in

Après ses récentes déclarations, le président tunisien a-t-il l’intention de rouvrir le dossier «Agence secrète Ennahda»?

Après ses récentes déclarations, le président tunisien a-t-il l'intention de rouvrir le dossier «Agence secrète Ennahda»?

Actuexpress Le 2021-04-21 03:31:00, Après ses récentes déclarations, le président tunisien a-t-il l’intention de rouvrir le dossier «Agence secrète Ennahda»?

Publié: 21 avril 2021 1:31 GMT

Date de mise à jour: 21 avril 2021 5:55 GMT

Selon les observateurs, l’accent mis par le président tunisien Qais Saeed sur le monopole de l’État sur la formation des forces armées indique sa tendance à rouvrir le dossier de «l’appareil secret» et à le renvoyer devant la justice dans les jours prévus.

Il y a deux jours, le président de l’État, Qais Saeed, a appelé les responsables de la sécurité à appliquer la loi à tout le monde, considérant que seul l’État monopolise la formation de forces armées et non armées, laissant clairement entendre que les observateurs voient qu’il vise le dossier de l’appareil secret du mouvement Ennahda.

L’appareil secret du mouvement Ennahda signifie ce que le comité de défense des défunts militants de gauche, Shukri Belaid et Mohamed Brahmi, accusés du mouvement Ennahda, concernant sa possession d’un appareil militaire qui fait tourner les roues du parti depuis les coulisses, et a été impliqués dans des assassinats politiques, selon ces accusations.

2021-04-303-2

Le chef du Mouvement populaire, Mohsen al-Nabati, a laissé entendre que le président du pays, Qais Saeed, est sur le point de finaliser les arrangements pour la réouverture du dossier de l’appareil secret du mouvement Ennahda, sur la base de l’escalade sans précédent dans son récent discours. contre le mouvement Ennahda.
Al-Nabati a déclaré dans des déclarations à «Erm News» que l’ancien président Beji Caid Essebsi était sur le point d’ouvrir le dossier, mais la victoire d’Ennahda sur le Premier ministre Youssef Chahed à l’époque a dispersé ses papiers politiques, et cette étape a été retardée.

Al-Nabati a déclaré que Qais Saeed a le pouvoir de superviser la sécurité nationale du pays, ce qui lui permet de faire face à toutes les tentatives de pénétration dans l’État, ajoutant que ses fréquentes réunions avec un certain nombre de juges, à travers lesquelles il cherche à soutenir des juges honnêtes pour mener la guerre contre la corruption et contre l’appareil privé du mouvement Ennahda.

2021-04-305

De son côté, le militant politique Karim Bouzma a estimé que le président du pays, Qais Saeed, prévoyait depuis un certain temps d’ouvrir le dossier des services secrets et d’enquêter sur l’implication du mouvement Ennahda dans les assassinats, mais la décision a été reportée en raison de les liens du mouvement Ennahda avec l’appareil judiciaire, selon lui.

Dans des déclarations à « Erm News », Bourzma a déclaré que des parties proches du président de l’Etat lui avaient conseillé de renvoyer le dossier des services secrets du mouvement Ennahda à la justice militaire, mais la crainte de ne pas s’y spécialiser en faisait le président. du pays s’abstiennent de cette idée.

Selon Bouzma, les récentes démarches du chef de l’Etat, et sa rencontre avec un certain nombre de juges et le gouverneur de la Banque centrale, confirment l’ouverture imminente du dossier des services secrets.

2021-04-306

De son côté, l’analyste politique Riyad Hidouri a écarté l’intention du président Qais Saeed d’ouvrir l’appareil secret du mouvement Ennahda, sur la base de ses déclarations lors de la campagne présidentielle.

Qais Saeed a confirmé lors de sa participation au débat télévisé qui a précédé les élections de 2019, que tous les dossiers, y compris le dossier des services secrets, sont décidés entre les mains du pouvoir judiciaire exigeant d’assumer sa responsabilité.

Hidouri a estimé que les mécanismes dont disposait le président de l’État, Qais Saeed, ne lui permettaient en réalité pas de se rendre à Al-Aqsa dans sa lutte avec le mouvement Ennahda, soulignant qu’il exerce une pression croissante contre lui afin de réduire son impact sur la scène politique.

What do you think?

25 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
La Fédération algérienne prend des mesures pour sauver le bataillon Jamal Belmadi de la FIFA

La Fédération algérienne prend des mesures pour sauver le bataillon Jamal Belmadi de la FIFA

La bruyère de Tabarka, trésor du seul artisan pipier en Tunisie

La bruyère de Tabarka, trésor du seul artisan pipier en Tunisie