in

Bonne nouvelle – FMI : Décision d’augmentation du financement mondial, la Tunisie en bénéficiera

Bonne nouvelle – FMI : Décision d’accroissement du financement mondial, la Tunisie en bénéficiera

Actuexpress.net Le 2021-08-03 18:55:24, Bonne nouvelle – FMI : Décision d’augmentation du financement mondial, la Tunisie en bénéficiera

Par Mohamed Ben Abderrazek | Il y a 1 heure Facebook Twitter LinkedIn WhatsApp

Le conseil des gouverneurs du Fonds Monétaire International (FMI) vient d’annoncer hier lundi 2 août 2021 son approbation d’une allocation générale de droits de tirages spéciaux (DTS) équivalent à 650 milliards de dollars (environ 456 milliards de DTS), dans le but d’avoir les liquidités dans le monde.

« Il s’agit d’une décision historique : la plus importante allocation de DTS de l’histoire du FMI et une bouffée d’oxygène pour l’économie mondiale en cette période de crise sans précédente. Cette allocation de DTS profitera à tous les pays membres, répondra au besoin mondial de réserves à long terme, stimulera la confiance et renforcera la résilience et la stabilité de l’économie mondiale. Elle aide particulièrement nos pays membres les plus vulnérables qui s’emploient à surmonter les effets de la crise de la COVID-19 », a déclaré Kristalina Georgieva, la Directrice générale du (FMI).

Ceci veut dire que la Tunisie qui est classée comme un pays fragilisé par la pandémie et qui a reçu d’ailleurs un financement du FMI de 745 millions de dollars pour faire face à la pandémie en avril 2020, bénéficiera de la nouvelle décision d’allocation générale des DTS à travers un accroissement de sa quote-part de crédit du fonds, à l’instar d’un groupe important d’États souffrant de difficultés économiques structurelles, à ce titre.

Sous ce même angle, le FMI a indiqué que l’allocation générale de DTS entrera en vigueur le 23 août 2021. Les DTS nouveaument émis seront attribués aux pays membres proportionnellement à leur quote-part au Fonds.

Les pays émergents et les pays en développement, y compris ceux à faible revenu, reçoivent environ 275 milliards de dollars (soit environ 193 milliards de DTS) de la nouvelle allocation, souligne le FMI.

« Nous poursuivons également des échanges actifs avec nos pays membres afin de déterminer les options viables d’un transfert volontaire des DTS des pays plus riches aux pays plus pauvres et plus vulnérables pour aider à se remettre de la pandémie et à réaliser une croissance résiliente et pérenne », une assurée Mme Georgieva.

Il est à noter que selon le FMI, l’une des principales options serait que les pays membres ayant une position extérieure solide utilisent volontairement une partie de leurs DTS pour augmenter les ressources du fonds fiduciaire pour la réduction de la pauvreté et pour la croissance ( fonds fiduciaire RPC), ce qui augmenterait l’offre de prêts aux pays à faible revenu.

L’aide concessionnelle consentie au titre du fonds fiduciaire RPC est actuellement assortie d’un taux d’intérêt nul. Le FMI étudie d’autres options pour accompagner les efforts de relance économique des pays plus pauvres et plus vulnérables. L’une d’elles serait de créer un « fonds fiduciaire pour la résilience et la viabilité » en vue de promouvoir une croissance plus résiliente et plus durable à moyen terme.

Rappelons qu’un porte-parole du FMI a souligné lundi 26 juillet 2021 que le Fonds s’est dit prêt pour continuer à aider la Tunisie afin de faire face à l’impact de la crise du COVID-19, à réaliser une reprise « riche en création d’emplois » et à assurer la viabilité des finances publiques.

Le porte-parole a ajouté que le Fonds suit de près l’évolution de la situation en Tunisie, et a affirmé au sujet de la situation actuelle au pays que la Tunisie continue à faire face à des pressions socio-économiques exceptionnelles, notamment en raison de la pandémie de COVID-19, qui cause des pertes tragiques de vies humaines et des espoirs non satisfaits des tunisiens pour une croissance plus élevée, riche en création d’emplois et inclusive.

Plusieurs observateurs internationaux ont également assuré, récemment, que la Tunisie espère un accord avec le FMI d’ici la fin de l’année et que la restructuration de la dette extérieure du pays n’est pas même pas à l’ordre du jour et n’est pas considéré comme une priorité pour les bailleurs de fonds au vu du changement politique amorcée le 25 juillet dernier par le Président Kaïs Saïed contre le blocage économique et social qui dure depuis de longues années.

Facebook Twitter LinkedIn WhatsApp

Que se passe-t-il en Tunisie ?
Nous expliquons sur notre chaîne YouTube . Abonnez-vous !

What do you think?

26 Points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Loading…

0
L'Egypte annonce son "plein soutien" aux décisions du président tunisien et les Nations unies renouvellent leur inquiétude et le syndicat appelle à accélérer la formation du gouvernement |  L'actualité de la Tunisie

L’Egypte annonce son « plein soutien » aux décisions du président tunisien et les Nations unies renouvellent leur inquiétude et le syndicat appelle à accélérer la formation du gouvernement | L’actualité de la Tunisie

Airplane

Les Émirats arabes unis lèvent l’interdiction des vols en provenance du Nigeria, cinq autres