in

Le président tunisien rencontre «l’exil» à Tripoli: nous travaillerons à restaurer l’activité de l’Union marocaine

Le président tunisien rencontre «l'exil» à Tripoli: nous travaillerons à restaurer l'activité de l'Union marocaine

Rédaction Le 2021-03-17 19:40:42, Le président tunisien rencontre «l’exil» à Tripoli: nous travaillerons à restaurer l’activité de l’Union marocaine

Abonnez-vous pour recevoir les nouvelles les plus importantes

Le chef du Conseil de la présidence libyenne, le Dr Mohamed Al-Manafi, a reçu, mercredi, à l’aéroport Maitika de Tripoli, le président tunisien Qais Said. A déclaré, lors d’une conférence de presse conjointe: «Le moment est venu de surmonter le dysfonctionnement entre la Libye et la Tunisie», soulignant que «le sol libyen est une extension du sol tunisien, et notre histoire est pleine de manifestations d’unité», soulignant que «La sécurité de la Libye vient de la sécurité de la Tunisie.» Et il a ajouté qu’il travaillerait sur le retour de l’activité de l’Union marocaine à son état précédent. Le président tunisien a indiqué que le Comité suprême entre la Libye et la Tunisie discutera dans les prochains jours d’un certain nombre de questions importantes.

En outre, selon un rapport des experts des Nations Unies en Libye, la compagnie turque << Sadat >> avait dispensé une formation militaire aux forces gouvernementales d’Al-Wefaq à Tripoli et supervisait le financement de 5 000 combattants syriens en Libye, et à cet égard. a également indiqué que 4 000 combattants syriens travaillent sous la direction du Gouvernement d’accord national, dont 250 mineurs. Le rapport a souligné que les groupes armés tchadiens et soudanais sont toujours actifs en Libye et que des groupes d’opposition tchadiens sont actuellement stationnés dans la région frontalière avec le Tchad, indiquant ainsi que les Forces de soutien rapide soudanaises de 700 combattants sont situées en Libye, tandis que l’Etat islamique menace toujours Le pays est à risque moyen, l’organisation Al-Qaïda est inactive et ses cellules sont toujours à Sabratha.

Dans un contexte connexe, le directeur du Département de l’orientation morale de l’armée libyenne, le général de division Khaled Al-Mahjoub, a confirmé que le départ de mercenaires de Libye n’est pas une décision entre les mains du comité militaire «5 + 5» ou de la État libyen seulement, mais il est mis en œuvre et terminé avec le soutien de la communauté internationale et des Nations Unies, ainsi que des États. Cela les a envoyés, indiquant qu’il y a un consensus et des demandes internes pour les faire sortir de Libye.

Il a ajouté dans une déclaration à Al-Arabiya TV que le comité militaire conjoint avait convenu à l’issue de ses réunions de deux jours dans la ville de Syrte de définir les dernières étapes pour ouvrir la route côtière entre l’Est et l’Ouest qui a été fermée. depuis avril 2019, et de former un comité pour préparer les dispositions de sécurité pour l’ouvrir, en plus de la relocalisation des forces. L’évacuation des zones de contact à Syrte et Jufrah, ainsi que l’échange de détenus et la mise en place d’observateurs internationaux. mécanismes d’action.

  • La situation en Egypte

  • Blessures

    185 922

  • Rétabli

    143 575

  • Mortalité

    10 954

  • La situation dans le monde

  • Blessures

    117 054 168

  • Rétabli

    92 630 474

  • Mortalité

    2 598 834

What do you think?

26 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
Paris soutient France 24 après la menace algérienne |  The Guardian Nigeria Nouvelles

Paris soutient France 24 après la menace algérienne | The Guardian Nigeria Nouvelles

TQO - J3 |  La Croatie victorieuse face à la Tunisie mais pas encore qualifiée

TQO – J3 | La Croatie victorieuse face à la Tunisie mais pas encore qualifiée