in

« Al-Nahda » accuse le président tunisien d’entraver les performances du gouvernement et les intérêts de l’Etat – Erm News

"Al-Nahda" accuse le président tunisien d'entraver les performances du gouvernement et les intérêts de l'Etat - Erm News

Actuexpress Le 2021-04-26 12:48:00, « Al-Nahda » accuse le président tunisien d’entraver les performances du gouvernement et les intérêts de l’Etat – Erm News


"Renaissance" Accuse le président tunisien d'entraver les performances du gouvernement et les intérêts de l'État

Date de publication: 26 avril 2021 10h48 GMT

Date de mise à jour: 26 avril 2021 à 12h00 GMT

Le mouvement islamique «Ennahda» en Tunisie a accusé le président de la République, Qais Said, de nuire aux performances du gouvernement et de perturber les intérêts de l’État, et a exigé un soutien total au gouvernement et le renforcement et le renforcement de la ceinture.

Source: Erm News

Le mouvement islamique «Ennahda» en Tunisie a accusé le président de la République, Qais Said, de nuire aux performances du gouvernement et de perturber les intérêts de l’État, et a exigé un soutien total au gouvernement et le renforcement et le renforcement de la ceinture politique et parlementaire.

Le Conseil de la Choura du mouvement, réuni ces deux derniers jours, a appelé les présidents de la république et le gouvernement à «prendre les mesures appropriées pour mettre fin à la crise du remaniement ministériel, qui a affecté et aggravé les dégâts à plusieurs niveaux», selon le texte. de la déclaration du conseil, publiée lundi.

Le mouvement a estimé que «l’obstruction du chef de l’État au remaniement ministériel a gravement nui aux performances du gouvernement et perturbé les intérêts et les rouages ​​de l’État.

Le mouvement a renouvelé sa «position ferme selon laquelle le seul mécanisme de résolution de la crise politique est le dialogue et s’asseoir à la table des négociations dans le cadre de la constitution et des lois du pays» et, dans ce contexte, il a apprécié «l’appel de l’Union générale tunisienne à travailler pour un dialogue national inclusif.

Le Conseil de la Choura du mouvement a appelé tous les partis politiques, organisations et société civile à «renforcer toutes les composantes de l’unité nationale et le tissu social de la société tunisienne et à éloigner le pays de tous les appels à la division et à la division».

Selon la déclaration du Conseil de la Choura, le mouvement a appelé le président de la république à «considérer la situation sanitaire et économique au sommet des priorités de l’État et éviter tout ce qui diviserait les Tunisiens ou adopterait des interprétations individuelles de la constitution qui perturberaient les intérêts des l’État et la société. »

Dans le même temps, elle a mis en garde contre «toute action dans laquelle un renversement de la révolution gagne la liberté et la démocratie», soulignant que «tout retour à l’autorité individuelle est rejeté par le peuple tunisien et ne sera pas autorisé».

Le mouvement évoque la crise du remaniement ministériel qui dure depuis des mois, où le président de la République, Qais Saeed, refuse de ratifier l’amendement et le principe de prêter serment constitutionnel par les nouveaux ministres. Cela a incité le Premier ministre Hisham El-Mechichi à attribuer des portefeuilles ministériels supplémentaires aux ministres directs de son gouvernement pour sortir de l’impasse; Ce qui a affecté la performance de l’équipe gouvernementale.

What do you think?

24 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
Les réactions les plus marquantes à l'éclat du Riyad Mahrez algérien - (Regarder)

Les réactions les plus marquantes à l’éclat du Riyad Mahrez algérien – (Regarder)

Yadh Ben Achour: «Ennahdha a reconnu à l’essor du terrorisme en Tunisie»