in

dans le sillage du variant Delta, des restrictions réapparaissent

dans le sillage du variant Delta, des restrictions réapparaissent

Actuexpress.net Le 2021-07-01 12:22:10, dans le sillage du variant Delta, des restrictions réapparaissent

Le variant Delta, apparu en Inde en avril et encore plus contagieux que son prédécesseur, l’Alpha (dit aussi britannique), continue de progresser dans le monde. Dans son sillage réapparaissent des restrictions comme en Tunisie, en Indonésie, et des doutes quant aux perspectives de reprise économique en Europe.

Sans le mentionner, la présidente de la Banque centrale européenne (BCE), Christine Lagarde, a prévenu, jeudi 1er juillet, que le rebond économique en cours demeurait incertain en raison de la propagation des variantes du Covid-19. « La reprise naissante est toujours confrontée à des incertitudes, également en raison de la propagation des mutations virales », at-elle déclarée lors d’une audition devant le Parlement européen. « L’amélioration des perspectives économiques grâce aux progrès rapides des campagnes de vaccination à réduire la probabilité de scénarios graves », a toutefois tempéré la Française. La propagation de cette variante du Covid-19 inquiète les investisseurs, la flambée épidémique pourrait menacer la reprise estivale.

La pandémie a fait près de 4 millions de morts dans le monde depuis fin décembre 2019, selon un bilan établi par l’Agence France-Presse à partir des sources officielles jeudi à midi. Les États-Unis sont, le pays le plus touché tant en nombre de morts (plus de 600 000), que de cas. Le Brésil, qui compte plus de 518 000 morts, est suivi par l’Inde (399 000), le Mexique (233 000) et le Pérou (192 000). Ces chiffres reposent sur les bilans quotidiens des autorités nationales de santé et sont globalement sous-évalués. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) estime que le bilan de la pandémie pourrait être deux à trois fois plus élevé que celui qui a calculé.

  • Tunis en confinement partiel

Le 22 juin 2021, dans un hôpital à Béja, ville tunisienne totalement confinée depuis le 20 juin, en raison d'une recrudescence importante de l'épidémie due au coronavirus. Le 22 juin 2021, dans un hôpital à Béja, ville tunisienne totalement confinée depuis le 20 juin, en raison d’une recrudescence importante de l’épidémie due au coronavirus. FETHI BELAID / AFP

Les autorités tunisiennes ont placé la capitale Tunis en confinement partiel à partir de jeudi, en y interdisant les rassemblements, alors que le nombre de nouveaux cas et de décès atteint un niveau record dans le pays. Les fêtes publiques, manifestations sportives et culturelles ou encore les prières collectives sont interdites jusqu’au 14 juillet les quatre régions composant le Grand Tunis, ainsi que dans les villes balnéaires de Sousse et Monastir, dans l’est du pays. Le couvre-feu a été prolongé de 20 heures à 5 heures, heure locale (21 heures à 6 heures, heure de Paris) tandis que les cafés et restaurants ne peuvent plus servir qu’en terrasse ou à emporter, selon les décisions des gouverneurs mises en ligne mercredi.

Ces décisions s’ajoutent au confinement total décidé le 20 juin dans quatre régions de l’intérieur du pays particulièrement marqué par l’épidémie : les gouvernorats de Béja dans le nord-ouest, Siliana, Zaghouan dans le nord et Kairouan, dans le center . L’armée a dû intervenir dans certaines zones en raison du manque de respect de ces restrictions, en place jusqu’au 11 juillet dans ces régions où les hôpitaux ne pouvaient plus accueillir les patients en détresse respiratoire. Le pays n’a vacciné que 1,8 million de personnes sur 12 millions d’habitants, dont 549 000 avec deux doses, essentiellement par manque de doses.

Lire aussi En Tunisie, le gouvernement veut vacciner plus pour stopper la nouvelle vague épidémique

  • Restrictions d’urgence en Indonésie

L’Indonésie va imposer des « restrictions d’urgence » cette semaine face à une forte vague d’infections au Covid-19, a annoncé le président Joko Widodo jeudi alors que le système de santé du pays est proche de la rupture. Les nouveaux cas d’infection ont atteint des enregistrements ces dernières semaines dans l’archipel d’Asie du Sud-Est, évitant les 21 000 par jour, tandis que les autorités ont confirmé la propagation de variantes particulièrement contagieux.

