in

La justice tunisienne décide de libérer le journaliste Sami Al-Fihri sous caution – Erm News

La justice tunisienne décide de libérer le journaliste Sami Al-Fihri sous caution - Erm News

Actuexpress.net Le 2021-04-29 18:40:00, La justice tunisienne décide de libérer le journaliste Sami Al-Fihri sous caution – Erm News


La justice tunisienne décide de libérer le journaliste Sami Al-Fihri sous garantie financière

Publié le 29 avril 2021 à 16h40 GMT

Date de mise à jour: 29 avril 2021 18:00 GMT

La justice tunisienne a décidé de conditionner la libération conditionnelle du journaliste et homme d’affaires Sami Al-Fihri, emprisonné pour corruption, abus d’influence et gains illicites. Agent assistant confirmé

Source: Tunisie – Erm News

La justice tunisienne a décidé de conditionner la libération conditionnelle du journaliste et homme d’affaires Sami Al-Fihri, emprisonné pour corruption, abus d’influence et gains illicites.

Le procureur général adjoint de la cour d’appel de Tunis et son porte-parole officiel, Habib Al-Tarkhani, ont confirmé dans des déclarations à la radio locale «Mosaique», aujourd’hui, jeudi, que le département pénal concerné par des affaires de corruption financière à la cour d’appel de Tunis a approuvé la demande de libération présentée contre Sami Al-Fihri en échange d’une garantie financière de 4 millions de dinars (environ 1,5 million de dollars) et l’ajournement de l’émission des contrats publicitaires conclus entre la société Fehri « Cactus Productions » et la société tunisienne de télévision jusqu’au 6 mai.

La décision d’approuver la libération d’Al-Fihri sous caution financière est intervenue lors de la première session de l’affaire en cours d’examen par la Chambre d’appel de la Cour de Tunis, des semaines après qu’Al-Fihri a été de nouveau incarcéré sur la base d’une décision judiciaire urgente à l’emprisonner pendant huit ans, et des rumeurs qui ont surgi à l’époque au sujet de son évasion de Tunisie, avant qu’il annonce Al-Fihri a déclaré que la justice tunisienne est tenue d’achever l’examen de l’affaire.

Al-Fihri a déclaré lors de la séance d’aujourd’hui, qu’il avait décidé de se rendre avant la date de son procès en appel, et a confirmé qu’il cherchait à conclure une réconciliation avec l’establishment de la télévision tunisienne à plusieurs reprises, mais les négociations ont été bloquées, selon ses propos.

L’équipe de défense de Sami Al-Fihri, propriétaire de la chaîne de télévision privée «Al-Hiwar Al-Tunisi», avait soumis une demande de libération à la Chambre d’appel pénale, qui a entrepris le dossier des contrats publicitaires entre le la télévision nationale et la société «Cactus Production».

What do you think?

21 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
Point de vue: le président français Macron n'obtient pas l'impact du colonialisme sur l'Algérie - BBC News Afrique

Point de vue: le président français Macron n’obtient pas l’impact du colonialisme sur l’Algérie – BBC News Afrique

Après l'attentat de Rambouillet, la «honte» et l '«inquiétude» en Tunisie

Après l’attentat de Rambouillet, la «honte» et l ‘«inquiétude» en Tunisie