in

Positionner le Congo comme un concurrent régional du pétrole et du gaz : le directeur général de la SNPC, Maixent Raoul Ominga, fera la promotion du rôle des compagnies pétrolières nationales dans l’avenir énergétique de l’Afrique lors de la Semaine africaine de l’énergie au Cap | The Guardian Nigeria Nouvelles

African Energy Chamber

Actuexpress Le 2021-08-24 14:00:00, Positionner le Congo comme un concurrent régional du pétrole et du gaz : le directeur général de la SNPC, Maixent Raoul Ominga, fera la promotion du rôle des compagnies pétrolières nationales dans l’avenir énergétique de l’Afrique lors de la Semaine africaine de l’énergie au Cap | The Guardian Nigeria Nouvelles


Chambre Africaine de l'Energie

Sous la direction de SE le ministre Bruno Jean Richard Itoua, le directeur général du Congo-Brazzaville de la Société des pétroles du Congo (SNPC), Maixent Raoul Ominga, a exprimé son soutien à la Semaine africaine de l’énergie (AEW) 2021, confirmant sa participation au premier ministre africain. événement sur l’énergie qui aura lieu à Cape Town du 9 au 12 novembre 2021. Représentant la compagnie pétrolière nationale (NOC) du Congo, Ominga mettra l’accent sur le rôle des NOC dans le moteur du secteur énergétique et du succès économique, en promouvant les opportunités d’investissement importantes du Congo et accélérer la position du pays en tant que géant régional du pétrole et du gaz.

Avec un rôle de recherche, d’exploitation, de développement et de distribution d’hydrocarbures liquides et gazeux au Congo, la SNPC a joué un rôle déterminant dans l’expansion du secteur énergétique du pays. La SNPC a été créée dans le but de créer une société pétrolière à part entière qui, par son expertise technique, développera une industrie pétrolière majeure au Congo.

Déjà, la SNPC a connu des succès significatifs dans ce domaine, avec des progrès réalisés dans les domaines amont et aval. Notamment, la SNPC, en tant que principal participant à toutes les activités liées aux hydrocarbures dans le pays, a été un moteur clé de l’exploration pétrolière à l’échelle du pays, servant de participant majeur à toutes les activités en amont et contribuant à la position du pays en tant que troisième plus grand brut producteur de pétrole en Afrique subsaharienne. Avec plus de 2,9 milliards de barils de réserves prouvées en 2021, le Congo est le moteur de l’exploration pétrolière en amont, et la SNPC est un facilitateur majeur. En encourageant à la fois l’exploration onshore et offshore, la SNPC vise à attirer des entreprises internationales en amont à venir au Congo.

De plus, avec des projets tels que le projet Moho Bilondo Phase 1B ; le développement offshore de Nene Marine ; et l’offshore de Lianzi, la SNPC pilote la production de brut, réaffirmant la position du pays en tant que grand producteur régional. En plus des activités en amont, et dans le but d’accélérer les exportations de produits raffinés et d’augmenter considérablement les revenus, la SNPC pilote la production et le développement de la raffinerie avec la raffinerie existante de 21 000 barils par jour (bpj) de La Congolaise de Raffinage, et le projet de construction d’une autre Raffinerie de 110 000 b/j à Pointe-Noire, faisant progresser les objectifs de production du pays. En conséquence, le Congo devient rapidement une force avec laquelle il faut compter et la SNPC le présentera à l’AEW 2021 au Cap.

Pendant ce temps, en tant que directeur général de la SNPC, Ominga s’est engagé à améliorer la diversification du secteur énergétique au Congo dans le but de stimuler une croissance économique et un développement plus larges. Le pays vise notamment à augmenter la part du gaz naturel dans son mix énergétique et a donc priorisé l’exploration et la production de ses importantes ressources en gaz naturel – estimées à 10 000 milliards de pieds cubes. Conformément à cet objectif national, la SNPC a établi un Plan directeur gazier progressif (GMP), visant à inciter le développement et l’investissement dans le gaz naturel. En reconnaissant la valeur du gaz dans la réduction de la pauvreté énergétique, l’établissement de la sécurité énergétique et la contribution à la transition énergétique, le GMP fournit une stratégie à moyen et long terme pour l’exploitation efficace de la ressource. Assurant un environnement favorable pour les investisseurs internationaux, couplé aux ressources importantes du pays, le GMP élève le Congo comme destination d’investissement préférée et devrait augmenter rapidement la participation régionale et internationale.

Ominga lancera le GMP lors de l’AEW 2021 au Cap, offrant aux délégués et aux principales parties prenantes un aperçu de l’industrie du gaz naturel en plein essor du pays. Le Congo est bien placé pour devenir un producteur régional de gaz et un exportateur mondial, et s’efforce d’attirer des niveaux d’investissement importants pour y parvenir. En assistant à l’AEW 2021 au Cap et en s’engageant avec la délégation du Congo, les investisseurs pourront profiter des immenses opportunités de gaz naturel présentes au Congo.

« Le SNPC représente l’un des CNO les plus formidables d’Afrique et l’organisation sera un participant précieux à l’AEW 2021 au Cap. En tant qu’expert dans le domaine pétrolier avec plus de 18 ans d’expérience, Ominga s’engage à positionner la SNPC auprès d’une NOC africaine de premier plan. En passant du temps avec mon ami et frère M. Ominga et en parlant de pétrole et de gaz, vous reconnaissez rapidement que le Congo représente une opportunité d’investissement incroyable pour la communauté internationale, et avec une NOC ciblée, progressiste et orientée vers le marché telle que la SNPC, le pays connaîtra des développements pétroliers et gaziers accélérés avant AEW 2021. La Semaine africaine de l’énergie au Cap et les investisseurs sont impatients de se mettre en réseau et de conclure des accords avec M. Ominga et le ministre Bruno Itoua qui comprennent l’avancement de l’industrie pétrolière et gazière au Cap », a déclaré NJ Ayuk , président exécutif de la Chambre africaine de l’énergie.

En plus d’assurer l’exploitation efficace des ressources pétrolières et gazières, la SNPC est chargée de prévoir que le développement du secteur de l’énergie se traduise par des résultats socio-économiques tangibles. En mettant l’accent sur la responsabilité sociale des entreprises et le contenu local, la SNPC a été un moteur clé du développement communautaire. En présentant les diverses activités et projets entrepris par la SNPC dans l’industrie pétrolière à l’AEW 2021 au Cap, Ominga mettra l’accent sur le rôle des CNO en Afrique, en réitérant comment ces organisations non seulement comprendront des contributeurs clés à la croissance énergétique de l’Afrique, mais serviront comme un déterminant clé du développement économique de l’Afrique.

Distribué par APO Group au nom de la Chambre africaine de l’énergie.

Pour plus d’informations sur le premier événement énergétique d’Afrique, visitez www.AEW2021.com ou www.EnergyChamber.org et/ou envoyez un courriel à Amina Williams à amina.williams@energychamber.org

Pour toute question relative à l’inscription, veuillez contacter registration@aew2021.com
Pour les demandes liées aux ventes, veuillez contacter sales@aew2021.com
Pour les demandes liées aux médias, veuillez contacter media@aew2021.com
Pour les demandes de renseignements concernant les conférenciers, veuillez contacter speaker@aew2021.com

What do you think?

26 Points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Loading…

0
Sanusi prend position sur l'agitation pour la rupture du Nigeria

Sanusi prend position sur l’agitation pour la rupture du Nigeria

Le Maroc "regrette" la décision "injustifiée" de l'Algérie de couper les ponts

Le Maroc « regrette » la décision « injustifiée » de l’Algérie de couper les ponts