in

Tunisie: Les partis poursuivent les discussions sur les candidats au poste de chef du gouvernement

Tunisie : Prolongation de l’état d’urgence

Le délai fixé par le président de la République, Kaïs Saïed aux partis représentés au parlement pour proposer des noms de personnalités à la primature prend fin aujourd’hui.

A cet effet, les formations politiques poursuivent les discussions interpartis mais également au niveau de leurs bureaux politiques respectifs pour trancher cette question.

Plusieurs députés ont assuré, dans leur déclaration à l’agence TAP, que les propositions seront présentées au président de la République en cours d’après midi, après la fin des réunions tenues à cet effet.

Selon le député Samir Dilou, le mouvement Ennahdha a déjà choisi les noms qui seront proposés au président de la République. D’autres sources au sein de la même formation politique ont indiqué que le mouvement proposera la candidature de trois personnalités ” non affiliées ” au parti.

D’après la députée Yamina Zoghlami, Ennahdha a désigné dix membres du parti pour former une commission pour mener les concertations avec le président de la république à ce sujet.

Pour sa part, l’élu du Courant Démocrate, Ridha Zoghmi, a indiqué que le bureau politique du parti se réunira cet après midi pour trancher cette question. Zoghmi a fait savoir, dans ce sens, que parmi les noms fortement pressentis pour briguer la primature, figure celui du secrétaire général du parti Mohamed Abbou. Il n’a pas non plus écarté l’éventualité de proposer d’autres noms.

Khaled Krichi, du mouvement Echaab, a évoqué la possibilité pour son parti, en coordination avec le Courant démocrate, d’appuyer la candidature de Mohamed Abbou pour le poste de chef du gouvernement.

Il a fait observer que son parti avait réfléchi à la candidature de plusieurs personnalités à ce poste, dont celles de l’ancien ministre des Affaires étrangères, Mongi Hamdi, et l’avocat Boubaker Bethabet (secrétaire général de l’instance électorale en 2011 et ancien secrétaire général de l’ordre des avocats).

De son côté, le député du parti “Au cœur de la Tunisie”, Hatem Mliki, a déclaré que Qalb Tounes, dans le cadre des concertations avec les autres partis, cherche à soutenir des candidats bénéficiant d’un large consensus.

Selon le député du même groupe, Rafik Amara (Qalb Tounes) pourrait proposer la candidature de Wided Bouchamaoui, ex-présidente du patronat tunisien au poste de chef du gouvernement.

Marwen Felfel, élu de Tahya Tounes, a indiqué que les concertations se poursuivent avec les autres partis, notant que les noms des candidats pour la primature seront dévoilés ce soir. “Il est fort possible que la liste des candidats de Tahya Tounes comprenne le nom d’une personnalité féminine”, a-t-il laissé entendre.

What do you think?

158 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0

Comments

0 comments

Sur quelle chaîne regarder Lobi Stars vs Wydad Casablanca en direct ?

La Tunisie a enregistré plus de 60 mille infractions économiques en 2019, en hausse de 50%

Rafik Amara : «Qalb Tounes pourrait proposer Wided Bouchamaoui pour la présidence du gouvernement»

Rafik Amara : «Qalb Tounes pourrait proposer Wided Bouchamaoui pour la présidence du gouvernement»