in

Des pierres ont été lancées sur le convoi de Ghannouchi devant le Parlement tunisien

Des pierres ont été lancées sur le convoi de Ghannouchi devant le Parlement tunisien

Rédaction Le 2021-07-26 13:11:00, Des pierres ont été lancées sur le convoi de Ghannouchi devant le Parlement tunisien

Lundi, des manifestants en colère ont jeté des pierres sur le convoi du président du parlement tunisien Rached Ghannouchi devant le parlement tunisien, brisant du verre.

Cela survient alors que certains médias ont cité le président du Parlement tunisien, Rashid Ghannouchi, disant que ce qu’il a appelé un « coup d’État » ne résoudrait pas les problèmes, mais les multiplierait plutôt.

Devant le Parlement tunisien

Devant le Parlement tunisien

Devant le Parlement tunisien

Des manifestants devant le Parlement tunisien

Des manifestants devant le Parlement tunisien

Devant le Parlement tunisien

Devant le Parlement tunisien

Le président Kais Saied a blâmé « tout ce qui résulte de ses décisions sur lesquelles nous n’avons pas été consultés », et a appelé dans un communiqué, l’armée et la sécurité à revenir sur les décisions du président Kais Saied.

Ghannouchi a ajouté : « Le président ne nous a pas consultés avant de prendre ses décisions, et nous le tenons pour responsable de leurs répercussions ».

Il a ajouté : « Qais Saeed ne m’a informé d’aucune des décisions dangereuses qu’il a prises. Nous sommes depuis hier devant le Parlement et nous rejetons les coups d’État, quelle que soit leur mise en œuvre.

Il a ajouté : « Les portes du Parlement nous ont été claquées au nez, et mon adjoint et moi avons été empêchés d’y entrer alors que j’étais son président. Nous considérons que les institutions de l’État perdureront jusqu’à ce moment.

C’est alors que la Chambre des représentants tunisienne a publié un communiqué rejetant les décisions du président Kais Saied, annonçant son entrée dans une session permanente à distance.

Ghannouchi effectue un sit-in devant le parlement entouré par l’armée tunisienne, tandis que le correspondant d' »Al-Arabiya » et « Al-Hadath » rapporte que des accrochages ont éclaté entre des partisans du mouvement Ennahda et des citoyens tunisiens devant du siège du parlement, tandis que Ghannouchi a tenté d’entrer dans le siège du parlement, mais l’armée l’a empêché de le faire. Il a ajouté que l’armée sépare les partisans d’Ennahda des manifestants devant le Parlement, tandis que les partisans d’Ennahda tentent de prendre d’assaut le siège du parlement, tandis que des véhicules blindés de l’armée sécurisent les portes du parlement de l’intérieur.

What do you think?

26 Points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Loading…

0
Les enjeux du cinéma local .. le cas algérien |

Les enjeux du cinéma local .. le cas algérien |

"L'absence de majorité claire" au pouvoir nourrit "le blocage institutionnel", explique un chercheur

« L’absence de majorité claire » au pouvoir nourrit « le blocage institutionnel », explique un chercheur