in

République démocratique du Congo : L’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) critique des dépenses injustifiées et un manque de transparence dans la gestion des dépenses pour l’édition 2022 des Jeux de la Francophonie

Actuexpress Le 2021-07-27 09:00:00, République démocratique du Congo : L’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) critique des dépenses injustifiées et un manque de transparence dans la gestion des dépenses pour l’édition 2022 des Jeux de la Francophonie

Ce fait a été critiqué dans un rapport publié par l’Organisation internationale de la Francophonie.

Dans le rapport, les experts de l’OIF citent des cas précis de dépenses « injustifiées » et « d’un manque de transparence » dans la gestion des fonds alloués à l’organisation de la préparation des Jeux de la Francophonie.

Le rapport publié met en lumière l’audit des états financiers 2020.

Il se concentre sur plusieurs cas d’irrégularités et de «défaillances dans le système mis en place par le président Félix Tshisekedi pour superviser l’organisation de la 9e édition des Jeux de la Francophonie».

Concernant le contrat de construction du village des jeux, l’OIF note que bien qu’initialement budgétisé à 41 millions de dollars, le coût des travaux a grimpé en flèche à 113 millions de dollars.

L’OIF rapporte également qu’en avril 2021, plusieurs transactions financières avaient déjà éveillé les soupçons.

Le président du Comité national d’organisation des Jeux (CNJF), Didier Tshiyoyo, aurait retiré d’importantes sommes d’argent en espèces en son nom sur des comptes ouverts au nom du (CNJF).

« Il serait bon d’établir et de communiquer le numéro de compte bancaire des 9es Jeux de la Francophonie », note l’OIF.

Le rapport financier 2020 révèle également que 961 000 dollars américains ont été dépensés. Ce montant « n’est pas justifié compte tenu des activités extrêmement limitées que le CNJF a menées » au cours de l’année en question.

Alors que le montant alloué aux opérations reste stable à 12,1 millions d’euros, le budget des investissements est passé de 36 millions d’euros à 93 millions d’euros. De ce fait, le Comité international des Jeux de la Francophonie (CIJF) est très préoccupé par la gestion et l’organisation du CNJF, qui « reste fragile et manque de contrôle ».

Selon le rapport, les retards importants ont déjà enregistré « un risque de nuire à la qualité de l’organisation ».

Le rapport de l’OIF mentionne également que la plupart des documents audités ne sont pas paraphés et sont souvent incomplets.

Selon le rapport, aucun des contrats signés par Didier Tshiyoyo ne comporte la mention « approuvée par la Direction générale des marchés publics ».

La rénovation du stade Tata-Raphael pour plus de 11 millions de dollars, confiée au consortium Alliance des Bâtisseurs Congolais (ABC), suscite également des inquiétudes. Les délais ne sont souvent pas précisés, ce qui fait craindre des retards importants.

Les experts de l’OIF constatent que le CIJF ne dispose pas de cahier des charges ou de cahier des charges lui permettant de lancer des appels d’offres ou de conclure des accords directs, choix souvent privilégié par la direction du CNJF.

Les conditions de passation des marchés de construction et de réhabilitation des infrastructures « ne répondent pas aux exigences de transparence des grands événements internationaux ».

Il est à noter qu’à l’issue de la 19ème réunion du Comité de pilotage du CIJF, tenue le 28 avril 2021 sous présidence marocaine, le CNJF congolais a été amené à apporter la preuve du respect de la réglementation financière, notamment en matière de gestion des fonds et de passation des marchés.

Après examen des documents fournis, il a été constaté que près de 90 % des documents soumis contenaient des « incohérences », des « lacunes » et des « faiblesses juridiques ».

La 9e édition des Jeux de la Francophonie se tiendra du 19 au 28 août 2022 à Kinshasa.

Selon les recommandations du Comité de pilotage du CIJF, le Conseil permanent de la Francophonie a approuvé le 2 juillet 2019 la tenue des 9es Jeux de la Francophonie en 2021 en République démocratique du Congo (RDC), qui s’est engagé à signer le cahier des charges, créant par décret le Comité national des Jeux de la Francophonie. , et le démarrage des travaux de construction du village avant la prochaine réunion du Conseil le 29 octobre 2019.

Olivier KAFORO

L’article original se trouve via le lien suivant : https://bit.ly/3iLyfK0

Distribué par APO Group pour le compte de Zoom eco.

Zoom éco
Télécharger le logo

Africanews fournit du contenu d’APO Group en tant que service à ses lecteurs, mais n’édite pas les articles qu’il publie.

What do you think?

26 Points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Loading…

0
Visite de Buhari à Tinubu : aucun président ne fait de visite sociale alors que le pays est confronté à des troubles - Reno

Visite de Buhari à Tinubu : aucun président ne fait de visite sociale alors que le pays est confronté à des troubles – Reno

Le désert égyptien est-il menacé par les incendies comme les forêts d'Algérie ?.. Un conseiller de l'ONU répond

Le désert égyptien est-il menacé par les incendies comme les forêts d’Algérie ?.. Un conseiller de l’ONU répond