in

Scandaleux Moulay Hafid ElAlamy – Actu-Maroc.com

Actu-Maroc

Quelle mouche a donc piqué le ministre du commerce et de l’industrie MH Elalamy lorsqu’il s’en est pris lundi dernier au siège du parlement au groupe Turc Bim , arguant que ce dernier devait commercialiser un minimum de 50 pour cent de produits marocains?

. Du n’importe quoi !

La direction de BIM a en effet démenti et souligné que les produits marocains représentaient 85 pour cent de l’offre contre 15 pour cent de produits turcs.

Mais c’est quoi ce ministre bidon qui ne connaît même pas ses dossiers et tient devant les élus des propos mensongers et des accusations fallacieuses. Et le chef du gouvernement devrait le remettre à sa place !

Le ministre en question est allé jusqu’à menacer d’ordonner la fermeture de l’enseigne BIM et de mettre au chômage les quelque 3000 employés marocains qui y travaillent.

Et puis , le ministre a crû bon jouer sur la corde sensible du nationalisme et de la fibre patriotique, dans un discours qui ressemble étrangement à celui de la préférence nationale de Marine Le Pen, et qui malheureusement et incroyablement a trouvé des relais auprès de certains médias. Sauf qu’en matière de nationalisme, le ministre en question n’a franchement aucune leçon à nous donner!

En effet, le sieurMH Elalamy de nationalité canadienne aussi et puis, lorsqu’il a cédé son groupe d’assurances à un consortium sud-africain, son complice au RNI , le tristement célèbre Boussaid alors ministre des finances avait trouvé le moyen de mettre ou plutôt de rajouter un article dans la loi de finances qui permettrait à MH Elalamy de ne payer aucun impôt à l’État..

Depuis, Boussaid a été limogé par Sa Majesté et l’article en question a été supprimé, mais entre-temps, le mal avait été fait !

Entre nous, dans un pays normalement constitué ce n’est pas à un ministre d’ordonner la fermeture de centres mais plutôt aux tribunaux de commerce..

Pour en revenir à BIM et à cette soudaine croisade contre la Turquie , lemarché et les règles du libéralisme sont ainsi faits. Le consommateur doit profiter de la concurrence entre opérateurs. Et ceux qui refusent la concurrence et la loi du marché, sont des groupes qui veulent avoir le monopole et être protégés par le Makhzen économique. Pourquoi MH Elalamy ne parle pas des produits chinois à deux sous et de très mauvaise qualité qui inondent le marché !?Certaines enseignes voient d’un très mauvais œil la concurrence de BIM , mais cela c’est leur problème car elles n’ont qu’à proposer une offre plus compétitive et plus avantageuse pour les consommateurs. Mais, cela est apparemment le dernier de leurs soucis car elles ne veulent pas perdre leurs parts de marché. Et ce qui est étrange et inadmissible, c’est qu’un ministre puisse jouer le jeu sournois. et malsain de ces enseignes qui aimeraient bien avoir le monopole du marché. Franchement, ce n’est pas nouveau et le mélange des genres entre les affaires, la politique et le pouvoir c’est du déjà vu..

Insulter et mépriser le peuple , une habitude pour le RNI !?

Alors, insulter et mépriser le peuple , est-ce une habitude pour le RNI !?

Les faits sont là et ils sont accablants pour ce parti .

Il y a eu Boussaid qui avait tenu au parlement des propos insultants pour les marocains qui avaient décidé de boycotter certains projets, puis Akhanouch qui avait jugé il y a quelques temps que certains marocains devaient être rééduqué et puis Elalamy qui , franchement se fout certainement de la gueule du peuple lorsqu’il parle de nationalisme et de fibre patriotique.

L’image du RNI va certainement être durablement ternie par ces affaires et ce parti aura très mauvaise presse d’ici aux prochaines élections.

Franchement.., le ridicule ne tue point!

Par Hafid Fassi Fihri

Commentaires

What do you think?

658 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
Marouen Falfel souhaite que René Trabelsi ne soit pas écarté du ministère du Tourisme

Marouen Falfel souhaite que René Trabelsi ne soit pas écarté du ministère du Tourisme

Quelques heures après l’arrestation d’Anis Rahmani / Le groupe Ennahar réagit :Algerie Focus France