in

La série tunisienne « Fondue » .. son suspense est confondu par l’illogique des événements | Sabre bin Amer

La série tunisienne "Fondue" .. son suspense est confondu par l'illogique des événements |  Sabre bin Amer

Actuexpress Le 2021-05-24 16:52:39, La série tunisienne « Fondue » .. son suspense est confondu par l’illogique des événements | Sabre bin Amer

Quelle que soit la question de la fin, précipitée et ouverte, prédit la possibilité de produire une deuxième partie de la série dans la prochaine saison du Ramadan, habitude sur laquelle la chaîne «Dialogue tunisien» a poursuivi le succès de la série avec ses parties, et si le «mythe» de la «fondue» se termine par la révélation du véritable coupable, la constante La fin décevante des aspirations des téléspectateurs au travail a été dictée par les cent compulsions pour rattraper le ramadan, et ce qui suit chaque année en termes de temps de tournage serré, comme si le Ramadan venait soudainement et sans information préalable pour la majorité des travailleurs du secteur du théâtre en Tunisie, ce qui a fait abandonner le héros d’action Nidal Saadi. Matters You About in Hidd « , qui est diffusé par la même chaîne qui propose » fondue « , afin de se consacrer à la réalisation de l’œuvre.

Les derniers épisodes de la série étaient également pleins d’illogisme dans la soustraction, surtout après le meurtre de «Reem» (Suhair bin Amara) aux mains de son parent «Murad» (Muhammad Ali bin Jumaa), qui restait méfiant à son égard. le tueur actuel de Mary, d’autant plus que ses motivations sont nombreuses pour la tuer, l’enseignant qui a établi une relation illicite avec son élève adolescente, pour tomber enceinte de lui et le menacer de révéler sa liaison s’il ne l’épousait pas.

Depuis vingt ans, Reem, qui a découvert leur secret caché par accident, souffre de la tache de sa dissimulation de ce secret, dont son amant Yahya est mort en dissimulant cette relation «interdite» qui a amené sa cousine Murad avec sa camarade de classe Maryam.

Néanmoins, le meurtre de Reem par son cousin Murad semblait injustifié au motif qu’il avait peur de découvrir sa liaison, et il était le harceleur de son élève tombée enceinte de lui, pour annoncer à Yahya qu’il avait noyé Reem de peur de avoir été dénoncée après que ce dernier eut annoncé son intention d’épouser Yahya, insistant pour suivre l’auteur. Cela lui coûta ce que cela lui en coûta. Et c’est lui qui se souciait tous de préserver sa famille et sa femme, alors lequel d’entre eux est le plus cause terrible de lui porter une jeune fille dans un accès de jeunesse éphémère, ou sa commission en tant qu’adulte mûr au crime de meurtre avec préméditation et traque, de sorte que son secret ne soit pas révélé, et il a été révélé?

De plus, le retard de Yahya à se rendre directement au gardien de la villa qui a envoyé sa demande de lui avouer le vrai tueur avant que la mort ne l’échappe, est complètement illogique, et il est impatient de connaître la vérité de l’auteur, de sorte que Salim le précède. et le tue, et de là la vérité est cachée avec lui, et ce sont eux qui ont participé au meurtre de Mary. Et même si par erreur et sans intentionnellement après que la fille assassinée a découvert le cas de vol qui s’est produit dans la maison de la famille Salim, avec collusion entre le garçon et le gardien de la villa, pour la mettre ensemble dans la voiture de Yahya qui a bu jusqu’à ce qu’il s’évanouisse cette nuit-là, après que sa bien-aimée Mary l’ait insulté, ou qui s’imaginait qu’elle l’aimait Alors qu’elle profitait de son écoute et son aide aux études, qui lui ont permis d’obtenir un baccalauréat, puis elle l’a abandonné par la suite. Ainsi, il s’est impliqué dans un meurtre qu’il n’a pas commis.

Loin de l’illogisme des événements dans lesquels la série a été célébrée, mais le travail sur sa délinquance, surtout au niveau du texte, et son exagération dans l’utilisation de plans de «gros plan» (scène de gros plan), avec ou sans elle, touché même un peu sur la question des diplômés de prison et de la souffrance qui les attend dans la grande prison Pour une société qui est impitoyable envers celui dont le pied glisse, et ne lui donne pas une seconde chance de recommencer.

What do you think?

25 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
Actualité du Club Al-Ahly: Le Super Africain ... du bonheur à Al-Ahly grâce à l'Algérien Ghorbal

Actualité du Club Al-Ahly: Le Super Africain … du bonheur à Al-Ahly grâce à l’Algérien Ghorbal

En Tunisie, victoire judiciaire pour la militante queer Rania Amdouni - Libération

En Tunisie, victoire judiciaire pour la militante queer Rania Amdouni – Libération