in

Bicentenaire: une longue histoire entre la Grèce et la Tunisie

Bicentenaire Grèce relation Tunisie

Actuexpress Le 2021-03-25 08:00:00, Bicentenaire: une longue histoire entre la Grèce et la Tunisie

L’année 2021 a un goût spécial en Grèce. Elle correspond aux 200 ans de son indépendance, après quatre siècles d’occupation et à l’annexion par l’empire ottoman. Le 25 mars 1821, le pays se soulevait, ce qui a abouti neuf ans plus tard à la création de l’État grec. Une cause soutenue par l’Etat Tunisien: rencontre avec l’ambassadeur de Tunisie à Athènes.

Bicentenaire Grèce relation Tunisie

Une mutuelle d’influence

Lassaad Mhirsi, entame la dernière de ses cinq années de fonction en qualité d’Ambassadeur de Tunisie en Grèce. Il connait bien ce pays qui partage, avec le sien, l’air méditerranéen, mais pas seulement. Si la barrière de la langue reste une difficulté pour les Tunisiens qui souhaiteraient s’établir en Grèce et inversement, il reste que ces pays regroupent de nombreux points communs et entretiennent depuis longtemps des relations politiques, commerciales et culturelles qui perdurent.

«La communauté tunisienne est en constante augmentation en Grèce, surtout depuis deux ans, avec l’arrivée des Téléperformances. C’est une opportunité considérable, au vu du chômage important qui règne en Tunisie. » reconnait Lassaad Mhirsi. «Depuis Carthage jusqu’à nos jours, la Tunisie entretient des contacts commerciaux avec ses différents comptoirs, à Marseille, Naples, en Sardaigne, en Crète, et… en Grèce!», Explique ce dernier.

Côté grec, c’est à partir du 8e siècle que quelques centaines de Grecs se sont installés en Tunisie. Mais c’est à partir du 17e siècle qu’un certain nombre d’entre eux s’y sont rendus et que des relations politiques bilatérales se sont développées. Ces familles plutôt aisées provenaient de Thessalie, Macédoine, de Crête ou encore de Chypre, régions alors dépendantes de l’empire Ottoman. Elles étaient privilégiées par le Bey, représentant Turc de l’empire en Tunisie. Depuis l’indépendance de la Tunisie, cette communauté s’est disloquée mais a laissé des marques. La plupart, naturalisés Français, sont partis pour la France, d’autres ont plus tard rejoint leurs enfants, partis étudier. Quelques-uns seulement sont retournés en Grèce, et une infime partie s’est intégrée par le mariage avec des musulmans. Aujourd’hui, trois églises rappellent en Tunisie le passé de cette communauté grecque qui y a perduré trois siècles. Aussi, la Grèce a introduit en Tunisie divers produits, tels que le raisin sec, les olives et poissons salés ou encore les halwas.

Bicentenaire Grèce relation TunisieCarthage ancienne ville Grecque en Tunisie

Bien avant tout cela, l’Odyssée, célèbre épopée grecque, raconte qu’Ulysse se rendrait en Tunisie au cours de son périple. Il aurait atterri chez le peuple des Lotophages, sur l’île du même nom, aujourd’hui attribué à Djerba. De chez ce peuple mangeurs de lotus, une plante qui a la particularité de faire oublier à ceux qui en mangent qui sont et d’où ils viennent, Ulysse dut ramener de force ses compagnons, victimes des propriétés de la plante.

Des relations bilatérales à haut potentiel

Soixante années après l’indépendance de la Grèce, s’est établi un premier contact officiel avec la Tunisie, le 11 juin 1880, obligatoire consulat royal hellénique, reconnu par la régence de Tunis, s’est installé dans le pays. Les relations jusqu’alors commerciales ont acquis une dimension plus politique, bien qu’il ait fallu attendre 1923 pour que la Tunisie ne reconnaisse la Grèce comme état indépendant. «En 1963, les gouvernements tunisiens et grecs décident d’élever leur niveau de représentation mutuelle au rang d’ambassade», témoigne Lassaad Mhirsi.

Bicentenaire Grèce relation TunisieLes Grecques de Sfax en Tunisie

«Les rapports avec la Grèce ont toujours été bons. Nous partageons les mêmes principes et valeurs, garantis sur le respect et la compréhension, le développement de liens de coopération mutuelle. Reprend-t ‘il. « Sur le plan juridique, des conventions sont signées, sur les investissements réciproques, les passeports et visas … Au niveau commercial, nous faisons le maximum pour nous entender, car nous sommes des pays assez similaires, donc parfois concurrents en termes de produits à exportateur « , poursuit-il. En parallèle, marchés, festivals, journées de gastronomie, événements touristiques et d’artisanat, sont organisés régulièrement entre les deux pays.

Pour Monsieur l’Ambassadeur, pas de doute, les potentiels existants et peuvent être davantage développés. C’est tout l’enjeu de sa mission, qui a amené à des améliorations notamment au niveau commercial. “La difficulté reste que les moyens financiers ne passent pas toujours, particulièrement depuis la fin de la révolution tunisienne”, déplore d’il ..

Célébration de la lutte pour l’indépendance

Si beaucoup d’évènements ont dû être annulés en Grèce à cause de la pandémie, il est certain que cet évènement va avoir un écho international, notamment auprès des puissances qui sont intervenues aux côtés de la Grèce, comme la France, l’Angleterre ou encore la Russie. «Nous sommes heureux pour chaque pays qui lutte pour son indépendance, contre la colonisation et qui aime la liberté. Nous avions les mêmes préoccupations à l’époque, contre le protectorat français. Du côté tunisien, cette reconnaissance se soldera par un échange de lettres des gouvernements tunisiens, envers la présidence grecque. »par Lassaad Mhirsi, Ambassadeur de Tunisie en Grèce.

What do you think?

26 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
Dora et son mari en rendez-vous avec le président tunisien

Dora et son mari en rendez-vous avec le président tunisien

Photos .. Détails de la deuxième journée de la visite du Président de la Tunisie au Caire

Photos .. Détails de la deuxième journée de la visite du Président de la Tunisie au Caire