in

REVIREMENT DANS LA POSITION DE LA MAURITANIE SUR LE SAHARA

Actu-Maroc

La dernière déclaration du chef de la diplomatie mauritanienne , Ismael Ould Cheikh a eu l’effet d’une douche froide dans les milieux diplomatiques marocains et bien au-delà dans les pays soutenant le plan d’autonomie proposé par Rabat pour résoudre le conflit du Sahara.

Avec sa petite phrase ” nous ne soutenons aucune partie et nous ne sommes pas dans une neutralité passive, nous ne sommes pas des spectateurs d’un conflit qui doit être réglé “, le diplomate mauritanien a jeté de l’huile sur le feu et fit craindre un revirement dans la position de Nouakchott avec l’arrivée du nouveau président Ould Ghazouani que l’on disait proche de Rabat.

Curieusement, cette déclaration est intervenue que quelques heures seulement après le discours royal de la Marche Verte dans lequel le souverain appelait à des positions constructives pour un règlement définitif du conflit du Sahara et l’intégration maghrébines.
La Mauritanie qui n’a jamais rompu avec le Polisario ne s’est jamais exprimée explicitement sur le plan d’autonomie proposé par le Maroc et à toujours gardé une relation équidistante entre le Maroc et les séparatistes auxquels elle a toujours refusé une représentation diplomatique dans sa capitale.

Par Jalil Nouri

Actu-maroc.com

Commentaires

What do you think?

307 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Comments

0 comments

Exécution du Budget 2019 : La masse salariale représente 39% du total des dépenses de l’Etat

Exécution du Budget 2019 : La masse salariale représente 39% du total des dépenses de l’Etat

«Madania, machi askaria» à Bouira