in

L’Egyptien Zamalek attend un cadeau de l’Espérance tunisienne

L'Egyptien Zamalek attend un cadeau de l'Espérance tunisienne

Actuexpress.net Le 2021-04-08 16:53:29, L’Egyptien Zamalek attend un cadeau de l’Espérance tunisienne

Publié le: 04/08/2021 – 16:53

L’équipe égyptienne, Zamalek, dernier finaliste, attend un cadeau de l’Espérance tunisienne pour arracher la carte de qualification du Mouloudia Algérie aux quarts de finale de la Ligue des champions africaine de football.

Zamalek doit battre son invité sénégalais, Tongith, le samedi 10 avril 202, au stade international du Caire, à condition que le capitaine du club algérien bat son hôte, l’Espérance, au stade Brads « Hammadi Al Aqrabi » au même moment .

L’Espérance (10 points) garantissait la qualification, tandis que Mouloudia avait 8 points et Zamalek 5 points.

Et la forme de la performance de Zamalek a changé avec le retour du sélectionneur français Patrice Carteron à la place du Portugais limogé Jaime Pacheco, qui les a conduits à la victoire sur le Mouloudia en Algérie (2-0).

L’entraîneur général de Zamalek, Oussama Nabih, a indiqué que son équipe « a fermé la page du match Mouloudia Algérie, afin de se concentrer sur l’important affrontement contre les Tongaith sénégalais ».

« Nous devons d’abord gagner le match des Tongaith, puis nous attendrons le résultat du match entre l’Espérance et le Mouloudia d’Algérie, et à la fin nous jouerons sur la victoire jusqu’au dernier moment. »

Carteron a tous les ingrédients pour gagner, notamment en première ligne, après que Mahmoud Abdel-Razek a rejoint « Shikabala » en tant qu’acteur principal de la rencontre du tour précédent, pour renforcer Youssef Ibrahim « Obama », le Marocain Ashraf Bencharqi, Marwan Hamdi et Tunisien Ferjani Sassi. Il dispose également d’une force défensive représentée par Mahmoud Hamdi « Al-Wansh » et le gardien Mahmoud Abdel-Rahim « Jensh ».

Le visiteur sénégalais n’a rien à perdre, car il a hâte de remporter sa deuxième victoire dans l’histoire de sa participation à la compétition après la première semaine dernière sur l’Espérance, et c’est ce que le capitaine de l’équipe Mutaro Baldi a confirmé dans une interview à la presse. : « Nous voulons entrer dans l’histoire en éliminant Zamalek … C’est quelque chose dont l’histoire se souviendra. Dans les années à venir. »

« Les joueurs veulent se commercialiser à travers ce match, ce sera crucial pour Zamalek, mais nous avons officiellement quitté le tournoi et le match est une fatalité pour nous », a-t-il conclu.

– Mouloudia est confiant

À son tour, Mouloudia a besoin d’au moins un point d’égalité pour rattraper les quarts de finale, avec l’Espérance, du groupe « Iron ».

Malgré l’état de confusion technique, le niveau d’optimisme est élevé pour le Mouloudia, puisque l’entraîneur adjoint Lotfi Amrouche le conduira à la place du futur Abdelkader Amrani.

L’équipe ne souffre d’aucune absence, mais la pression sera grande sur les joueurs, notamment sur la ligne offensive, après avoir échoué à marquer le filet de Zamalek lors du match précédent, et c’est pourquoi Bilal Bin Saada, Abdel Nour Belkheir et Shams El Din Harrag espère atteindre le filet de Taraji.

Le président du Mouloudia, Abdel Nasser Al-Maas, a déclaré dans une interview aux médias locaux que son équipe pouvait revenir avec un visa de qualification, « Le Mouloudia Algérie a présenté des difficultés pour toutes les équipes auxquelles il a été confronté en Ligue des champions, et cela nous rend confiants que nous reviendrons avec un résultat positif, et pourquoi il n’y a pas de points gagnants. « 

Il a ajouté: « Il n’y a pas de place pour une surprise cette fois. Le match contre Zamalek n’était qu’un revers, et nous ne répéterons pas la même erreur contre l’Espérance. »

L’équipe tunisienne est impliquée dans la rencontre, absente de plusieurs joueurs, notamment le défenseur Mohamed Ali Al-Yaqoubi pour suspension, et les Algériens, Ilyas Al-Shti et Mohamed Amine Togay, pour blessure. L’entraîneur Mouin Al-Shabani peut également mettre au repos un certain nombre de joueurs, en particulier Hamdi Al-Naqaz, Muhammad Ali bin Ramadan et Ghaylan Al-Shaalali, pour éviter les avertissements et les suspendre au tour suivant.

What do you think?

11 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Loading…

0
Tension à Aba suite à des tirs autour du poste de police

Tension à Aba suite à des tirs autour du poste de police

quand Youssef Chahed tente un come-back - Jeune Afrique

quand Youssef Chahed tente un come-back – Jeune Afrique