in

Corona .. La Chine dénonce « l’arrogance » de l’Organisation de la santé et la Tunisie enquête sur le chaos des centres de vaccination et des centaines d’Ougandais qui ont reçu de fausses doses de vaccin | nouvelles du monde

Corona .. La Chine dénonce "l'arrogance" de l'Organisation de la santé et la Tunisie enquête sur le chaos des centres de vaccination et des centaines d'Ougandais qui ont reçu de fausses doses de vaccin |  nouvelles du monde

Rédaction Le 2021-07-22 09:21:28, Corona .. La Chine dénonce « l’arrogance » de l’Organisation de la santé et la Tunisie enquête sur le chaos des centres de vaccination et des centaines d’Ougandais qui ont reçu de fausses doses de vaccin | nouvelles du monde

Aujourd’hui, jeudi, la Chine a rejeté le projet de l’Organisation mondiale de la santé de mener une deuxième étape d’enquête sur l’origine du virus Corona, qui inclut l’hypothèse qu’il aurait pu fuir d’un laboratoire chinois, tandis que la Tunisie a ouvert une enquête judiciaire sur le chaos de centres de vaccination, le premier jour de l’Aïd al-Adha.

La Chine a déclaré aujourd’hui, jeudi, qu’une proposition de l’Organisation mondiale de la santé d’auditer les activités des laboratoires chinois dans le cadre de l’élargissement de l’enquête sur l’origine du virus Corona était « irrespectueuse » et « arrogante à l’égard de la science ».

L’Organisation mondiale de la santé a proposé ce mois-ci de mener une deuxième phase d’études sur les origines du virus Corona en Chine, y compris des audits de laboratoires et de marchés à Wuhan, et a appelé les autorités à faire preuve de transparence, face à la pression croissante des États-Unis pour mener une enquête sur les activités de « l’Institut de virologie de Wuhan ». Et avant une visite de la secrétaire d’État adjointe américaine Wendy Sherman en Chine ce week-end.

La proposition présentée par le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, comprend « des audits (des activités) des laboratoires et instituts de recherche concernés opérant dans le domaine de l’enregistrement des premières infections humaines détectées en décembre 2019 », en référence aux Chinois ville de Wuhan.

Aujourd’hui, jeudi, le vice-ministre chinois de la Santé Zeng Yixin a déclaré lors d’une conférence de presse qu’il était « très surpris » par la proposition, qui montrait « un manque de respect pour la logique et de l’arrogance envers la science ».

Pékin rejette fermement l’hypothèse d’une fuite du virus d’un laboratoire.

Pékin a souvent souligné que la fuite est « extrêmement improbable », et fait référence en cela aux conclusions d’une mission conjointe de l’Organisation mondiale de la santé et de la Chine à Wuhan en janvier dernier.

« Il n’y a eu aucun incident de fuite d’agents pathogènes ou d’infection parmi le personnel » depuis l’ouverture du laboratoire en 2018, a déclaré Yuan Zhiming, directeur du Laboratoire national de biosécurité de l’Institut de virologie de Wuhan, lors d’une conférence de presse aujourd’hui.

Enquête tunisienne sur le « chaos » des centres de vaccinationمراكز

En Tunisie, la Présidence du Gouvernement a annoncé hier, mercredi, l’ouverture d’une information judiciaire, à la suite de l’aléatoire constaté par les centres de vaccination contre le Corona virus, au premier jour de l’Aïd al-Adha.

Cela est venu selon un communiqué publié par la présidence du gouvernement, relayé par l’agence de presse officielle tunisienne.

Un communiqué publié par la présidence du gouvernement a déclaré que son Premier ministre, Hisham Al-Mashishi, avait chargé le ministre de la Justice par intérim, Hasna bin Suleiman, de soulever et de déplacer l’affaire (ouverture d’une enquête) auprès du ministère public concernant l’ouverture aléatoire des centres de vaccination pour la prévention du virus Corona mardi dernier.

La déclaration a critiqué l’ouverture de centres de vaccination à l’occasion de l’Aïd al-Adha sans fournir les doses nécessaires pour le groupe d’âge auquel l’appel à la vaccination était adressé, ni en coordination avec les autorités centrales et régionales de santé et de sécurité.

Mardi dernier, plusieurs centres de vaccination en Tunisie ont été témoins d’une bousculade et d’un surpeuplement de personnes souhaitant recevoir la vaccination anti-Coronavirus, qui se sont présentées en nombre supérieur aux attentes, ce qui a conduit à la fermeture des centres et à la suspension du processus de vaccination.

Le ministère tunisien de la Santé a alloué mardi et mercredi de l’Aïd al-Adha pour vacciner toute personne âgée de plus de 18 ans, avant que l’opération ne soit suspendue en raison de la surpopulation.

La présidence du gouvernement tunisien a annoncé, mardi, la cessation des fonctions du ministre de la Santé, Fawzi Mahdi, et l’affectation du ministre des Affaires sociales, Mohamed Trabelsi, à ses fonctions par intérim.

Cela survient au milieu des craintes que la Tunisie connaisse une vague épidémique sans précédent caractérisée par une large propagation des souches mutées alpha et delta dans la plupart des États, avec une augmentation du taux de blessures et de décès.