Les restrictions seront appliquées à partir du samedi et jusqu’au 20 dans la capitale Djakarta, l’île de Java et celle de Bali, les juillet plus frappés par l’épidémie. L’ensemble des secteurs non essentiels devra travailler à domicile et l’enseignement se fera exclusivement en ligne, selon un document publié par les services du ministre coordinateur Luhut Binsar Pandjaitan. Les centres commerciaux ainsi que les mosquées seront fermés dans le pays, qui compte la population musulmane la plus importante au monde, afin de faire redescendre le nombre de nouveaux cas quotidiens à moins de 10 000. Le pays veut vacciner 180 millions de personnes sur sa population totale de près de 270 millions, mais environ 5 % de sa population a été vaccinée à ce stade.

Lire aussi Covid-19 dans le monde : 3 milliards de doses de vaccins administrés

  • Le Japon devrait prolonger les restrictions dans la région de Tokyo

Le Japon devrait prolonger de deux semaines les mesures de restriction en vigueur dans la région de Tokyo, à moins d’un mois de la tenue des Jeux olympiques (JO). La capitale japonaise et trois préfectures voisines sont en quasi-état d’urgence jusqu’au 11 juillet, mais la flambée de nouveaux cas de contamination pourrait amener les autorités à prolonger les restrictions au-delà de cette date.

La situation pourrait aussi conduire à réduire le nombre de spectateurs autorisés à assister aux Jeux olympiques, prévu du 23 juillet au 8 août, ont ajouté les sources. Les restrictions actuelles plafonnent à 5 000 personnes le nombre maximum de spectateurs pour les JO. Ce chiffre peut être porté à 10 000 ou à une jauge représentant 50 % de la capacité d’accueil des stades en cas de levée de restrictions. En fonction de l’évolution de la pression sur le système hospitalier, le gouvernement pourrait aussi imposer un état d’urgence complet dans la capitale, ont noté les sources. Tokyo a enregistré 714 nouveaux cas de contaminations mercredi, le chiffre le plus élevé en peu plus d’un mois. Une décision sur le sujet est attendue aux alentours du 8 juillet, date d’arrivée au Japon du président du Comité international olympique, Thomas Bach.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Au Japon, la crainte d’un « variant olympique »

  • Record de morts quotidiens du Covid pour le troisième jour d’affiliation en Russie

Le gouvernement russe a signalé jeudi 672 morts dus au Covid-19 lors des vingt-quatre heures, un nouveau pic depuis le début de l’épidémie, qui connaît une flambée en Russie avec l’essor du variant Delta. Il s’agit d’un record pour le troisième jour de sonné. En outre, le pays a enregistré 21 042 nouvelles contaminations. La capitale, Moscou, principal foyer de l’épidémie en Russie, et Saint-Pétersbourg ont pour leur partie enregistrée respectivement 108 et 115 nouveaux morts. L’épidémie est répartie depuis mi-juin dans le pays, dopée par une campagne de vaccination poussive et l’apparition du variant Delta.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Covid-19 : Vladimir Poutine appelle les Russes à prévenir à la vaccination, sans la rendre obligatoire

  • L’OMS appelle à un meilleur suivi des spectateurs de l’Euro

Les villes hôtes des derniers matchs de l’Euro de football doivent assurer un meilleur suivi de la circulation des spectateurs, y compris avant leur arrivée et après leur départ du stade, un recommandé jeudi l’OMS. « Nous avons besoin de regarder bien au-delà des stades eux-mêmes », a souligné lors d’un point de presse Catherine Smallwood, une responsable de la branche européenne de l’Organisation mondiale de la santé, interrogée sur les recommandations face à la hausse des cas à Londres et Saint-Pétersbourg. La capitale britannique doit accueillir les demi-finales et la finale du tournoi la semaine prochaine, la deuxième ville russe sera le théâtre vendredi du quart de finale entre la Suisse et l’Espagne.

Le Monde avec AFP et Reuters

What do you think?

26 Points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Loading…

0
Corona continue de semer la confusion dans les festivals tunisiens |  Khaled Hadawi

Corona continue de semer la confusion dans les festivals tunisiens | Khaled Hadawi

Du parcours du Mali au Premier ministre algérien.. Qui est Ayman bin Abdul Rahman ?

Du parcours du Mali au Premier ministre algérien.. Qui est Ayman bin Abdul Rahman ?