in

La Tunisie fait face à un exode des géants pétroliers occidentaux

تونس تواجه نزوح عمالقة النفط الغربيين

Actuexpress.net Le 2021-03-26 16:47:00, La Tunisie fait face à un exode des géants pétroliers occidentaux

Des sources du secteur pétrolier ont indiqué que « Royal Dutch Shell » et « Eni » cherchent à vendre leurs opérations pétrolières et gazières en Tunisie, à un moment où la Tunisie est confrontée à des difficultés pour attirer de nouveaux investissements.

Les sources ont déclaré à « Reuters » que « Shell » avait chargé la banque d’investissement « Rothschild & Co. » de vendre ses actifs tunisiens, qui comprennent deux champs de gaz offshore et une installation de production à terre, que la société anglo-néerlandaise a achetée dans le cadre de son acquisition de BG Group pour 53 milliards de dollars en 2016..

Shell a cherché à vendre ses actifs tunisiens en 2017, mais a abandonné le processus en raison de différends juridiques avec le gouvernement tunisien.

Shell et Rothschild n’ont pas répondu aux demandes de commentaires et Eni a refusé de commenter.

Selon les sources, « Eni », qui opère en Tunisie depuis 1961, a chargé la banque d’investissement « Lazard » de gérer la vente.

Eni a produit environ 5500 barils d’équivalent pétrole par jour en Tunisie en 2019 et dispose de neuf concessions pétrolières et gazières et d’un permis d’exploration en Tunisie, selon son site Internet.

L’exode progressif des grandes entreprises énergétiques occidentales de Tunisie ces dernières années fait suite à la frustration croissante face à l’instabilité du climat réglementaire et politique dans le pays depuis la révolution de 2011, qui a conduit à l’épuisement des investissements.

Ce déplacement intervient également à un moment où les plus grandes sociétés pétrolières et gazières du monde cherchent à vendre des dizaines de milliards de dollars d’actifs pour réduire la dette et se concentrer sur une production plus compétitive.

Selon les sources, la société énergétique autrichienne «OMV» a également l’intention de vendre ce qui reste dans son portefeuille pétrolier et gazier en Tunisie, après avoir progressivement réduit sa présence dans le pays.

Le ministère tunisien de l’énergie a déclaré à Reuters qu’il n’avait pas été officiellement informé que ces entreprises vendraient leurs actifs.

En 2018, OMV a vendu la majeure partie de son portefeuille dans le pays à «Panoru Energy», cotée à Oslo, pour 56 millions de dollars, et son rapport annuel indique qu’elle a produit environ 4000 barils par jour d’équivalent pétrole en 2019.

OMV et la compagnie pétrolière nationale tunisienne avaient lancé l’année dernière le champ de gaz de Nawara, qui est le plus grand projet du pays ces dernières années, qui devrait augmenter la production d’OMV de 10 mille barils par jour d’équivalent pétrole pour atteindre Son apogée, selon l’entreprise.

En novembre dernier, le PDG de Mazarin Energy a déclaré que la société soutenue par le géant du capital-investissement Carlyle Group cherchait également à vendre jusqu’à la moitié de ses participations dans ses licences d’exploration pétrolière en Tunisie pour accélérer son développement.

Source: Reuters

Suivez RT surRTRT

What do you think?

25 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
L'Assemblée adopte des votes de confiance sur Zulum et nie son intention de le destituer |  The Guardian Nigeria Nouvelles

L’Assemblée adopte des votes de confiance sur Zulum et nie son intention de le destituer | The Guardian Nigeria Nouvelles

Dividendes: La Banque Centrale de Tunisie interdit aux banques de distribution plus de 35% de leurs bénéfices pour 2019 et 2020

Dividendes: La Banque Centrale de Tunisie interdit aux banques de distribution plus de 35% de leurs bénéfices pour 2019 et 2020