvons nous attendre à ce que les nouveaux réfugiés et demandeurs d’asile congolais aient besoin d’une protection et d’une assistance de base, tandis que ceux qui se trouvent dans des situations prolongées – beaucoup depuis plus d’une décennie – auront toujours besoin d’un soutien continu.

2020 a présenté le défi et la menace uniques de la pandémie de COVID-19. Les pays d’asile ont mis en œuvre des mesures de prévention du COVID-19 qui, bien que nécessaires pour freiner la propagation du virus, ont entraîné des risques de protection et des besoins d’assistance accrus, y compris pour les personnes ayant des besoins spécifiques et les personnes handicapées. Les partenaires ont dû adapter et reformuler leurs programmes pour assurer la continuité des services, tout en intensifiant les activités qui répondent à COVID-19.

Compte tenu de l’évolution et de la croissance des besoins, ainsi que de la pression croissante sur les ressources dans les pays d’asile, le Plan régional de réponse aux réfugiés (RRRP) pour la situation en RDC reste l’outil essentiel pour mobiliser un soutien financier, coordonner l’aide humanitaire et fournir une orientation stratégique vers des moyens et des des solutions à long terme pour les réfugiés congolais en Angola, au Burundi, en République du Congo, au Rwanda, en Ouganda, en République-Unie de Tanzanie et en Zambie. Le HCR apprécie le partenariat de ceux qui sont engagés dans le RRRP 2021 en RDC, et ensemble, nous avons développé des interventions à travers des consultations étroites avec les populations affectées et les gouvernements hôtes pour améliorer l’espace de protection pour les réfugiés et les demandeurs d’asile congolais, et assurer qu’il y a une préparation en cas de nouveaux afflux. La réponse au COVID-19 a également été intégrée dans les réponses sectorielles.

Un facteur clé pour atténuer la dépendance vis-à-vis de l’aide humanitaire est de renforcer l’autosuffisance par l’éducation, la formation professionnelle et le soutien aux opportunités de subsistance. L’intégration de l’accès des réfugiés et des demandeurs d’asile congolais aux services gouvernementaux garantira également que les ressources indispensables ne sont pas consacrées à la création de systèmes parallèles. Au contraire, les services et les programmes sont renforcés pour le bien de tous, contribuant à un meilleur développement et à un bien-être social partagé. Les partenaires du HCR et du RRRP exhortent les États à offrir des conditions favorables à l’intégration sur place. Dans le même temps, le HCR est également prêt à soutenir le rapatriement lorsque les retours sont volontaires et informés, et peuvent être effectués de manière sûre et digne. La réinstallation doit également rester une option pour les plus vulnérables, et nous continuons à rechercher le soutien de la communauté internationale pour apporter des solutions à ces cas particuliers.

Tout au long du processus RRRP, nous avons accordé une grande importance aux données et à l’analyse pour articuler clairement les besoins fondés sur des données probantes et pour aligner nos réponses sur l’Agenda 2030 et les objectifs de développement durable. Ce RRRP fait également suite aux engagements pris lors du tout premier Forum mondial sur les réfugiés (GRF) qui s’est tenu en décembre 2019, offrant une opportunité de faire participer des partenaires non traditionnels ainsi que des acteurs régionaux pour renforcer l’engagement envers la situation en RDC et susciter de nouveaux engagements.

En conclusion, je tiens à remercier tous les donateurs qui ont soutenu notre réponse inter-agences pour les réfugiés congolais en contribuant aux RRRP passés. A travers ce RRRP 2021, renouvelons notre engagement à continuer à travailler ensemble à la recherche de solutions globales pour les réfugiés congolais.

Valentin Tapsoba

Directeur, Bureau régional du HCR pour l’Afrique australe

What do you think?

18 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
Les Nigérians sur Twitter réagissent à la suspension de Twitter du Nigeria |  Liberté de la presse

Les Nigérians sur Twitter réagissent à la suspension de Twitter du Nigeria | Liberté de la presse

"L'islam politique" n'existera plus jamais en Algérie

« L’islam politique » n’existera plus jamais en Algérie