in

La crise des artistes tunisiens est-elle apaisée ?

La crise des artistes tunisiens est-elle apaisée ?

Actuexpress Le 2021-08-15 16:02:08, La crise des artistes tunisiens est-elle apaisée ?

Les artistes tunisiens ont eu du mal avec les mesures de verrouillage (Stephanie Keith/Getty)

Il semble que la crise étouffante que connaissent les artistes tunisiens après l’arrêt de leurs activités en raison de la propagation du virus « Covid-19 » et du couvre-feu que connaît la Tunisie depuis longtemps soit en passe de trouver une solution.

Les syndicats techniques ont annoncé à plus d’une reprise que leurs adhérents souffrent d’une crise financière étouffante qui a poussé nombre d’entre eux au chômage forcé, ce qui les a fait vivre dans des conditions financières difficiles malgré l’aide financière qui leur est apportée par le ministère tunisien des Affaires culturelles. , mais c’est une aide circonstancielle qui ne leur permet pas de vivre décemment.

Et le chef du Syndicat des métiers de la musique, Maher Hammami, a annoncé, hier soir, samedi, dans un billet de blog sur sa page, avoir contacté le conseiller du président tunisien Qais Saeed, Walid Al-Hajjam, qui lui a assuré qu’il probable qu’à partir de demain, lundi, les musiciens et les propriétaires de salles seront autorisés à travailler.

Cela signifie le retour de l’activité dans un secteur très actif l’été, mais la propagation du Corona a empêché les musiciens et chanteurs de travailler normalement.

Le poste de Maher Hammami a été précédé d’une annonce du Syndicat des artistes tunisiens qu’une réunion réunissant son président Lotfi Bouchnak et Saber Al-Rubai, en tant que représentant du Syndicat des artistes tunisiens, avec des conseillers à la présidence tunisienne de l’État, en ce qui leur a été promis le retour de l’activité artistique en Tunisie prochainement, qui recoupe ce qu’a écrit Maher Hammami et peut ainsi en témoigner La crise des musiciens et chanteurs tunisiens va s’apaiser, à partir de demain, lundi.

Il est à noter que les artistes tunisiens souffrent de chômage forcé depuis plus d’un an et demi en raison de la propagation du virus Corona, qui a causé la mort de plus de 21 mille Tunisiens.

Cela les a poussés, fin 2020, à siéger au siège de la Cité de la culture, Chadli Kilibi, dans la capitale tunisienne, appelant les autorités tunisiennes à intervenir d’urgence pour les sauver des conditions difficiles dans lesquelles elles vivent.

Le sit-in s’est poursuivi pendant près d’un mois, afin que le ministère des Affaires culturelles réponde à leurs demandes et leur alloue une aide financière d’urgence.

Cependant, l’annulation des festivals d’été, par une décision du ministère des Affaires culturelles, a aggravé leur situation, ce qui les a fait exiger à toutes les occasions de leur permettre de reprendre le travail pour sauver leur saison estivale, ce à quoi les autorités tunisiennes ont répondu.

What do you think?

26 Points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Loading…

0
Inspector-General of Police, Usman Baba

Meurtre de Jos : la police arrête 20 suspects et déploie une équipe d’intervention sur le Plateau

Anouar Ben Chahed interdit de voyage

Anouar Ben Chahed interdit de voyage