in

la situation politique décryptée par Khadija Mohsen-Finan, politologue et spécialiste du monde arabe

la situation politique décryptée par Khadija Mohsen-Finan, politologue et spécialiste du monde arabe

Actuexpress Le 2021-07-27 12:37:44, la situation politique décryptée par Khadija Mohsen-Finan, politologue et spécialiste du monde arabe

Publié le 27/07/2021 12:37

Durée de la vidéo : 6 min.

Tunisie : la situation politique décryptée par Khadija Mohsen-Finan, politologue et spécialiste du monde arabeFRANCEINFO Article rédigé par

Politologue et spécialiste du monde arabe, Khadija Mohsen-Finan a également écrit « Tunisie, l’apprentissage de la démocratie » aux éditions du Nouveau Monde. Elle analyse dans le 23 heures de franceinfo lundi 26 juillet la situation politique en Tunisie.

La Tunisie se retrouve plongée dans une crise politique lundi 26 juillet. Le président Kaïs Saïed a limogé fils Premier ministre. Politologue, spécialiste du monde arabe et auteure de « Tunisie, l’apprentissage de la démocratie » aux éditions du Nouveau Monde, Khadija Mohsen-Finan analyse la situation dans le 23 heures de Franceinfo. Elle croit que le chef d’État « voulait avoir effectivement plus de pouvoir, jouir d’un pouvoir beaucoup plus grand au sein de la présidence de la République. Il voulait aussi sortir d’une instabilité politique, d’un blocage politique qui est dû au système qui est à la fois parlementaire et présidentiel », détaille-t-elle. « Tout le monde s’attend à une sortie de crise mais peut-être pas de cette manière avec une concentration des pouvoirs entre les mains du chef de l’État. »

Khadija Mohsen-Finan l’affirme : « c’est un coup d’État ». « Il ya eu renversement du pouvoir de façon illégale et brutale. Dans ce cas précis, le chef de l’État Kaïs Saïed s’octroie la totalité du pouvoir en écartant effectivement de très nombreux acteurs de la vie politique », déclare-t- elle. La politologue ajoute que le président tunisien se base sur l’article 80 de la constitution « sans le respecter véritablement ». Cet article indique que le chef de l’État doit « discuter avec le président du Parlement et avec le chef du gouvernement. Or, ces deux acteurs disent qu’ils n’ont pas discuté de ce sujet avec Kaïs Saïed donc c’est déjà un problème », explique-t-elle.

Partager sur Twitter Partager sur Facebook Partager par mail Partager le lien

What do you think?

26 Points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Loading…

0
مسيرة مؤيدة للرئيس التونسي في العاصمة تطالب بحل البرلمان

Ennahda appelle le président tunisien à revenir sur ses décisions

coureur algérien Taoufik Makhloufi se retire des Jeux Olympiques de Tokyo 2020 |

coureur algérien Taoufik Makhloufi se retire des Jeux Olympiques de Tokyo 2020 |