in

L’affaire du chef du parti «Cœur de Tunisie» interagit … un recours contre sa décision d’emprisonnement

L'affaire du chef du parti «Cœur de Tunisie» interagit ... un recours contre sa décision d'emprisonnement

Rédaction Le 2021-04-03 13:23:00, L’affaire du chef du parti «Cœur de Tunisie» interagit … un recours contre sa décision d’emprisonnement

L’équipe de défense du chef du parti «Cœur de Tunisie», homme d’affaires et média, Nabil Karoui, a annoncé avoir interjeté appel auprès de la Cour pour commentaire de la récente décision du juge d’instruction, qui est le refus de libérer Karoui sous caution de 10 millions de dinars, près de deux mois après sa suspension pour un temps.La deuxième émission d’une carte de dépôt en prison pour soupçon de blanchiment d’argent.

L’avocat d’Al-Karoui, Nazih Al-Suwai’i, a déclaré à Al-Arabiya.net: « L’accusation de blanchiment d’argent et d’évasion fiscale sur la base de laquelle le villageois a été arrêté n’a pas été dirigée par les autorités officielles ou la Banque centrale, mais par un informateur inconnu. « 

Il a également ajouté que « le dossier d’Al-Karoui est dépourvu de preuves indiquant l’accusation de blanchiment d’argent, et toutes les justifications sur les sources de son financement ont été présentées à la justice », soulignant que « le rapport financier préparé par un certain nombre de Les experts, qui figuraient sur 830 pages, comportaient de nombreuses erreurs. Selon la loi. L’affaire est nulle et non avenue », affirmant que le juge aurait dû ordonner sa mise en liberté.

« Un enlèvement et une exclusion »

À cela, a-t-il expliqué, «l’équipe de défense a déposé des plaintes contre les experts, qui ont été acceptées par le parquet et ont commencé à enquêter sur eux, mais le juge qui a engagé l’affaire a choisi de rejeter les graves erreurs mentionnées dans le rapport et d’ignorer les experts. ‘admettre leurs erreurs et insisté pour maintenir Karoui en prison. « 

Il a ajouté: « Le juge a rendu une décision de libérer al-Karoui tout en poursuivant l’enquête sur une caution écrasante estimée à 10 millions de dinars, alors qu’il savait que le villageois n’avait pas l’argent car c’est le juge lui-même qui a ordonné le gel. de tous les biens et soldes bancaires du villageois et de son frère. « Enlèvement et exclusion à motivation politique. »

‘Politicien seulement’

Dans le même contexte, le chef du parti, Ayyad al-Loumi, a déclaré dans un communiqué à Al-Arabiya.net, qu ‘«il y a tout un programme mené par le mouvement populaire et le courant démocratique, qui parie sur le démantèlement. du bloc du parti «Cœur de la Tunisie» en arrêtant et en incarcérant son président, Nabil Karoui, qu’il l’a décrit comme un «prisonnier politique».

Al-Loumi a également souligné que le parti rejette les conditions du président de la République liées à la démission du Premier ministre Hisham El-Mechichi de son poste et à la participation au dialogue national.

Il a souligné que le parti «Cœur de Tunisie» «tient bon même avec son président en prison», notant que «les récentes fuites du chef du Bloc démocratique, Mohamed Ammar, qui soutient le président Qais Saeed, ont révélé que l’arrestation de Nabil Karoui n’était que politique. « 

Kais Saied

Kais Saied

‘Chantage’

De son côté, Ghazi Karoui, parlementaire et frère de Nabil Karoui, a raconté à Al-Arabiya.net une «opération de chantage» à laquelle sont soumis les députés du «Cœur de Tunisie» afin de signer une pétition pour retirer la confiance du Président du Parlement Rached Ghannouchi en échange de la libération de Karoui.

Il est à noter qu’Al-Karoui a été arrêté fin juin 2019, quelques semaines avant le premier tour de l’élection présidentielle, pour des soupçons d’évasion fiscale et de blanchiment d’argent dans une affaire déposée par l’organisation locale « I Watch », avant qu’il ne soit libéré quelques jours avant le second tour de l’élection présidentielle dans laquelle il était en concurrence avec le président, l’actuel Qais Saeed, et le report de la décision sur l’affaire jusqu’à l’achèvement des recherches à ce sujet.

Rashid Ghannouchi

Rashid Ghannouchi

Le 24 décembre dernier, la justice tunisienne a décidé d’incarcérer à nouveau Karoui dans l’affaire de blanchiment d’argent, après son interrogatoire devant le juge d’instruction du pôle judiciaire financier.

What do you think?

16 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
Les affrontements de Carteron avec les clubs algériens ... ont réalisé un couronnement à leurs dépens

Les affrontements de Carteron avec les clubs algériens … ont réalisé un couronnement à leurs dépens

TUNISIE: l'aménagement de la lagune de Sijoumi divise

TUNISIE: l’aménagement de la lagune de Sijoumi divise