in

« Il a mis fin à la vie de sa mère à son mariage » .. un procès tunisien contre une personne atteinte de corona

حالة المستشفيات بتونس خلال وضع كورونا - أرشيفية

Actuexpress.net Le 2021-07-07 18:59:06, « Il a mis fin à la vie de sa mère à son mariage » .. un procès tunisien contre une personne atteinte de corona

Aujourd’hui, l’administration locale de la santé du gouvernorat de Gafsa, au sud-ouest de la Tunisie, a déposé une plainte auprès du Parquet du Tribunal de Première Instance de Gafsa contre un ressortissant tunisien de la région de « Mdilla », pour meurtre avec préméditation et mise en danger la vie des autres.

Le rapport de cas indiquait: « Et bien qu’il sache qu’il était infecté par le virus Corona après avoir été averti par les services médicaux, il a délibérément organisé sa fête de mariage pendant le week-end au lieu de s’engager à s’auto-mettre en quarantaine à son domicile, surtout depuis la cérémonie de mariage a également été suivi par un certain nombre de personnes d’autres gouvernorats. »

La cérémonie de mariage a causé la mort de la mère des blessés après avoir reçu l’infection, et la santé de sa sœur s’est détériorée, et elle a été admise pour convalescence, et des infections ont été enregistrées parmi les participants.

Et le ministère de la Santé avait précédemment publié une déclaration confirmant que «le non-respect des procédures d’isolement sanitaire pour les personnes suspectées d’être infectées par le virus Corona, ou celles dont il est prouvé qu’elles sont porteuses du virus, les expose à l’application du chapitre 312 de la Code Pénal, qui prévoit une peine d’emprisonnement de 6 mois avec une amende, et l’affaire peut aller jusqu’à l’Accusation pour meurtre avec préméditation ou meurtre non intentionnel.

Aussi, l’accuser de transmettre intentionnellement l’infection à une autre personne, ce qui a causé sa mort, est considéré comme un meurtre prémédité, étant donné que la personne connaît son état de santé et se mêle à d’autres personnes, ce qui constitue les éléments d’un crime de droit public organisé par les chapitres 201. et 202 du code pénal en ce qui concerne le meurtre prémédité et 217 du code pénal s’adresse à toute personne qui, par suite de ses manquements, négligence ou manquement à ses précautions, provoque la mise à mort involontaire de sa poussière.

What do you think?

26 Points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Loading…

0
FILE PHOTO: The logo of Italian energy company Eni is seen at the booth of Eni during the Nigeria International Petroleum Summit in Abuja

Eni s’associe à Sonatrach pour produire de l’hydrogène en Algérie

Confinement général durant le weekend- Les gouverneurs du grand Tunis allègent les mesures

Confinement général durant le week-end- Les gouverneurs du grand Tunis allègent les mesures