in

il doit retourner en Tunisie dimanche, il sera jugé lundi à Bayonne

il doit retourner en Tunisie dimanche, il sera jugé lundi à Bayonne

Actuexpress Le 2021-04-24 16:59:02, il doit retourner en Tunisie dimanche, il sera jugé lundi à Bayonne

Par Tiphanie Naud et Pantxika Delobel
Publié le 24/04/2021 à 16h59
Mis à jour le 24/04/2021 à 16h59

L’homme, depuis deux mois au centre de rétention administrative d’Hendaye, aurait refusé de se soumettre à un test de dépistage du Covid-19, nécessaire pour repartir en Tunisie. Il comparaîtra, lundi 26 avril, à Bayonne

Sous le coup d’une obligation de quitter le territoire français délivré par le préfet de la Corrèze, il fallait prendre l’avion pour la Tunisie, ce 25 avril. Mais Bassem aurait refusé de se soumettre à un test PCR. Ce dépistage négatif, demandé par la Tunisie, est indispensable pour entrer dans le pays.

Le trentenaire retenu au centre d’Hendaye devra répondre de soustraction à l’exécution d’une mesure de reconduite à la frontière devant le tribunal de Bayonne, lundi 26 avril, dans le cadre d’une comparaison immédiate.

Ce Corrézien, marié à une française depuis mars 2020, s’est vu refuser deux titres de séjour puis placé au CRA d’Hendaye. Sa rétention a été prolongée une troisième fois cette semaine, malgré l’appel formé par son avocat Me Mikele Dumaz-Zamora. Il n’avait d’ailleurs pas assisté à l’audience mercredi, s’étant «suturé volontairement les lèvres», selon le certificat médical.

Joint par «Sud Ouest» mercredi, il expliquait avoir peur pour sa vie en Tunisie.

En septembre 2020, le tribunal de Bayonne avait condamné, pour refuser de se soumettre à un dépistage du Covid, un Ivoirien à deux mois de prison ferme assortis d’une interdiction du territoire français durant trois ans.

What do you think?

26 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
تونس.. القضاء العسكري يتخلى عن قضية الخياري لعدم الاختصاص والأخير

Tunisie. La magistrature militaire a abandonné l’affaire Khayari faute de juridiction, et cette dernière est « libre et libre »

أسعار الذهب في الجزائر اليوم السبت

Prix ​​de l’or en Algérie aujourd’hui, samedi 24 avril