in

Visite historique du secrétaire général de l’OPEP Barkindo au Congo-Brazzaville

Mohammed Barkindo

Actuexpress Le 2021-08-18 19:10:16, Visite historique du secrétaire général de l’OPEP Barkindo au Congo-Brazzaville

Le Congo-Brazzaville est au bord du précipice d’une révolution industrielle avec un Code des hydrocarbures réformé, un ensemble renouvelé d’objectifs stratégiques nationaux et une volonté politique démontrée conduisant à des développements multisectoriels sur l’ensemble de la chaîne de valeur.

Afin de mettre davantage l’accent sur le potentiel du secteur des hydrocarbures du Congo et d’établir des partenariats durables avec les principales parties prenantes, le secrétaire général de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole, Mohammed Barkindo, dirigera une délégation de l’OPEP au Congo pour un travail de trois jours visite du 23 au 25 août 2021.

La visite représente un moment historique dans l’histoire du pétrole et du gaz du Congo car ce sera la première fois que l’OPEP effectuera une visite d’État dans le pays. En plus de souligner le rôle que l’OPEP jouera dans le pays, la visite vise à améliorer considérablement le secteur pétrolier du Congo et à positionner davantage le pays en tant qu’exportateur et concurrent mondial de pétrole et de gaz.

En tant que troisième producteur de pétrole brut d’Afrique subsaharienne – avec des réserves prouvées estimées à 2,9 milliards de barils -, siège de l’Organisation africaine des producteurs de pétrole et l’un des derniers membres à rejoindre l’OPEP, le Congo-Brazzaville est bien placé pour devenir un géant pétrolier régional.

Le pays a pris des mesures pour étendre considérablement l’exploration et la production avec des efforts accélérés déployés par des sociétés pétrolières internationales telles que Total, Chevron, Perenco, Eni, Qatar Petroleum et Lukoil.

Avec une production actuelle estimée à 336 000 barils par jour, et les objectifs du gouvernement d’augmenter considérablement ce chiffre, le Congo invite à une participation accrue des parties prenantes locales et internationales dans les industries en amont et intermédiaire du pays.

Le soutien d’une organisation telle que l’OPEP ne servira qu’à renforcer l’activité de l’industrie, avec des partenariats et une collaboration régionale accélérant la participation, selon un communiqué de presse diffusé par APO Group au nom de la Chambre africaine de l’énergie.

« Le gouvernement du Congo-Brazzaville attache une grande importance à nos relations avec l’OPEP, le Secrétaire général et chacun des États membres de l’organisation.

« Nous nous engageons à positionner le pays en tant que plaque tournante pétrolière régionale et concurrent international de l’industrie et le soutien d’une organisation réputée telle que l’OPEP nous aidera à atteindre cet objectif. Le Congo a un potentiel important, notamment en ce qui concerne son secteur pétrolier, et grâce à notre collaboration avec l’OPEP, nous restons déterminés à stimuler la croissance et le développement », a déclaré SE Bruno Jean Richard Itoua.

La visite de travail de trois jours de Barkindo au Congo comprend un programme complet avec des réunions de haut niveau prévues avec le chef de l’État, SE le président Dennis Sassou-Nguesso ; Le Premier Ministre Anatole Collinet Makosso, et le Ministre des Hydrocarbures, SE Bruno Jean-Richard Itoua.

En mettant l’accent sur le rôle que l’OPEP jouera au Congo et dans la région au sens large, ainsi que sur la promotion de l’immense potentiel du secteur pétrolier et gazier du pays dans l’avenir énergétique de l’Afrique, la pauvreté énergétique, le changement climatique, le programme énergétique de l’Afrique, l’OPEP La visite des délégations favorisera des partenariats solides et à long terme avec les dirigeants du gouvernement et de l’industrie.

« Avec son importante base de ressources, son agenda unifié des parties prenantes et son cadre réglementaire progressif, le Congo fait des progrès significatifs dans l’établissement d’un formidable marché des hydrocarbures. La visite de l’OPEP au Congo mettra l’accent sur les partenariats et la collaboration, alors que nous travaillons main dans la main pour stimuler la croissance énergétique et économique en Afrique.

« Le Congo a un rôle essentiel à jouer dans l’industrie énergétique mondiale et nous sommes heureux que l’OPEP envisage de le souligner et de le conduire. C’est une grande victoire pour le peuple congolais et son secteur énergétique en pleine croissance », a déclaré NJ Ayuk, président exécutif de la Chambre africaine de l’énergie.

La visite de Barkindo comprendra des visites de sites à la compagnie pétrolière nationale, La Société des Pétroles du Congo (SNPC) ; le siège de l’APPO ; une plate-forme à Pointe-Noire ; ainsi que des rencontres avec les compagnies pétrolières présentes dans le pays.

Les États membres africains jouant un rôle crucial au sein de l’OPEP, l’organisation s’est engagée à accélérer les progrès au Congo – son plus récent État membre – en promouvant la collaboration, la coopération et des partenariats durables.

What do you think?

26 Points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Loading…

0
L'ISWAP remanie les dirigeants nigérians après l'ordre de l'Etat islamique

L’ISWAP remanie les dirigeants nigérians après l’ordre de l’Etat islamique

La Protection Civile en Algérie annonce que les incendies ont été éteints

La Protection Civile en Algérie annonce que les incendies ont été éteints