in

La mort de l’artiste de théâtre tunisien Shukri Samawi

وفاة الفنان المسرحي التونسي شكري السماوي

Rédaction Le 2021-08-26 15:05:00, La mort de l’artiste de théâtre tunisien Shukri Samawi


La mort de l'artiste de théâtre tunisien Shukri Samawi

Publié: 26 août 2021 13:05 GMT

Mise à jour : 26 août 2021 à 14h55 GMT

L’acteur et metteur en scène tunisien, Shukri Samawi, est décédé à l’âge de 61 ans, après une carrière bien remplie d’œuvres dramatiques et théâtrales et de couronnes locales, arabes et internationales.

Source : Tunisie – Erm News

L’acteur et metteur en scène tunisien, Shukri Samawi, est décédé à l’âge de 61 ans, après une carrière bien remplie d’œuvres dramatiques et théâtrales et de couronnes locales, arabes et internationales.

Dans un communiqué publié sur sa page Facebook officielle, le ministère tunisien de la Culture a pleuré le regretté metteur en scène Shukri Samawi, qu’il considérait comme une référence importante dans l’art du théâtre, et un témoin des premières œuvres théâtrales présentées dans le gouvernorat du sud de Gafsa, depuis le milieu des années soixante-dix du siècle dernier.

Le ministère tunisien de la Culture a présenté ses « plus sincères condoléances à la famille de feu Shukri al-Samawi, et à toute la famille culturelle et théâtrale ».

Le gouvernorat de Gafsa est l’une des villes les plus attractives pour les dramaturges depuis des décennies, en s’appuyant sur l’expérience du Centre d’art dramatique.

L’activité théâtrale du regretté metteur en scène al-Samawi remonte à 1974, au Théâtre Club de Dar al-Shabab dans le Gouvernorat de Gafsa. Il a également été actif au sein de la Representative Star Association dans le même gouvernorat, alors qu’il a assumé plus de 10 rôles théâtraux. Cours de formation amateur.

Le rôle d’« Osman » dans la pièce « Joha et l’Orient confus » était le premier des rôles présentés par feu Shukri al-Samawi en tant qu’acteur en 1987, alors qu’il était également connu comme réalisateur d’œuvres historiques et patrimoniales sur Radio Gafsa, présentateur de plusieurs programmes et travaillant depuis 1991 à la radio, a tenu à diversifier son expérience de journaliste et de producteur.

Le regretté artiste de théâtre et metteur en scène Shukri El Samawi a dirigé plusieurs festivals, tels que le Festival de théâtre de Gafsa (5 sessions) et le festival maghrébin « Al Qawwal » en 2017, et il a été membre du Festival international de Gafsa pendant plusieurs années. .

Le regretté Shukri al-Samawi a été couronné localement, arabe et internationalement, et avec Radio Gafsa, il a remporté le prix de bronze au concours des séries historiques et patrimoniales du premier festival jordanien des médias arabes en 2010 à Amman, pour la série « L’exil de Bani Hilal », qu’il a mis en scène, et a été honoré aux « Journées théâtrales de Carthage ». Dans sa session 2019, la pièce « Zero Hour » était la dernière de ses œuvres qu’il a présentée en tant que metteur en scène en 2019 également.

Le défunt artiste de théâtre a déclaré dans une interview au journal tunisien « Al-Maghrib », le 3 mai 2016, que « le mouvement théâtral en Tunisie est considéré comme un pionnier aux niveaux arabe et méditerranéen et au niveau du continent africain comme bien, et c’est le témoignage de critiques et de spécialistes du théâtre. »

What do you think?

26 Points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Loading…

0

La Commission nigériane de la radiodiffusion convoque des présentateurs de télévision pour des interviews anti-Buhari

Tunisie – De quoi a peur l’UGTT ?

Tunisie – De quoi a peur l’UGTT ?