Hausse dramatique des blessures à Cuba

D’autre part, l' »Organisation panaméricaine de la santé » a averti hier mercredi que Cuba assistait à une « augmentation spectaculaire » des infections à Corona dans plusieurs de ses provinces, où le delta mutagène hautement contagieux se propage.

« Les cas et les décès de Covid-19 sont en augmentation à Cuba, où de nombreuses provinces enregistrent une augmentation spectaculaire des infections », a déclaré Carissa Etienne, directrice de l’Organisation panaméricaine de la santé, lors d’une conférence de presse.

Le directeur de cette agence régionale de l’Organisation mondiale de la santé a ajouté que la situation était « particulièrement délicate » dans la région touristique de Matanzas.

Pour sa part, le chef des urgences de l’Organisation panaméricaine de la santé, Ciro Ugarte, a déclaré que Cuba, avec une population de 11 millions d’habitants, a enregistré cette semaine un nombre record d’infections depuis l’apparition du virus sur l’île en mars 2020.

Il a ajouté que Cuba a enregistré cette semaine « plus de 43.000 infections, soit une augmentation de 21% (par rapport à la semaine précédente), et une moyenne de 6.199 nouvelles infections par jour », notant que le virus muté delta se propage « dans plusieurs provinces. « 

Cuba n’a pas adhéré au programme Kovacs de distribution de vaccins aux pays pauvres, soutenu par l’Organisation mondiale de la santé et géré en Amérique latine par l’Organisation panaméricaine de la santé, mais il a développé ses propres vaccins contre le Covid et lancé mi-mai un programme national programme de vaccination utilisant deux de ces vaccins, bénéficiant à environ 30 % des résidents au 11 juillet.

Plus de 45 000 cas de champignon noir en Inde

Dans un nouveau développement, New Delhi a annoncé hier, mercredi, que l’Inde avait enregistré au cours des deux derniers mois plus de 45 000 cas de « champignon noir », une maladie fongique dont le taux de mortalité est supérieur à 50% et se propage surtout parmi les personnes infectées par Covid19.

Le vice-ministre de la Santé, Bharati Praveen Pawar, a déclaré au Parlement que plus de 4 200 personnes étaient mortes de « mycose moisie », qui est généralement une maladie rare, mais elle s’est propagée en Inde parmi les personnes qui se sont remises de Corona.

Cette maladie fongique très agressive, avec un taux de mortalité de plus de 50 %, a obligé les chirurgiens à retirer les yeux, le nez et les mâchoires de certains patients pour empêcher l’infection d’atteindre le cerveau.

Selon le gouvernement, le Maharashtra (ouest) est le plus touché par cette maladie, avec 9 348 cas enregistrés.

La maladie de la « moisissure » connue sous le nom de champignon noir est causée par des organismes appelés moisissures qui peuvent pénétrer dans le corps par la respiration ou des blessures à la peau.

Les personnes atteintes de diabète, de système immunitaire affaibli et les personnes ayant subi une greffe d’organe sont les plus à risque de contracter cette maladie.

Deux athlètes infectés par le virus Corona

Au Japon, le comité d’organisation des Jeux olympiques de Tokyo 2020 a déclaré aujourd’hui, jeudi, que deux athlètes du village olympique étaient infectés par le virus Corona.

Les organisateurs ont annoncé 11 nouveaux cas, dont les deux athlètes, portant le total à 86.

De fausses doses de vaccin pour des centaines d’Ougandais

En Ouganda, environ 800 personnes ont reçu une ou plusieurs doses frelatées de vaccins Corona, dans le cadre d’une opération frauduleuse menée par des médecins et des infirmières « sans scrupules », ont annoncé mercredi les autorités.

De faux vaccins, parfois mélangés à de l’eau, ont été injectés entre les mois de mai et juin, lorsque le pays était au milieu d’une épidémie généralisée avec 1 700 nouvelles infections enregistrées quotidiennement.

Le Dr Warren Namara, chargé de surveiller les services de santé, a expliqué que les personnes impliquées dans la fraude visaient – en premier lieu – ceux qui voulaient recevoir le vaccin en échange de le payer, alors que le pays souffrait d’une pénurie de vaccins qu’elle distribue gratuitement dans le cadre de la campagne nationale de vaccination.

« Des individus sans scrupules, dans le but de gagner de l’argent, ont trompé les gens de la population avec de faux vaccins », a-t-il déclaré à l’AFP, soulignant que deux agents de santé ont été arrêtés alors qu’un médecin était encore en fuite.

Il a appelé ceux qui ont reçu les vaccins à ne pas s’inquiéter, car les tests ont montré que les doses ne contenaient aucune substance dangereuse, avec « seulement de l’eau dans certaines d’entre elles ». Il a expliqué que les personnes concernées recevaient un montant compris entre 25 et 120 dollars pour chaque dose.

What do you think?

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
Tunisie – Les aides médicales retenues à l’étranger par la faute du ministère de la santé

Tunisie – Les aides médicales retenues à l’étranger par la faute du ministère de la santé

CMA CGM a rencontré fin à ses opérations sur le port de Tunis-Radès