in

TUNISAIR : Les négociations se poursuivent avec le syndicat des pilotes

TUNISAIR : Programme des vols vers la capitale libanaise Beyrouth pour l'été 2019

La direction générale de la compagnie aérienne Tunisair et le syndicat des pilotes ont convenu de reprendre les négociations à partir du lundi et de trancher les questions objets de controverse entre les deux parties, suite aux perturbations enregistrées au niveau des vols du transporteur national pendant plus de deux jours, selon des données publiées par le ministère du transport.

Les perturbations ont été imputées par la direction générale à une grève inopinée des pilotes alors que pour le syndicat des pilotes, elles sont dues à ” une mauvaise gestion administrative “.

Les deux parties ont convenu de la reprise des négociations lors d’une séance de travail présidée lundi, par le ministre du transport Hichem Ben Ahmed en présence des responsables de la direction générale de Tunisair et du syndicat des pilotes ainsi que le secrétaire général de la fédération du transport Moncef Ben Romdhane.

Selon le ministère, la séance de travail a permis de rapprocher les points de vue des deux parties. Ben Ahmed a souligné lors de cette réunion, l’importance du rôle des pilotes de la compagnie aérienne dans la garantie de la sécurité des vols, et partant dans la préservation de l’image de marque de la compagnie.

Dimanche, le président directeur général de la compagnie aérienne nationale Tunisair, Elyes Mnakbi, a souligné que les perturbations enregistrées au niveau des vols sont dues à l’absence imprévue des pilotes pour des revendications matérielles.

Selon lui, l’entreprise a tenté de trouver des solutions aux perturbations des vols et a même loué des avions et formé une cellule de crise, mais elle n’a pas pu empêcher les perturbations sur 3 vols samedi soir et 5 vols programmés dimanche, dont un vol à partir de l’aéroport de Djerba, transportant des responsables d’agences de voyages étrangères en visite en Tunisie, pour conclure des contrats avec des agences tunisiennes pour l’accueil de groupes de touristes.

De son coté, le secrétaire général du syndicat des pilotes de Tunisair, Mohamed Ben Kilani, a fait savoir à l’agence TAP, que “Les perturbations des vols de Tunisair qui ont eu lieu les 13 et 14 avril 2019, ne sont aucunement, dues aux revendications matérielles des pilotes, plutôt à une mauvaise gestion des ressources humaines et du parc aérien de la compagnie outre les pannes enregistrées aux niveaux de certains avions “.

Pour le SG du syndicat des pilotes de Tunisair, “à travers ces accusations, la direction générale de Tunisair veut se dérober de sa responsabilité dans la mauvaise gestion des ressources humaines et dans la mauvaise programmation des vols et fait fi des règles de sécurité régissant l’aviation civile, à l’échelle internationale ce qui menace la sécurité des personnes et du matériel”.

Le Syndicat des Pilotes avait démenti dans un communiqué les allégations du PDG de Tunisair en ce qui concerne le déroulement des négociations avec l’administration, appelant cette dernière à faire preuve de serieux. La direction générale ne s’est pas présentée aux réunions de négociations programmées le 8 avril 2019, a-t-il noté.

What do you think?

658 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Comments

0 comments

DirectInfo

Written by DirectInfo

Sur quelle chaîne regarder Lobi Stars vs Wydad Casablanca en direct ?

Vidéo-scandale : Un enfant poussé à boire et à fumer !

Tunisie : Un enfant en danger, des parents dangereux

Tunisie : Un enfant en danger, des parents dangereux